Nos expertises
Valorisation organique

Valorisation organique

La gestion des déchets organiques nécessite une organisation territoriale afin d’éviter les conflits d’approvisionnement ou d’usage des produits.

Pourquoi une organisation territoriale ?

La rationalisation économique d’un secteur

Parce que les filières biologiques ne sont pas indépendantes les unes des autres. Elles concernent souvent les mêmes flux, génèrent des produits qui ont fréquemment les mêmes destinations. Il est donc indispensable pour éviter des conflits d’approvisionnement ou d’usage des produits et pour éviter des choix économiques inadaptés de coordonner et de rationaliser sur un secteur donné la mise en place des différentes filières de gestion des déchets organiques.
Il est important de prendre en compte tous les déchets organiques, toutes les filières existantes et possibles, ainsi que tous les acteurs concernés.

Pour trouver des solutions cohérentes dans les domaines de la lutte contre le gaspillage alimentaire, de la prévention, de la production, de la collecte, du traitement, de la valorisation des déchets organiques sur un même territoire, une organisation territoriale doit être mise en place.
Au sein de cette organisation territoriale, on retrouve les collectivités, qui ont un rôle de facilitateur. De par leur domaine de compétence, elles interviennent aussi au niveau de l'enjeu d’optimisation afin :

  • d’éviter les compétitions entre les différents traitements existant sur le marché ;
  • d’essayer de leur trouver des complémentarités ;
  • d’encourager toutes les synergies possibles.

Gérer les déchets organiques sur un territoire

La fiche technique « Gérer les déchets organiques sur un territoire » permet de mieux appréhender la gestion des déchets organiques sur un territoire :
  1. Une organisation territoriale
  2. Identifier les flux concernés
  3. Les solutions de traitement
  4. Cadre réglementaire
  5. Quels sont les coûts ?
  6. Des exemples
  7. Questions/réponses
Elle intervient en aval d’actions de lutte contre le gaspillage alimentaire, qui impactent directement une partie des gisements concernés.
Afin d’organiser au mieux l’information sur les principaux traitements des déchets organiques, six sous-rubriques (accessibles en cliquant sur l’illustration ci-dessous) ont été déclinées dans cette « rubrique organique » :
  • gestion de proximité ;
  • compostage ;
  • méthanisation ;
  • épandage ;
  • alimentation animale ;
  • matière organique dans le sol.
Déchets - Valorisation organique

Les principales données sur chaque thématique étant réparties en plusieurs parties :

  • l’essentiel ;
  • description des procédés ;
  • cadre réglementaire ;
  • quels sont les impacts ?
  • quels sont les coûts ?
  • des exemples ;
  • questions/réponses ;
  • perspectives.