Nos expertises

De quoi parle-t-on ?

Mis à jour le 10/11/2016

Appliquées à l’urbanisme, les ambitions du développement durable visent à améliorer la qualité de vie, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à stimuler l’économie locale tout en préservant les ressources naturelles et les paysages.

De nombreux acteurs sont mobilisés à l’échelle nationale (ministères, fédérations, agences et associations) et au sein des collectivités (maîtres d’ouvrage, élus, techniciens, aménageurs publics et privés, bureaux d’études, etc.) pour contribuer, grâce à de nouvelles réglementations et de nouvelles pratiques, à un urbanisme durable.

Amélioration de la qualité de vie, réduction des émissions de gaz à effet de serre, atténuation et adaptation au changement climatique, préservation de la biodiversité : l’urbanisme est central pour répondre aux défis sociétaux du XXIe siècle.

Les projets d’urbanisme ont en effet un impact sur :

  • la mobilité : réduction des déplacements, incitation aux déplacements alternatifs, etc. ;
  • l’énergie : isolation, chauffage, climatisation, éclairage public, etc. ;
  • la biodiversité : trame verte et bleue, plantes locales, toitures végétales, etc. ;
  • le paysage : intégration dans le paysage local, utilisation de matériaux régionaux, etc. ;
  • la réduction des risques d’inondation : lutte contre l’imperméabilisation des sols, etc. ;
  • la qualité de vie : habitats groupés, jardins partagés, confort, etc. ;
  • l’économie locale : prestations, sous-traitance, matériaux, etc.

Le rôle des collectivités en matière d’urbanisme durable a été récemment renforcé par un nouveau cadre législatif et dynamisé à travers un programme national Ville durable, qui comprend notamment le concours ÉcoQuartiers et les démarches ÉcoCités.