Nos expertises

Contexte

Mis à jour le 06/05/2019

 
 

Le secteur des transports est le deuxième secteur le plus consommateur d’énergie en France après le bâtiment. Il représentait environ 34 % de la consommation énergétique finale de la France en 2015. Les carburants pétroliers (y compris biocarburants incorporés) constituent l’essentiel de l’énergie consommée dans les transports et sont destinés en très grande partie au transport routier. En termes d’émissions de Gaz à effet de serre (GES), les transports constituent le premier secteur émetteur avec 29 % des émissions en 2015.

C’est la voiture particulière qui contribue le plus au bilan énergétique et environnemental du secteur des transports. Viennent ensuite le transport routier professionnel de marchandises (camions, véhicules utilitaires légers) et le transport collectif de voyageurs (autocars et bus).

Il est primordial d’améliorer de manière substantielle l’efficacité énergétique du transport routier pour atteindre les objectifs fixés dans la stratégie nationale bas carbone de la France. Par rapport à 2013, l’objectif dans le scénario de référence est de parvenir à baisser les émissions de GES du transport de 29 % à l’horizon 2030 et d’au moins 70 % d’ici 2050.

Ces résultats ne seront atteignables que si l’ensemble des acteurs professionnels du transport routier est engagé dans une dynamique de progrès de leur performance énergétique. Pour atteindre ces entreprises, il est nécessaire d'être au plus près de celles-ci dans les territoires.

Il est nécessaire d’impliquer en même temps les donneurs d’ordre (chargeurs et commissionnaires) et leurs prestataires de transport que sont les transporteurs, afin qu’ils puissent agir individuellement sur leurs propres leviers, mais aussi collectivement dans le cadre d’actions collaboratives.

Un Programme Certificats d’économies d’énergie (CEE) global permet d’organiser et mettre en œuvre à grande échelle la sensibilisation, la formation et l’accompagnement de l’ensemble des acteurs de la chaîne transport et logistique dans la transition énergétique et écologique, et contribuer ainsi à atteindre les objectifs ambitieux de la France en la matière.

Le Programme « Engagements volontaires pour l’environnement des acteurs de la chaîne logistique et du transport de voyageurs » (EVE), s’inscrit dans le cadre d’un Programme d’accompagnement du dispositif des CEE.