Nos expertises

Adaptation aux conséquences du changement climatique

Mis à jour le 27/03/2019

Des actions d’adaptation permettent de réduire la sensibilité des activités aux conséquences du changement climatique.

Quels types d’actions contribuent à l’adaptation ?

De nombreuses actions sont envisageables !

Si l'on souhaite s'adapter dès maintenant à l'évolution du climat, l'on peut ajuster les activités, par exemple :
 
  • optimiser la gestion de la ressource en eau au travers de la maîtrise de sa consommation ;
  • choisir une architecture bioclimatique pour la conception d'un bâtiment, afin de bénéficier d'un rafraîchissement estival naturel ;
  • pour l'agriculture, le choix de cultures adaptées au climat local, ne nécessitant pas d'irrigation.
Pour faire face à des changements climatiques de grande amplitude, une transformation des activités peut s'avérer nécessaire. Cette transformation devra être planifiée et mobiliser des ressources sur le  long terme. Il s'agit par exemple :
 
  • de la diversification de l'offre dans le tourisme de moyenne montagne ;
  • pour la foresterie, de diversifier les peuplements forestiers pour y inclure des espèces adaptées au climat et aux maladies futures.

Comment s’y prendre ?

Identifier les enjeux

Pour connaître les conséquences du changement climatique il faut :

C’est en croisant ces deux informations que l’on pourra apprécier sa vulnérabilité au changement climatique et de l’importance de l’enjeu de s’adapter au changement climatique.

Planifier des actions

Pour répondre aux enjeux identifiés, on planifiera des actions en s’inspirant du savoir-faire des acteurs concernés et des bonnes pratiques déjà identifiées. On combinera des actions « sans regret », ayant des bénéfices immédiats, avec des actions ayant une portée à long terme, telles que l’intégration de l’adaptation dans la planification et les investissements à long terme.

Rester flexible

Les connaissances sur les conséquences du changement climatique et les moyens de s’y adapter s’affinent progressivement. Il est essentiel de prévoir une "gestion adaptative" pour pouvoir tenir compte du retour d’expérience et des nouvelles connaissances scientifiques dès qu’ils sont disponibles.

Le rôle de l’ADEME

 L’ADEME a pour mission d’inciter les acteurs à s’adapter aux conséquences du changement climatique grâce à des actions compatibles avec la protection de l’environnement et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Nous agissons en :

  • appuyant les collectivités territoriales, notamment via notre centre de ressources pour les Plans Climat Énergie Territoriaux et les Directions régionales de l’ADEME ;
  • développant de nouvelles connaissances par le financement de projets de recherche ;
  • intégrant progressivement la problématique de l’adaptation au changement climatique de nos actions dans les secteurs du bâtiment, des organisations urbaines, de la mobilité, de l’agriculture et de la sylviculture, en veillant à la cohérence entre l’adaptation, la protection des milieux (air, sols…) et la réduction des émissions des gaz à effet de serre.