Nos expertises

La biomasse énergie

Mis à jour le 07/09/2016

Le bois est la première source d’énergie renouvelable utilisée en France, où la ressource est présente en quantité. Le bois énergie est donc appelé à contribuer largement aux objectifs énergétiques et climatiques français.

Au-delà de sa contribution au développement des énergies renouvelables, la biomasse énergie, et principalement l’utilisation du bois, présente plusieurs avantages :

  • elle constitue une ressource abondante et locale : le taux de prélèvement de bois ne représente actuellement qu’environ la moitié de l’accroissement naturel de la forêt en France ;
  • elle émet peu de CO2 par rapport aux énergies fossiles ;
  • elle est compétitive : pour le particulier, le prix du bois bûche est en moyenne deux fois moins cher que le gaz naturel et près de trois fois moins cher que le fioul ;
  • elle est créatrice d’emplois : 85 000 emplois potentiels en 2015, dont une part importante pour l’approvisionnement, c’est-à-dire des emplois locaux et non délocalisables ;
  • elle implique des acteurs locaux, et donc impulse une dynamique territoriale.

L’ADEME a pour mission d’animer, de gérer et de de coordonner le programme en faveur de la biomasse énergie pour atteindre les objectifs 2020 en matière de chaleur renouvelable, avec deux objectifs principaux :

  • pour le chauffage domestique, améliorer la performance énergétique et environnementale des équipements et promouvoir les biocombustibles de qualité ;
  • pour le chauffage collectif et industriel, inciter les maîtres d’ouvrage publics et privés à s’équiper d’installations biomasse performantes.

Cette mission s’articule autour de quatre axes principaux.

Le développement de la connaissance

L’ADEME identifie les solutions pour renouveler le parc d’appareils domestiques et lever les freins au développement des installations biomasse. Elle conduit les études nécessaires pour donner des réponses claires et trouver des solutions sur des thématiques variées :

  • émissions polluantes, analyse du cycle de vie, impact sanitaire ;
  • évaluation de la ressource en biomasse et capacités de mobilisation ;
  • veille technologique ;
  • évaluation économique : coûts d’investissement et d’exploitation ;
  • recherche et développement, via la mise en œuvre de plusieurs programmes complémentaires comme BIP (bioressources, industries et performance), volet « production d’énergie renouvelable et propre à partir de biomasse » jusqu'en 2015 ; aujourd'hui GRAINE ; CORTEA (connaissances, réduction à la source et traitement des émissions dans l’air) ; REACCTIF (recherche sur l’atténuation du changement climatique par l’agriculture et la forêt).

Ainsi, ces programmes de recherche permettent de couvrir l’ensemble des axes de recherche prioritaires définis pour la filière biomasse énergie :

  • réduction des émissions (particules fines et NOx) ;
  • mobilisation de la ressource ;
  • amélioration de la qualité des combustibles et des performances énergétiques ;
  • valorisation des cendres.

L’animation et la coordination d’un réseau

L’ADEME met en réseau les acteurs et anime des groupes de travail. Elle assure la diffusion de l’information à travers des campagnes de communication, des manifestations ou des relais (animateurs biomasse énergie).

Le conseil aux porteurs de projets

L’ADEME oriente les porteurs de projets (industriels, collectivités, particuliers) dans leurs choix grâce à ses connaissances techniques, à l’animation de son réseau d’acteurs professionnels et à ses outils (cahiers des charges, guides, fiches référence).

L’aide à la réalisation des installations

L’ADEME, avec les conseils régionaux et les conseils généraux, attribue des aides à la décision et à l’investissement pour faciliter la réalisation des projets.
L’ADEME assure le suivi des études de faisabilité, sélectionne et accompagne les projets les plus performants sur les plans énergétique, économique et environnemental. Ainsi, l’Agence joue un rôle d’interface entre les priorités de politique publique, les sources de connaissance et les besoins des milieux socio-économiques et des régions. C’est en étroit partenariat avec l’ensemble des acteurs concernés et en s’appuyant sur les nombreux réseaux de collaboration et d’échange que l’ADEME participe à l’élaboration de ce programme de développement.

Lire aussi notre article sur les réseaux de chaleur