Collectivités et secteur public

Les déchets issus de l’assainissement

Mis à jour le 01/09/2014

Les collectivités sont en charge du service d’assainissement des eaux usées. Avec l’entretien des réseaux de collecte et les traitements en station d’épuration, l'assainissement des eaux usées génère plusieurs types de sous-produits donc des déchets.

Les sous-produits des réseaux d’assainissement

Les réseaux d’assainissement génèrent des matières de curage composées de graviers, de sables, de matières organiques, de graisses (issues de l’artisanat et de la restauration) et de détritus divers qui s’accumulent dans les réseaux au niveau des endroits où la vitesse d’écoulement des eaux est ralentie.
 

Les sous-produits des stations d’épuration urbaines

Les stations d’épuration urbaines génèrent les refus de dégrillage composés des déchets solides de toute nature : bouts de bois, boîtes de conserve, flacons en plastique, feuilles, etc.

Les stations d’épuration génèrent aussi les matières de dessablage composées par les particules lourdes comme le sable ou le gravier. Les matières de dessablage sont récupérées au niveau des prétraitements de la station. Les quantités récupérées sont importantes. Par exemple, à l’échelle d’une agglomération comme Bordeaux, les sables issus du nettoyage de la voirie et du système d’assainissement représentent une masse de 30 000 t/an.

Sont engendrées aussi dans les stations d’épuration les matières grasses de dégraissage-déshuilage. Elles sont récupérées grâce à leur flottaison.

Les stations d’épuration produisent également des boues. Les boues sont principalement constituées de particules solides non retenues par les prétraitements en amont de la station d’épuration soit des matières organiques non dégradées, des matières minérales et des micro-organismes.
Elles se présentent sous forme d’une « soupe épaisse » qui subit ensuite des traitements visant en particulier à réduire leur teneur en eau. La quantité moyenne produite en France est de 15 kg de matière sèche/habitant/an.
 

Acteurs et outils pour la gestion des déchets d’assainissement :

Pour déterminer quelle solution de traitement est adaptée à chaque catégorie de déchets issus de l’assainissement (choix entre l’épandage, le compostage, la méthanisation ou le stockage), il est recommandé de consulter :

Il est aussi recommandé d’utiliser l’outil SINOE® : l'outil présente près de 500 sites de traitement des déchets servant à l’entretien des ouvrages d’assainissement (curage des égouts, nettoyage des bacs à graisse, vidange des fosses septiques, etc.).
Les données relatives à cet outil sont collectées depuis 2007 par la FNSA.