Nos expertises

Les acteurs du chauffage collectif et industriel

Mis à jour le 16/01/2018

Dans le cadre d’un montage de projet biomasse énergie, il est indispensable de pouvoir compter sur des acteurs bien organisés, de l’émergence de l’idée jusqu’à l’exploitation de l’installation.

Pour la bonne réalisation d’un projet biomasse énergie, de nombreux acteurs doivent intervenir. La bonne compréhension de leur rôle et des interactions qu’ils peuvent avoir avec les autres acteurs du projet est essentielle.
Ainsi, selon le degré d’implication souhaité, le maitre d’ouvrage (MO), c’est-à-dire la personne morale pour laquelle l’ouvrage est construit et qui investit ou délègue l’investissement, par exemple le bailleur pour des logements sociaux, une commune pour une école primaire, la Région pour un lycée, l’industriel dans le cas d’une usine… , fera appel à différents opérateurs. De l’émergence de l’idée jusqu’à l’exploitation de l’installation, le projet pourra se décomposer en six étapes d’une durée variable suivant l’implication des acteurs et les contraintes techniques :


Plusieurs cas de figure se présentent :


Le rôle de chaque acteur du projet est décrit ci-dessous :


En synthèse, l’animateur est souvent la personne qui a une vision transversale de la filière biomasse énergie sur son territoire d’intervention (région, département), assurant le lien entre les différents intervenants avec pour unique objectif le développement harmonieux de projets. En effet, sans rôle commercial, il met de l’huile dans les rouages.

 


Depuis 2006, les acteurs du bois énergie sont réunis au sein du Comité interprofessionnel du bois énergie (CIBE) qui a quatre missions principales :

  1. coordonner la réflexion des acteurs et créer des outils opérationnels pour concrétiser des opérations bois énergie ;
  2. constituer un référentiel des technologies, des savoir-faire, des meilleures pratiques et des opérations exemplaires ;
  3. former des agents de développement et vulgariser le chauffage collectif et industriel au bois ;
  4. informer les pouvoirs publics sur les perspectives ouvertes par le bois énergie et les interpeller sur les freins économiques, réglementaires et fiscaux qui contrarient son développement.

 

Par ailleurs, l’association Biomasse Normandie tient à jour une base de données en ligne, qui répertorie les acteurs impliqués dans le chauffage au bois à alimentation automatique.

 

Lire aussi notre article sur les réseaux de chaleur