Actualités

  • 04 Février 2016

    Mots-clés : HYDROGENE, TRANSITION ENERGETIQUE, CARBONE, ENERGIE, TRANSPORT, STOCKAGE D'ENERGIE, HABITAT - LOGEMENT

    Avis de l’ADEME : l’hydrogène dans la transition énergétique

    À l’occasion du salon HyVolution des 4 et 5 février 2016 à Paris, l’ADEME publie son avis sur l’hydrogène dans la transition énergétique. L’hydrogène produit à partir de ressources renouvelables peut apporter une contribution importante à la transition vers un modèle énergétique décarboné. Produit et consommé localement à partir de ressources renouvelables, il peut participer à l’optimisation des ressources énergétiques d’un territoire, favoriser l’électromobilité et le recours aux énergies renouvelables.

    L’Avis présente les enjeux de l’utilisation du vecteur hydrogène dans les secteurs du transport et du stockage de l’énergie à des fins de valorisation des énergies renouvelables. Lorsqu’il est issu de ressources renouvelables, l’hydrogène représente un facteur de souplesse et d’ajustement dans un système énergétique décarboné :
     

    • en appui au développement de l’électromobilité du fait des services rendus supplémentaires (plus grande puissance du véhicule, prolongation d’autonomie, rapidité de recharge) ;
    • en appui au développement des énergies renouvelables variables en tant que moyen de stockage de long terme (>12 h) et intersaisonnier ;
    • en valorisant des excédents d’électricité renouvelable, au travers d’un vecteur gaz, dans des usages transport et habitat.

    Lire l’Avis de l’ADEME sur l’hydrogène dans la transition énergétique

  • 03 Février 2016

    Mots-clés : ECONOMIE CIRCULAIRE, COLLECTIVITE TERRITORIALE, RECYCLAGE DES DECHETS, DECHET, PLASTIQUE

    Territoires « Zéro déchet, zéro gaspillage » : innovez pour remplacer les sacs plastiques !

    Le 1er février 2016, à l’occasion du séminaire « Zéro déchet, zéro gaspillage », la ministre de l’Écologie a annoncé un soutien renforcé dans le cadre du remplacement des sacs plastiques à usage unique, qui seront interdits à compter du 1er juillet 2016. Les collectivités qui proposeront des solutions innovantes et originales pourront bénéficier d’une aide de 30 000 euros. Le dispositif « Zéro déchet, zéro gaspillage » a pour but d’accompagner des collectivités volontaires dans une démarche de promotion exemplaire et participative de l’économie circulaire.

    Par ailleurs, les projets les plus ambitieux bénéficieront d’une nouvelle formule globale de soutien financier via des Contrats d’Objectifs Déchets et Économie Circulaire. Ces contrats, gérés par l’ADEME, seront adaptés aux spécificités des territoires et le soutien financier pourra atteindre 450 000 euros sur trois ans en fonction de la réalisation des objectifs. La déclinaison des objectifs est cohérente avec les dispositions du volet « économie circulaire » de la loi transition énergétique dont les décrets d’application sont publiés ou en cours d’examen au Conseil d’État.

    Lire l’article « Renforcement du soutien aux Territoires “zéro déchet, zéro gaspillage” » sur le site du ministère de l’Écologie
  • 02 Février 2016

    Mots-clés : PLASTIQUE RECYCLE, ECONOMIE CIRCULAIRE, PRODUCTION INDUSTRIELLE

    Économie circulaire : un nouveau dispositif pour la réutilisation du plastique dans l'industrie

    Le ministère de l’Écologie a lancé le 2 février 2016 le dispositif « Objectif Recyclage PLASTiques » (ORPLAST). Il a pour but d’augmenter l’utilisation par l’industrie de matières plastiques issues du recyclage, dans une logique d’économie circulaire et de préservation des ressources. Géré par l’ADEME et doté de 15 M€ pour 2016, ORPLAST soutiendra financièrement l’intégration de matières plastiques recyclées par les plasturgistes ou transformateurs. 

    Le dispositif comporte :
     
    • l’approvisionnement en matières plastiques issues du recyclage, pouvant atteindre 200 k€ par bénéficiaire ;
    • d’aide aux études et à l’investissement pour adapter le processus de fabrication.
    Toutes les entreprises situées sur le territoire français peuvent en bénéficier, et les projets soutenus porteront de manière générale sur :
     
    • l’utilisation de matières plastiques recyclées en complément ou substitution de plastique vierge ;
    • la pérennisation d’intégration de ces matières par les entreprises (adaptation de la chaîne de production, approvisionnement de proximité, etc.).
    Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 29 février 2016.

    Consulter l'appel à projets Objectif Recyclage PLASTiques
    Lire l’article « ORPLAST, Objectif Recyclage PLASTiques pour les entreprises » sur le blog presse ADEME
  • 27 Janvier 2016

    Mots-clés : TRANSITION ENERGETIQUE, GAZ A EFFET DE SERRE, COLLECTIVITE TERRITORIALE

    Transition énergétique : 19 collectivités lauréates des labels Cit’ergie et CAP Cit'ergie

    L’ADEME a remis les labels Cit’ergie et CAP Cit’ergie à 19 collectivités lors des Assises européennes de la transition énergétique, le 28 janvier 2015 à Dunkerque. Ces labels récompensent les collectivités qui s’engagent dans une amélioration continue de leur politique énergie durable en cohérence avec des objectifs climatiques ambitieux. 

    Douze ont obtenu le label Cit’ergie, attribué aux collectivités dépassant 50 % de réalisation de leur potentiel d’actions :

    • la communauté d’agglomération de Besançon (25), la ville d’Equeurdreville-Hainneville (50) ;
    • la communauté d’agglomération de Lorient (56) ;
    • la ville de Lorient (56), la ville de Lyon (69), la ville de Malaunay (76) ;
    • la métropole de Nantes (44) ;
    • la métropole de Nice (06) ;
    • la communauté d’agglomération de Poitiers (86) ;
    • la ville de Poitiers, la ville de Montmélian ;
    • la ville de Nantes.

    et sept accèdent au label CAP Cit’ergie, pour 35 % du potentiel réalisé, et en bonne voie d’atteindre le label Cit'ergie d’ici 4 ans :

    • la communauté d’agglomération d’Angoulême (16) ;
    • la ville d’Annecy (74) ;
    • la ville de Baie-Mahault (971) ;
    • la communauté d’agglomération Cap Excellence (971) ;
    • la ville de Caen (14) ;
    • la ville de Delle (90) ;
    • et la ville de Saint-Nazaire (44).

    Désormais, 100 collectivités françaises sont engagées dans la démarche, soit 10,2 millions d’habitants aujourd’hui concernés.

    Découvrir les vidéos des lauréats des labels Cit'ergie et CAP Cit'ergie
    Lire l’article « Cit’ergie : en 2016, 100 collectivités engagées pour le climat ! » sur le blog presse ADEME
    Consulter le site www.citergie.ademe.fr

  • 27 Janvier 2016

    Mots-clés : TRANSITION ENERGETIQUE, BATIMENT, INNOVATION, REHABILITATION DU BATIMENT

    L'innovation au service du bâtiment

    Le 92e numéro du Mag ADEME & VOUS s’intéresse au rôle de l’innovation dans le secteur de la rénovation du bâtiment. L’ADEME contribue au soutien de l’innovation et à la recherche à travers différents dispositifs, qui s’ouvrent aujourd’hui à de nouveaux champs de prospective pour une approche toujours plus intégrée. Ce soutien s’inscrit dans une démarche de facilitation de la généralisation de constructions et de villes écologiquement, énergétiquement et économiquement performantes.

    Également au sommaire du Mag :
     
    • Décryptage : « Nous pratiquons l’art de démultiplier nos forces », Myriam Normand, directrice régionale déléguée ADEME en Bourgogne-France-Comté.
    • Mobilité : Une nouvelle appli pour optimiser les déplacements.
    • Gaspillage alimentaire : Les enfants ont du pain sur la planche.
    • Comptage de l’énergie : Une opération pilote pour la filière aluminium.
    Lire le Mag ADEME & VOUS n° 92
  • 22 Janvier 2016

    Mots-clés : AIR, POLLUTION DE L'AIR, TRANSITION ENERGETIQUE, CHAUFFAGE, BOIS ENERGIE

    Fonds Air : signature des trois premières conventions en Isère

    Trois collectivités d’Isère ont signé avec l’ADEME les premières conventions du déploiement du Fonds Air, le 19 janvier 2016, à Grenoble. La Communauté de communes du Pays du Grésivaudan, Grenoble Alpes Métropole et la Communauté d’agglomération du Pays voironnais se sont ainsi engagées dans le renouvellement des équipements individuels de chauffage au bois non performants pour réduire les émissions de particules fines et améliorer la qualité de l’air.

    Ces collectivités lauréates ont été sélectionnées dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Fonds Air » lancé en juin 2015 par l’ADEME. Alimenté à parité par l’Agence et les collectivités, ce dispositif a pour but de soutenir financièrement les particuliers qui remplacent leur équipement non performant par un nouvel appareil Flamme verte 7 étoiles en faisant appel à un installateur qualifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Au-delà de l’incitation financière, le Fonds Air vise à sensibiliser les professionnels et particuliers aux bons gestes et bonnes pratiques pour un chauffage au bois performant et moins polluant.

    Une nouvelle édition de ce fonds sera lancée en 2016 pour faire bénéficier d’autres régions de dispositifs similaires.

    Sur le blog presse ADEME, lire l’article « Chauffage au bois et qualité de l’air : les 1ers lauréats du Fonds Air »
    Consulter l’Avis de l’ADEME sur le bois énergie et la qualité de l’air
    Visiter le site www.flammeverte.org
  • 07 Janvier 2016

    Mots-clés : RECHERCHE SCIENTIFIQUE

    Thèses ADEME : l’appel à candidatures 2016 est lancé !

    Doctorants, vous avez jusqu’au 31 mars 2016 pour soumettre votre dossier de candidature afin de faire votre thèse avec l’ADEME. Pendant 3 ans les candidats sélectionnés deviendront salariés de l'ADEME. Les projets attendus doivent associer un candidat, un laboratoire et un partenaire cofinanceur (public ou privé).

    Cinq programmes principaux sont concernés :

     
    • Villes et territoires durables ;
    • Production durable et énergies renouvelables ;
    • Agriculture, forêt, sols et biomasse ;
    • Qualité de l’air, impacts sur la santé et l’environnement ;
    • Énergie, environnement et société.

    Chaque année, l’ADEME  finance une cinquantaine de projets dans le cadre du Programme Thèses. Ce programme vise à renforcer les capacités de recherche au plan national sur les domaines d’intervention de l’Agence.

    Déposez votre dossier de candidature sur TheseNetADEME
    Consultez l’appel à candidatures Thèses ADEME

  • 23 Décembre 2015

    Mots-clés : MATERIAU BIOSOURCE, CHIMIE BIOSOURCEE, TRANSPORT, TRANSITION ENERGETIQUE, BIOCARBURANT, BIOMASSE, AGRICULTURE, FORET

    Investissements d’Avenir : développer de nouveaux produits issus de la biomasse

    L'État et le Commissariat général à l'investissement ont lancé le 21 décembre 2015 un appel à projets « Chimie du végétal et matériaux biosourcés » dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir géré par l’ADEME. Cet appel a pour but de développer de nouvelles solutions technologiquement et économiquement viables de conversion de la biomasse. Les projets concernés devront contribuer à mettre sur le marché de nouveaux produits biosourcés compétitifs et écoconçus obtenus à partir de biomasses résiduelles, de coproduits industriels, agricoles et forestiers, de microalgues ou de productions agricoles.

    Six catégories de produits sont visées en priorité :
     

    • intermédiaires chimiques ;
    • tensioactifs ;
    • solvants ;
    • polymères ;
    • matériaux composites ;
    • biocarburants avancés.

    La chimie du végétal et les matériaux biosourcés ont leur rôle à jouer dans la transition énergétique en apportant des réponses aux enjeux environnementaux et sanitaires des transports, peintures, cosmétiques, détergents, emballages…
    L’appel est ouvert jusqu’au 13 février 2017, avec des clôtures intermédiaires les 25 février 2016, 6 juin 2016, et 17 octobre 2016.

    Consulter l’appel à projets « Chimie du végétal et matériaux biosourcés »
    Visiter notre page dédiée au Programme d’Investissements d’Avenir

  • 14 Décembre 2015

    Mots-clés : RECHERCHE SCIENTIFIQUE, CHANGEMENT CLIMATIQUE, QUALITE DE L'AIR

    Qualité de l’air et changement climatique : des problématiques liées

    La 13e Lettre ADEME & VOUS Recherche aborde les recherches menées et les résultats obtenus, avec l’appui de l’ADEME, en matière de qualité de l’air et climat. Parmi les grands défis sociétaux, l’amélioration de la qualité de l’air et l’atténuation/adaptation au changement climatique sont majeurs et étroitement liés. La compréhension des interactions entre les deux problématiques est essentielle pour faire évoluer les plans climat-énergie territoriaux vers des plans climat-air-énergie territoriaux.

    Au sommaire :
     

    • Qualité de l’air et changement climatique : des problématiques liées ;
    • Mettre en œuvre des solutions d’amélioration de la qualité de l’air dans un contexte de changement climatique ;
    • Rencontre avec : Vincent-Henri Peuch et Nathalie Poisson, « Développer des solutions conjointes : une nécessité ».
    Lire la Lettre ADEME & VOUS Recherche n° 13
  • 10 Décembre 2015

    Mots-clés : CHANGEMENT CLIMATIQUE, CLIMAT, INNOVATION, POLITIQUE

    La Lettre Internationale ADEME & VOUS nº 35 est publiée !

    Le 35e numéro de la Lettre Internationale est dédié à la COP21. L’ADEME est pleinement mobilisée pour contribuer, aux côtés des acteurs de la société civile, à la création d’un environnement propice au succès des négociations intergouvernementales. L'Agence contribue également à l’élaboration de solutions pour l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques dans le cadre du Plan d’action Lima-Paris.

    Au sommaire :
     
    • COP21 : un objectif, quatre piliers ;
    • L’ADEME, partie prenante de la COP21 ;
    • L’innovation s’expose à la COP21.
    Lire la Lettre ADEME & VOUS Internationale nº 35
  • 23 Novembre 2015
    ademe-et-vous-lettre-strategie-46-couv.jpg

    Mots-clés : RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, POLITIQUE, POLITIQUE ENERGETIQUE, ECONOMIE, TRANSITION ENERGETIQUE

    Soutenir la mutation emploi de la transition « bas carbone »

    La 46e Lettre ADEME & VOUS Stratégie est consacrée à l’impact économique des politiques d’atténuation du changement climatique. Le bilan coût-bénéfice de ces politiques étant positif, mener une transition « bas carbone » stimulant l’activité et créant des emplois se pose comme un enjeu majeur pour les prochaines années. Un second enjeu est la nécessité d’accompagner la transition des métiers dans les secteurs forts consommateurs d’énergies non renouvelables vers les métiers en développement.

    La Lettre présente également les résultats d’une étude commandée par l’ADEME sur l’état des connaissances dans le domaine de la modélisation reliant le climat à l’économie. L’analyse se penche plus particulièrement sur les conséquences d’une transition « bas carbone » sur le PIB et l’emploi, et sur les besoins qu’elle induit sur le marché du travail en termes de métiers, compétences, et formations.

    Télécharger la Lettre ADEME & VOUS Stratégie nº46
  • 22 Octobre 2015

    Mots-clés : ENERGIE ELECTRIQUE, PRODUCTION D'ENERGIE ELECTRIQUE, TRANSITION ENERGETIQUE, ETUDE EXPERIMENTALE

    Étude ADEME : un mix électrique 100 % renouvelable ?

    L’objectif de 40 % d’électricité d’origine renouvelable à l’horizon 2030 en France, fixé par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, devrait être atteint sans modification majeure du système électrique. Le développement des énergies renouvelables étant appelé à se poursuivre après 2030, l’ADEME a réalisé une étude technique explorant les hypothèses de mix électrique très renouvelables et leurs conséquences sur le réseau.

    Une première en France, l’étude montre que plusieurs mix de production d’électricité intégrant une part importante de sources renouvelables sont techniquement possibles. En jouant sur la consommation, la complémentarité entre les différentes énergies, ou encore les solutions de stockage, un mix électrique composé à 80 % ou à 100 % d’énergies renouvelables peut assurer l’équilibre offre-demande chaque heure de l’année. Certaines des hypothèses examinées apparaissent déterminantes, ce qui permet de mettre en avant différentes pistes de travail :
     

    • la maîtrise de la demande d’électricité et des pics de consommation ;
    • la baisse du coût des technologies de production renouvelable ;
    • l’intégration des énergies dans les territoires ;
    • le développement du stockage.
    Télécharger l’étude : un mix électrique 100 % renouvelable ? Analyses et optimisations
    Visualisez l’étude en graphiques sur mixenr.ademe.fr
    Voir aussi le communiqué de presse dédié à cette étude
  • 15 Septembre 2015

    Mots-clés : BIOMASSE, BOIS ENERGIE, PRODUCTION D'ENERGIE

    Fonds Chaleur : nouvelle édition de l'appel à projets de production de chaleur biomasse

    Le ministère de l’Écologie a lancé le 14 septembre 2015 la 8e édition de l’Appel à projets Biomasse Chaleur Industrie Agriculture et Tertiaire (BCIAT). Le BCIAT a pour but de développer la production de chaleur à partir de biomasse dans l’industrie, le tertiaire privé et l’agriculture. Il participe ainsi à l’atteinte des objectifs de développement des énergies renouvelables inscrits dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

    Géré par l’ADEME dans le cadre du Fonds Chaleur, il vise à soutenir financièrement des projets d’installations assurant une production énergétique annuelle supérieure à 1 000 tep (11 630 MWh).

    Les inscriptions sont ouvertes sur notre site jusqu’au 29 janvier 2016. Pour la constitution de leurs projets, les candidats peuvent s’appuyer sur plus de 50 installations de références répertoriées dans le cahier des charges du BCIAT.

    Consulter l’appel à projets BCIAT 2016
    Visiter notre page dédiée au Fonds Chaleur
    Découvrir le bilan des sept premières éditions du BCIAT