Collectivités et secteur public

Mobiliser les communes sur un territoire de projet

Mis à jour le 25/08/2014

La réussite des projets environnementaux dépend beaucoup de la capacité des collectivités à se mobiliser. Les démarches et outils de l’ADEME peuvent s’avérer précieux pour des territoires ne disposant pas forcément des compétences nécessaires.

À l’échelle territoriale, nombre de projets environnementaux sont portés par des groupements de communes, que ce soit ou non des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre (communautés de communes ou d’agglomération, etc.), par des parcs naturels régionaux, des pays, des départements ou des régions. La réussite de ces projets dépend beaucoup de la capacité de ces groupements à mobiliser leurs communes adhérentes. Ceci est particulièrement vrai des territoires de projets (pays, parcs naturels régionaux) qui ne disposent pas de compétences propres. L’ADEME propose des démarches et des outils de nature à créer et accompagner la mobilisation.
 

Des communes mobilisées en tant qu’autorités publiques de proximité

Les collectivités ou autres structures porteuses doivent pouvoir entraîner dans leur dynamique l’ensemble des communes qu’elles regroupent, en tant qu’acteurs du territoire – avec leurs propres compétences, équipements, domaines d’intervention – d’une part,  et, d’autre part, en tant que relais de proximité auprès des habitants du territoire.
 

Des communes mobilisées dans la durée

La mobilisation initiale lors du lancement des projets territoriaux (Plan climat-énergie territorial ou PCET, projet local de prévention des déchets, etc.) est essentielle pour que le projet se structure. Il est également très important que cette mobilisation s’entretienne sur la durée.

Des communes soutenues par les outils et démarches de l’ADEME Sur les différentes thématiques qu’elle porte, l’ADEME accompagne les collectivités dans leur dynamique de mobilisation. Cet accompagnement peut se faire de façon variée.

Ainsi, dans le domaine énergie-climat, l’ADEME propose :
 
  • des modules de formation PCET, à destination des élus et des techniciens municipaux, afin que ces derniers s’approprient les enjeux du PCET et déploient, dans leur commune, les actions qui relèvent de leurs compétences et de leur capacité d’animation locale ;
  • l’outil Climat Pratic, que les groupements peuvent proposer à l’ensemble des communes de leur territoire, afin qu’elles mènent un diagnostic, élaborent un plan d’actions et structurent un suivi de façon unifiée, renforçant ainsi la cohérence et le caractère opérationnel du projet commun de PCET ;
  • le Conseil en énergie partagé, qui, en mutualisant les services d’un technicien en énergie, génère une mobilisation des petites communes autour de la maîtrise de leur consommation énergétique.