Entreprises et monde agricole

Labels et certifications

Il existe une grande variété de certifications et de labels environnementaux. Comment choisir celui qui correspondra le mieux à votre entreprise, ses problématiques ou ses objectifs ?

Il existe une variété de certifications et labels environnementaux qui :

  • sont soit réservés à un secteur professionnel, soit à portée plus générale ;
  • portent sur des activités, des produits, services ou équipements ;
  • correspondent à un référencement, une qualification ou une certification.

Les produits, les services, les entreprises ont des impacts sur l’environnement : que ce soient les matières premières, l’énergie consommée, les rejets, etc. Mais à performance égale pour le client, ils n’ont pas forécement le même impact sur l’environnement, selon la manière dont ils sont conçus, produits ou gérés.

Un signe de qualité environnemental informe les clients que l’entreprise respecte certains critères environnementaux pour ses produits, services ou équipements. Pour l’entreprise "fournisseur", il peut servir à se positionner face à la concurrence pour les clients sensibles à ces critères. Son attractivité dépend du segment du marché et évolue avec la demande. Il est intéressant pour une entreprise d'intégrer ce signe dans sa stratégie commerciale et dans sa communication.

Ce label ou cette certification sont le résultat visible pour le client d’un processus interne à l’entreprise, dont l’objectif principal est la performance environnementale. Cette démarche génère aussi des bénéfices : réduction des coûts, conformité réglementaire, mobilisation du personnel, etc. mais elle prend du temps et des moyens et nécessite donc d’être anticipée et préparée.
Pour obtenir un label ou une certification, l’entreprise doit respecter les exigences définies par un tiers indépendant. Pour le client, l’attractivité du signe dépend de sa notoriété et de la crédibilité de ce tiers.