Actualités

  • 06 Décembre 2016

    Mots-clés : TRANSITION ENERGETIQUE, INDUSTRIE, ETUDE ECONOMIQUE, INVESTISSEMENT, FONDS CHALEUR, PERFORMANCE ENERGETIQUE

    Transition énergétique : l’ADEME dévoile ses solutions aux industriels

    À l’occasion du salon « Convergence pour l’industrie du futur », organisé du 6 au 9 décembre à Paris, l’ADEME présente ses actions en faveur des industries. 
    Afin d’accompagner les industriels vers une plus grande performance énergétique et environnementale, l’Agence a réalisé une nouvelle étude abordant les enjeux du financement de l’efficacité industrielle. Elle vise à apporter des recommandations aux industriels dans les prises de décisions d’investissement pour que les projets intégrant une haute performance énergétique soient favorisés par les grandes entreprises et entreprises de taille intermédiaire. 
    D’autres études portant sur la transition énergétique et écologique seront réalisées par l’ADEME au cours de l’année 2017 : l’une sur le potentiel technico-économique d’effacement électrique dans l’industrie et le tertiaire, et l’autre sur les outils numériques mobilisés au sein de l’industrie du futur. 
    L’ADEME apporte également son soutien financier aux entrepreneurs et industriels innovants à travers le Programme d’investissements d’avenir, le Fonds Chaleur, le Fonds Déchets.

    Lire notre article « [Industrie du Futur] La transition énergétique, une véritable opportunité » sur le blog presse.
    En savoir plus sur le salon « Convergence pour l’industrie du futur ».
    • Imprimer
  • 02 Décembre 2016

    Mots-clés : INNOVATION, RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT, ECONOMIE CIRCULAIRE

    25e anniversaire du séminaire ADEME-NEDO au Japon

    L’ADEME et l’Organisation pour le développement des énergies nouvelles et des technologies industrielles (NEDO) célébreront les 6 et 7 décembre, à Osaka, le 25e anniversaire de leur séminaire annuel, qui portera sur le thème de l’économie circulaire. Il se déroulera dans le cadre du Grand forum de clôture de l’année de l’innovation franco-japonaise, qui vise à promouvoir le savoir-faire et l’innovation française et japonaise dans tous les domaines pour développer et renforcer les échanges et les partenariats entre les entreprises et acteurs de la recherche des deux pays. À cette occasion, le président de l’ADEME, Bruno Lechevin, participera à l’inauguration de l’exposition de technologies innovantes et tiendra une session plénière avec son homologue de la NEDO, Kazuo Furukawa. L’ADEME participera également à une table ronde institutionnelle et politique sur le thème de l’hydrogène.

    Depuis 25 ans, les deux agences nationales entretiennent des relations bilatérales dans le cadre d’une coopération scientifique qui porte principalement sur les prospectives technologiques à long terme dans le domaine de l’énergie et du changement climatique. Cette coopération a pour but d’échanger sur les priorités de R&D dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, des technologies de l’environnement, de la gestion des déchets et de la coopération avec les pays tiers.

    Accéder au site du Grand forum de l’année de l’innovation franco-japonaise
    Lire l’article « ADEME – NEDO : 25 ans de coopération durable entre la France et le Japon » sur notre blog presse
    Voir le flyer de l'événement

    • Imprimer
  • 01 Décembre 2016

    Mots-clés : FRICHE URBAINE, POLLUTION

    Reconversion friches urbaines polluées : 13 projets retenus par l’ADEME en 2016

    Dans le cadre d’un appel à projets, L’ADEME et ses partenaires, dont le ministère de l’Environnement, ont sélectionné 13 projets réalisant une action de renouvellement urbain ou de reconversion économique de friches polluées. Les projets concernés ont pour objectif de requalifier des secteurs délaissés pour leur donner un nouvel usage. Ce dispositif apporte un soutien à la réalisation d’opérations conciliant une parfaite maîtrise des sources de pollutions et de leurs éventuels impacts, et privilégiant des techniques de dépollution in situ dans le respect d’un strict cahier des charges.

    Dans cet élan, l’ADEME lancera un nouvel appel à projets en janvier 2017 pour accompagner des projets de reconversion de friches exemplaires. L’ADEME organisera également les 5e journées techniques nationales « Reconvertir les friches polluées » les 28 et 29 mars 2017, à Paris. Elles viseront à accompagner les acteurs publics et privés dans la conduite de leur projet d’aménagement et de développement sur foncier dégradé. L’événement sera l’occasion de faire un point sur les démarches, méthodes et outils disponibles, ainsi que de partager les retours d’expérience et bonnes pratiques des opérateurs de terrain.

    Retrouver la liste complète des projets retenus dans l’article « [Pollutec] 13 projets en faveur de la reconversion de friches urbaines polluées » sur notre blog presse
    Plus d’informations à propos des journées techniques nationales « Reconvertir les friches polluées »

    • Imprimer
  • 01 Décembre 2016

    Mots-clés : DEVELOPPEMENT DURABLE, ENTREPRISE, CONSOMMATION DURABLE

    Livre blanc : réussir avec un marketing responsable

    Comment mettre en place un marketing responsable ? Quelles sont les difficultés et les clés du succès pour y parvenir ? Pour quels bénéfices ? Ce sont autant de questions auxquelles le livre blanc « Réussir avec un marketing responsable » a pour objectif d’apporter des éléments de réponses aux marketeurs. Au travers de 44 initiatives mises en place par des entreprises de toutes tailles et de secteurs très divers, ces retours d’expérience montrent qu’un marketing plus responsable est source de valeurs à la fois matérielles et immatérielles pour les marques : gains de parts de marché, amélioration de l’image, fierté interne, meilleures relations avec les parties prenantes…
    Dans cette seconde édition revue et augmentée, l’ADEME et les huit partenaires de ce projet souhaitent ainsi au travers de ces témoignages encourager les marketeurs à intégrer les enjeux de développement durable en montrant qu’il est possible de concilier impact sociétal et succès commercial.

    Voir le livre blanc « Réussir avec un marketing responsable »
    Lire aussi l’article « #Livreblanc Réussir avec un marketing responsable : 44 recettes gagnantes ! »
    • Imprimer
  • 30 Novembre 2016

    Mots-clés : ACHAT ECO-RESPONSABLE

    Étude Achats responsables en entreprise : des gains en plus, des risques en moins !

    L’ADEME présente ce 30 novembre 2016 les résultats de l’étude « Quels sont les impacts d’une politique achats responsables pour une entreprise ? » lors d’une conférence au salon Pollutec. Menée auprès de 19 services « achats » d’entreprises françaises volontaires dans tous les secteurs d’activité, l’étude montre que les achats responsables ont un impact économique positif. En moyenne, les entreprises participantes estiment que leur retour sur investissement en matière d’achats responsables est intervenu dans les 24 mois. Elle montre également que la mise en place d’une politique d’achats responsables permet aux entreprises de réaliser des gains de parts de marché et de réduire leurs impacts environnementaux (-48 % d’émissions de gaz à effet de serre grâce à une innovation packaging chez Lesieur, par exemple).
    Forte de ces résultats, l’ADEME prépare une deuxième étude au travers d’un nouvel appel à candidatures à destination des PME pour les accompagner dans la mise en œuvre d’une démarche d’achats responsables.

    Lire aussi l’article « Achats responsables : les entreprises ont tout à gagner » sur notre blog presse
    Consulter l’appel à candidatures HARESP
     
    • Imprimer
  • 30 Novembre 2016

    Mots-clés : DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIE CIRCULAIRE, BIODIVERSITE, INNOVATION, ECOPRODUIT

    Salon Pollutec : remise des trophées des Prix Entreprises et Environnement

    Les lauréats des Prix Environnement et Entreprises 2016 ont été dévoilés ce 29 novembre 2016 dans le cadre du salon Pollutec. Organisés par le ministère de l’Environnement et l’ADEME, les Prix Entreprises et Environnement mettent en valeur des actions et projets exemplaires dans le domaine de l’environnement. Le président de l’ADEME, Bruno Lechevin, a remis les trophées aux lauréats dans trois des cinq catégories de ce concours :

     
    • catégorie Économie circulaire : le prix « PME remarquable » à Moulinot Compost & Biogaz pour son projet de tri, de collecte et de valorisation des déchets alimentaires, et le Grand Prix et la mention spéciale « lutte contre le changement climatique » à Michelin pour l’écoconception et le rechapage de ses pneus ainsi que les offres de gestion des pneumatiques Effitire™ et Effifuel™ ;
    • catégorie Écoproduit : le prix mention spéciale « lutte contre le changement climatique » à Biotraq SAS pour son action « Réduire le gaspillage alimentaire pour un monde plus durable », le prix « PME remarquable » à Capoverde TBR pour ses bâches et textiles recyclés pour l’impression numérique. Nexans a quant à lui reçu le Grand Prix pour sa solution de câbles électriques écoconçus Edrmax ;
    • catégorie Lutte contre le changement climatique : Waga Energy s’est vu remettre le Grand Prix pour sa Waga Box, solution innovante permettant de valoriser localement le biogaz issu des installations de stockage en biométhane.

    Lire l’article « [Pollutec] Prix Entreprises et Environnement 2016 » sur notre blog presse

    • Imprimer
  • 30 Novembre 2016

    Mots-clés : ENTREPRISE, ECOENTREPRISE, INNOVATION, ECOLOGIE

    Le Club ADEME international au Salon Pollutec

    Le Club ADEME international se mobilise fortement lors du Salon Pollutec, qui se tient actuellement à Lyon, dédié aux professionnels et aux solutions innovantes pour la préservation de l’environnement.
    Pour cette édition, le Club accueille sur son stand 8 des 30 entreprises adhérentes présentes à Pollutec afin de mettre en lumière le savoir-faire français des éco-entreprises qui s’exportent à l’international. Co-organisateur des « Trophées Export », qui récompensent le dynamisme des éco-entreprises françaises à l’international, le Club est également présent pour accompagner ses adhérents dans leurs rendez-vous avec les professionnels et les délégations internationales. 
    Acteur de référence pour le rayonnement des éco-entreprises françaises et leurs solutions innovantes, le Club joue un rôle de facilitateur et d’accompagnateur des entreprises dans leurs actions à l’export au travers d’un réseau dense de partenaires institutionnels et privés. Véritable laboratoire d’innovation au service du savoir-faire français à l’international, le Club, qui compte 110 membres, a affirmé sa volonté d’aller encore plus loin dans son action et ses missions à l’occasion de son assemblée générale, qui s’est tenue hier.
    L’équipe de coordination du Club sera présente pendant toute la durée du salon afin de répondre aux questions des éco-entreprises françaises désireuses de rejoindre le Club ADEME international.

    Accéder au site du Club ADEME international
    Voir notre page dédiée au Club ADEME international

    • Imprimer
  • 29 Novembre 2016

    Mots-clés : POLLUANT ATMOSPHERIQUE

    Qualité de l'air : un appel à projets pour le secteur agricole

    En collaboration avec le ministère de l’Agriculture, l’ADEME et le ministère de l’Environnement ont lancé l’appel à projets Agr'Air. Il a pour but d’accompagner des projets pilotes visant à diffuser dans le secteur agricole les technologies et pratiques contribuant à réduire les émissions d’ammoniac et/ou les émissions de particules fines. Les projets visés doivent promouvoir une approche collective et mettre en œuvre des actions reproductibles et pérennes. Ils fourniront ainsi des retours d’expérience sur les modalités de contributions du secteur agricole à l’amélioration de la qualité de l’air. Les initiatives retenues recevront un soutien technique et financier pour :

     
    • des actions d’animation, de formation, de sensibilisation et de communication ;
    • des investissements en faveur de la qualité de l’air ;
    • des actions d’évaluation.

    La date de clôture du dépôt des dossiers est fixée au 31 mars 2017.

    Consulter l’appel à projets Agr'Air

    • Imprimer
  • 29 Novembre 2016

    Mots-clés : DECHET, GESTION, TARIFICATION INCITATIVE

    L’ADEME publie son Avis sur la tarification incitative pour la gestion des déchets

    L’ADEME publie ce 29 novembre son Avis sur la tarification incitative pour le service public de gestion et de prévention des déchets qui met en avant les impacts positifs de sa mise en œuvre, et l’intérêt d’atteindre les objectifs de développement de ce mode de financement tels que fixés par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte.
    La tarification incitative consiste à faire payer les usagers du service selon les quantités de déchets qu’ils produisent. Outre de réduire considérablement la production de déchets, ce dispositif permet également d’améliorer la valorisation des déchets et maîtriser, voire faire baisser, le coût du service dans le cadre d’une démarche d’optimisation globale. L’ADEME considère ainsi que la tarification incitative s’avère être un levier très puissant pour faire changer les comportements des usagers. Dans les territoires où la redevance incitative est déjà en place, 70 % des ménages et des professionnels interrogés s’y déclarent d’ailleurs favorables, et elle a permis aux collectivités de réduire leur production par habitant d’ordures ménagères résiduelles de 30 à 50 %.
    Dans le cadre du salon Pollutec, l’agence organise la conférence « TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères) incitative, quels résultats observés sur 4 territoires pionniers ? » pour présenter le bilan positif de la tarification incitative sur 4 territoires.

    Lire l’article « [Avis] La tarification incitative pour la gestion des déchets » sur notre blog presse
    Consulter l’Avis de l’ADEME sur la Tarification incitative du service public de prévention et de gestion des déchets

    • Imprimer
  • 25 Novembre 2016

    Mots-clés : CLIMAT, CHANGEMENT CLIMATIQUE, CARBONE, ECONOMIE

    La Lettre Internationale ADEME & Vous nº 39 est parue

    Le 39e numéro de La lettre Internationale fait le point sur l’implication de la société civile dans l’Accord de Paris, signé en 2015 lors de la COP21. Pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord, il est nécessaire de renforcer la mobilisation des acteurs privés. La contribution des entreprises et de milieux économiques est essentielle au développement de nouveaux services, au soutien de l’appropriation des bonnes pratiques et techniques dans les pays du Sud, ainsi qu’à la réorientation des financements vers des projets compatibles avec l’urgence climatique.
    L’ADEME est également impliquée dans plusieurs initiatives civiles, telles que le projet Assessing low-carbon transition (ACT). Porté par l’Agence et le Carbon disclosure project, il mobilise une vingtaine de grands groupes pour tester une méthodologie permettant d’évaluer la trajectoire des entreprises au regard des scénarios de transition vers une économie bas carbone. 

    Lire La lettre Internationale n° 39
    • Imprimer
  • 22 Novembre 2016

    Mots-clés : PRECARITE ENERGETIQUE

    Colloque ONPE : 6 millions de ménages concernés par la précarité énergétique

    Dans le cadre du deuxième Colloque national sur la précarité énergétique, qui s’est tenu le 22 novembre, l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) a dévoilé les nouveaux résultats de ses travaux, ainsi que les différents dispositifs pour combattre ce phénomène.
    La précarité énergétique est définie par l’ONPE selon plusieurs critères, tels que le pourcentage des revenus consacré aux dépenses d’énergie et la sensation de froid ressentie dans le logement. Elle touche près de 6 millions de ménages (soit environ un Français sur trois) avec notamment une surreprésentation des ménages les plus jeunes et les plus âgés dans les populations ciblées. L’étude de l’ONPE, qui s’appuie sur les données de l’Enquête nationale du logement de 2013, mesure également pour la première fois l’écart énergétique, c'est-à-dire l’objectif de réduction de la facture énergétique des ménages en situation de précarité énergétique. Pour y parvenir, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit le remplacement des tarifs sociaux de l’énergie (limités à l’électricité et au gaz) par le chèque énergie, qui concernera 4 millions de ménages à partir de 2018 et couvrira tous les types d’énergies. La loi prévoit également un objectif de rénovation de 500 000 logements d’ici 2017 au travers d’un financement via le programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat pour les ménages en situation de précarité.

    Lire l’article « #ONPE : pour les 6 millions de ménages en situation de précarité énergétique, des actions qui montent en puissance » sur notre blog presse
    Consulter l'étude « Analyse de la précarité énergétique à la lumière de l'Enquête nationale logement (ENL) 2013 »

    • Imprimer
  • 21 Novembre 2016

    Mots-clés : CONSOMMATION D'ENERGIE, CONSOMMATION DES MENAGES

    Campagne d’information « Des gestes simples pour de vraies économies »

    Alors que l’Accord de Paris vient d’entrer en vigueur, le ministère de l’Environnement lance avec l’ADEME une campagne de mobilisation citoyenne pour réaliser des économies d’énergie.
    Cette campagne d’information rappelle quelques gestes simples à mettre en œuvre afin de réduire sa facture d’électricité et agir en faveur du climat à la maison, au travail et dans une collectivité.
    C’est également l’occasion de rappeler les différents leviers du dispositif de soutien aux achats écoresponsables et à la rénovation énergétique des bâtiments dont peuvent bénéficier les Français.
    Suivez la campagne sur Twitter avec le hashtag #LhiverArrive

    Lire aussi l’article « [Campagne] Mobilisation citoyenne pour les économies d’énergie à l’approche de l’hiver » sur notre blog presse
    Retrouver tous les écogestes sur le site du ministère de l’Environnement
    • Imprimer
  • 21 Novembre 2016

    Mots-clés : METHANISATION, GAZ A EFFET DE SERRE, TRANSITION ENERGETIQUE, TRANSITION ECOLOGIQUE

    L’ADEME publie son Avis sur la méthanisation

    L’ADEME a publié le 21 novembre son Avis sur la méthanisation, qu’elle considère comme une voie d’avenir aux bénéfices multiples, à la fois en termes environnemental et économique.
    En développement en France, la filière méthanisation apparaît comme un élément clé de la transition énergétique et écologique dans les domaines de la gestion des déchets, de la production d’énergie renouvelable et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que pour accompagner le monde agricole vers de nouveaux horizons économiques. S’appuyant sur des retours d’expériences réalisés sur un panel de 80 installations de méthanisation en fonctionnement, il en ressort que la rentabilité économique de la filière est satisfaisante dans la très grande majorité des cas. Pour soutenir le développement de la filière, l’ADEME recommande ainsi que les dispositifs de soutien public soient les plus stables possible afin d’assurer la concrétisation des projets. L’Agence souligne également la nécessité d’adopter une approche intégrée au sein des territoires avec une concertation locale associant l’ensemble des acteurs des projets.

    Lire l'Avis de l'ADEME sur la méthanisation
    Consulter l'article du blog presse « [Avis de l’ADEME] Méthanisation »
    • Imprimer
  • 18 Novembre 2016

    Mots-clés : BATIMENT, CARBONE, BATIMENT A ENERGIE POSITIVE, LABEL ECOLOGIQUE

    Lancement de l’expérimentation pour la construction de bâtiments exemplaires au travers du Label E+C-

    La ministre de l’Environnement et la ministre du Logement et de l’Habitat durable ont annoncé le 17 novembre le lancement du nouveau label « Bâtiments à énergie positive et réduction Carbone » (E+C-) et la mise en place de son comité de pilotage. Ce label, qui réunit pour la première fois des exigences à la fois en matière d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre dans le bâtiment, a pour ambition de mettre en place un standard environnemental unique au monde pour les bâtiments neufs. L’objectif de cette expérimentation est d’accompagner la filière de la construction vers des objectifs innovants dans le cadre de l’élaboration de la future réglementation environnementale. Le comité de pilotage de l’expérimentation, qui rassemble les différents acteurs de la filière, aura pour mission d’évaluer l’adéquation entre les ambitions, les coûts et la maîtrise technique des premières réalisations qui lui seront soumises.

    Plus d'informations sur le site du minsitère de l'Environnement

    • Imprimer
  • 17 Novembre 2016

    Mots-clés : GASPILLAGE ALIMENTAIRE, INDUSTRIE, ALIMENTATION HUMAINE

    Quelles recettes contre le gaspillage alimentaire ?

    Le 100e numéro du Mag ADEME & Vous est consacré à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Phénomène lourd de conséquences sur la société et l’environnement, le gaspillage alimentaire est l’affaire de tous : des producteurs aux consommateurs en passant par les distributeurs, les industriels de l’agroalimentaire, les restaurateurs… Aujourd’hui, chacun peut agir à son niveau et changer son comportement pour en limiter l’impact.

    Au sommaire du Mag :
     

    • Temps fort : Quelles recettes contre le gaspillage alimentaire ? ;
    • Décryptage : « Une opération sans précédent pour engager les distributeurs » - Pierre Galio, chef du service consommation et prévention à l’ADEME ;
    • Recherche : Faire jouer à plein le ressort humain ;
    • Faits et chiffres : Nouvelle édition des « chiffres clés climat, air et énergie ».
    Lire le Mag ADEME & Vous n° 100

    Lire le flipbook du Mag n° 100
    • Imprimer
  • 17 Novembre 2016

    Mots-clés : GASPILLAGE ALIMENTAIRE, DECHET AGROALIMENTAIRE, DECHET DE RESTAURATION, ALIMENTATION HUMAINE, CONSOMMATION DURABLE

    Comment réduire d’1/4 le gaspillage alimentaire dans les grandes et moyennes surfaces ?

    L’ADEME présente ce 17 novembre les résultats de l’opération Distributeurs témoins, qu’elle a menée auprès de 10 magasins volontaires de 5 grandes enseignes nationales.
    Si l’ensemble de la grande distribution obtenait les mêmes résultats que les 10 magasins volontaires, elle réduirait le gaspillage alimentaire de 300 000 tonnes par an et économiserait plus de 700 M€.
    Pour parvenir à cette projection, l’ADEME a fait réaliser un audit classique sur site auprès de 10 magasins croisé avec une méthodologie inédite basée sur le « Big Data », puis a extrapolé les résultats à l’échelle nationale. Cette opération a également démontré qu’à travers des actions parfois simples avec des coûts peu importants, il a été possible de réduire le gaspillage de 22 % en 3 mois sur l’ensemble des 10 magasins. 
    Trois principaux leviers sur lesquels les distributeurs peuvent agir ont été identifiés. Ils sont déclinés sous la forme de dix fiches Actions disponibles sur le site de l’ADEME. Un outil d’autodiagnostic sur le gaspillage alimentaire à l’usage des directeurs de magasins a également été élaboré à cette occasion.
    Par ailleurs, l’ADEME et le ministère de l’Environnement ont relancé mi-novembre leur campagne nationale de mobilisation pour réduire le gaspillage alimentaire : « Ça suffit le gâchis ! ».
    Cette seconde phase de la campagne s’enrichit d’un volet professionnel pour inciter les entreprises, et plus particulièrement celles de l’agroalimentaire, de la grande distribution et de la restauration commerciale et collective, au passage à l’acte au travers d’exemples concrets d’acteurs engagés ayant gagné financièrement à réduire les pertes alimentaires.

    Visiter le site de Ça suffit le gâchis !
    Voir l’article « Comment réduire d’1/4 le gaspillage alimentaire dans les grandes et moyennes surfaces ? » sur notre blog presse
    Consulter notre étude « Distributeurs engagés contre le gaspillage alimentaire »

    • Imprimer
  • 16 Novembre 2016

    Mots-clés : BATIMENT, REHABILITATION DU BATIMENT, FORMATION PROFESSIONNELLE

    Formation numérique : lancement d’une plateforme de MOOCs pour la filière du bâtiment durable

    La première plateforme de MOOCs dédiée au bâtiment durable a été lancée mardi 15 novembre par l’ADEME et le Plan bâtiment durable en partenariat avec France université numérique. Issue d’un projet collaboratif de l’ensemble des professionnels de la filière bâtiment, cette plateforme a vocation à faire monter en compétence l’ensemble des acteurs de la filière du bâtiment dans le domaine de la performance énergétique. Les MOOCs ou « Massive Open Online Courses » sont des cours en ligne, ouverts à tous, gratuits et accessibles à toute heure.

    Deux premiers MOOCs sur le thème de la rénovation énergétique sont dès à présent proposés et ouverts aux inscriptions :

     
    • le MOOC « Rénovation performante : les clés de la réhabilitation énergétique », dont l’objectif est de fournir les clés pour réussir un projet de rénovation et d’apporter un éclairage sur les bénéfices d’un engagement dans la rénovation énergétique ;
    • le MOOC « Une méthode pour réussir vos opérations et chantiers de rénovation », qui s’adresse à un public plus expérimenté, propose l’étude de différents cas, étape par étape, en s’appuyant sur de nombreux retours d’expérience et témoignages de professionnels.

    Ces deux MOOCs, réalisés grâce au soutien financier du programme PACTE et de l’ADEME, débuteront le 17 janvier 2017. Ils bénéficieront d’une animation pédagogique pendant toute la durée des six semaines de formation. La plateforme « MOOC Bâtiment Durable » hébergera, d’ici fin 2017, une dizaine de MOOCs relatifs à la filière.

    S’inscrire aux MOOCs sur le bâtiment durable
    Lire aussi l’article « Ouverture de la 1re plateforme thématique de MOOC en France : le bâtiment durable à l’honneur ! » sur notre blog presse

    • Imprimer
  • 15 Novembre 2016

    Mots-clés : ENR, COLLECTIVITE TERRITORIALE, ENTREPRISE

    Inscrivez-vous aux Rencontres nationales des énergies renouvelables les 14-15 décembre à Montpellier

    Les 14 et 15 décembre prochains, au Parc des expositions de Montpellier, les Rencontres nationales des énergies renouvelables permettront aux entreprises et aux collectivités d’échanger sur les solutions EnR existantes et les outils disponibles pour les mettre en œuvre. Ces rencontres seront l’occasion de répondre à toutes les questions que se posent les décideurs locaux sur l’évolution de leur mix énergétique et celui de leurs administrés. Comment choisir son mix énergétique ? Comment planifier ? Comment financer ? 
    Organisées par l’ADEME et le Syndicat des énergies renouvelables en partenariat avec la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies, ces deux journées ont pour objectif de développer les liens et les échanges entre les responsables des territoires et les entreprises des énergies renouvelables. Inscription gratuite pour les collectivités.

    Inscrivez-vous sur le site des Rencontres nationales des énergies renouvelables
    Plus d’informations sur l’événement
    • Imprimer
  • 14 Novembre 2016
    Logo Fonds Chaleur

    Mots-clés : FONDS CHALEUR, RESEAU DE CHALEUR, BIOMASSE, GEOTHERMIE, SOLAIRE THERMIQUE, RECUPERATION DE CHALEUR

    Dispositif Fonds chaleur : appel à projets « Biomasse Energie et Entreprises »

    L’ADEME a lancé un nouvel appel à projets destiné aux entreprises pour poursuivre le développement des projets de production de chaleur à partir de biomasse. 
    Avec le renforcement des dispositifs de soutien et la perspective d’un marché du carbone renforcé, les entreprises sont invitées à étudier les solutions alternatives dès maintenant. Dans le cadre du Fonds Chaleur, l’ADEME a mis en place pour les entreprises un portail unique pour le dépôt des projets biomasse dès 100 tep/an (1 163 MWh/an).

    Les Directions régionales de l’ADEME vous accompagnent de l’étude jusqu’à la réalisation de votre projet. Pour toute information, vous pouvez contacter votre Direction régionale ADEME ou envoyer un mail à boisenergie@ademe.fr en indiquant en objet « Biomasse Énergie et Entreprises ».

    Accéder à l’appel à projets « ENERGIEBIO - Fonds Chaleur : Biomasse Énergie et Entreprises - Édition 2017 »

    • Imprimer
  • 27 Octobre 2016

    Mots-clés : INNOVATION, ENR, EAU, EFFICACITE ENERGETIQUE, BATIMENT

    Investissements d’Avenir : quatre nouveaux appels à projets « Initiatives PME » (IPME)

    Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, et suite au succès des éditions précédentes, l’ADEME lance quatre nouveaux appels à projets « Initiatives PME » afin de soutenir des projets innovants de recherche et développement dans les secteurs de l’eau, de l’énergie et des transports.

     

    Les projets retenus bénéficieront d’un soutien technique et financier de l’ADEME.

    Lire aussi l’article « Initiatives PME : les Investissements d’avenir soutiennent les PME françaises de la croissance verte » sur notre blog presse

    • Imprimer
  • 26 Octobre 2016

    Mots-clés : VEHICULE PERSONNEL, TRANSPORT, NAVIRE, INNOVATION, RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

    Investissements d'Avenir : prolongation de trois appels à projets

    Les appels à projets suivants sont prolongés :
     

    • Véhicule routier et mobilité du futur, jusqu'au 1er mars 2017 : il vise le développement et déploiement de technologies et d’usages de mobilité terrestre innovants moins consommateurs en énergies fossiles ;
    • Navires du futur, jusqu'au 1er février 2017 : il concerne les bateaux, navires et engins flottants mobiles qui ont une fonction commerciale de transport, travail et loisir ;
    • Méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments, jusqu’au 21 janvier 2017 : il a pour objectif de soutenir des projets permettant la réalisation ou la rénovation de bâtiments aux performances énergétiques supérieures à celles exigées par la réglementation.

    Voir notre rubrique consacrée au Programme d’Investissements d’Avenir

    • Imprimer
  • 26 Octobre 2016

    Mots-clés : INNOVATION, TRANSPORT, VEHICULE PERSONNEL

    Investissements d'Avenir : un nouvel appel à projets Infrastructures de recharge

    Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), l’ADEME lance un appel à projets pour le déploiement des infrastructures de recharge pour véhicules électriques - Dispositif IRVE 2016.
    Il soutient le déploiement de bornes de recharges et d’une offre de services pour les véhicules électriques ou hybrides rechargeables dans les villes, agglomérations, groupements de communes, métropoles, syndicats intercommunaux, départements, régions, et établissements publics.

    Sont éligibles les infrastructures :
     

    • directement acquises par les acteurs concernés ;
    • installées dans le cadre d’un contrat de concession ;
    • d’accès public exclusivement réservées à la recharge de véhicules tiers ;
    • en libre-service si elles sont également ouvertes au public, non réservées à des flottes.

    Les projets déposés doivent tenir compte des autres dispositifs, tels que ADVENIR, des dispositifs passés ou déployés par d’autres opérateurs nationaux afin de garantir une cohérence de l’ensemble du dispositif.
    La date de clôture du dépôt des dossiers est fixée au 31 mars 2017.

    Consulter l’appel à projets IRVE 2016

    • Imprimer