Entreprises et monde agricole

S’engager dans une démarche

Mis à jour le 19/10/2017

Pour qu’une entreprise s’engage dans une démarche de progrès et d’amélioration continue, elle doit avant tout identifier où les impacts sont les plus forts et où elle aura la capacité d’agir.

 

La démarche cycle de vie et multicritère

Pour engager une telle démarche, l’entreprise doit d’abord évaluer les impacts de ses produits :

  • à chacune des étapes de son cycle de vie : extraction ou production des matières premières et de l’énergie, fabrication, transport, utilisation, fin de vie : on parle d’approche multi-étape. On parlera ci-après de « chaîne de valeur » pour qualifier l’ensemble des acteurs qui interviennent sur ce cycle de vie ;
  • sur les différents milieux de l’environnement : consommation d’énergie, de ressources, pollution de l’air, de l’eau, des sols, production de déchets, etc. On parle d’approche multicritère.

Une fois qu’elle a pu identifier où les impacts sont les plus forts et où elle peut agir, l’entreprise peut alors engager une démarche de progrès et d’amélioration continue. L’intérêt de cette démarche cycle de vie et multicritère est de pouvoir éviter ou arbitrer les transferts de pollution d’une étape du cycle de vie à une autre ou d’un milieu à un autre.

Concrètement, consultez l’annuaire de l’écoconception !

Pour la première fois en France, l’ADEME a recensé les informations utiles à toute entreprise qui souhaiterait se lancer dans une démarche d’écoconception.
L’annuaire de l’écoconception, sous format Excel et diffusé gratuitement sur simple demande ci-dessous, permet d’accéder simplement, gratuitement et grâce à de nombreuses fonctionnalités de recherche, à l’ensemble des ressources identifiées dans ce domaine. Vous y trouverez :

  • les contacts des professionnels qui sont en capacité de vous accompagner dans vos projets ;
  • les documents, outils, méthodes pour initier ou faire vivre une démarche d’écoconception ;
  • les formations continues et initiales qui traitent de l’écoconception ;
  • les expériences menées par d’autres entreprises.

Exemples de questions auxquelles vous pouvez trouver des réponses :

  • Qui peut m’accompagner techniquement ou méthodologiquement dans mon projet ?
  • Qui peut m’accompagner dans ma région ?
  • Quels outils de structuration de la démarche existent dans mon secteur d’activité ?
  • Quels outils existent pour quantifier les impacts environnementaux de mon produit ? Sont-ils gratuits ou payants ?
  • Comment puis-je communiquer sur les résultats de ma démarche ?
  • Quelles formations initiales ou continues intègrent le sujet de l’écoconception ?
  • Quelles entreprises ont conduit des démarches et communiquent via un tiers institutionnel dans mon secteur d’activité ?

Pour recevoir cet annuaire, disponible sur simple demande, nous vous demandons de remplir au préalable le formulaire en ligne suivant.

 

L’Écolabel européen : un outil d’écoconception clé en mains !

Créé en 1992 par la Commission européenne, l’Écolabel européen encourage la production et la consommation durables de produits, ainsi que la fourniture et l’utilisation durables de services. S’appuyant sur des approches cycle de vie et multi-impacts, les critères des référentiels de l’Écolabel européen ont donc été définis afin de réduire les principaux impacts environnementaux par catégorie de produits/services. En répondant aux exigences des référentiels, les entreprises éco-conçoivent leurs produits/services et peuvent apposer le logo de l’Écolabel européen.
Afin d’en savoir plus et connaître les opportunités qu’il représente pour une entreprise, consultez notre page consacrée à l’Écolabel européen.

Les initiatives complémentaires de nos partenaires

Le Réseau Écoconception Nord-Est propose une carte dynamique des compétences en écoconception sur les régions Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté et Lorraine.

Le Réseau Écoconception Nord-Ouest propose une cartographie interrégionale des acteurs sur les régions Basse-Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Centre.

Le Pôle Écoconception et Management du cycle de vie met à disposition :

  • la cartographie des centres relais pouvant réaliser des prédiagnostics, le plus souvent gratuitement ;
  • une liste des centres de compétences au niveau national ;
  • une base de données et d’information des outils et méthodes.