Actualités

  • 01 Juillet 2016

    Mots-clés : BATIMENT, CHAUFFAGE, COMPTEUR ENERGIE

    Découvrez notre fiche pratique sur l’individualisation des frais de chauffage

    Le chauffage représente 62 % des consommations d’énergie dans l’habitat. Dans un immeuble chauffé collectivement, le partage de la facture avait l’habitude de se faire selon les tantièmes ou au prorata de la surface de l’appartement, même si la consommation de chauffage diffère d’un logement à l’autre. L’individualisation des frais de chauffage permet de payer selon ce que l’on a consommé. Les habitants sont ainsi encouragés à maîtriser leur consommation d’énergie.

    La loi de transition énergétique pour la croissance élargit désormais le champ d’application de cette mesure en y intégrant l’ensemble des immeubles équipés d’un chauffage collectif, hormis ceux qui font l’objet d’une impossibilité technique à l’installation d’appareils de régulation. Les immeubles concernés seront progressivement équipés, en commençant par les plus énergivores, entre le 31 mars 2017 et le 31 décembre 2019.

    Plus de détails sur les conditions d’éligibilité et les dates d’application dans notre fiche « Économies d’énergie - L’individualisation des frais de chauffage »
    • Imprimer
  • 30 Juin 2016

    Mots-clés : STRATEGIE, ETUDE ECONOMIQUE, INVESTISSEMENT, ECONOMIE

    Financer la transition bas-carbone en France : un défi à notre portée, une opportunité pour l'économie

    Le 49e numéro de La lettre ADEME & Vous Stratégie fait le point sur les questions du financement de la transition énergétique et de l’ingénierie financière à développer à partir des travaux réalisés par l’ADEME dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie nationale bas-carbone. Les évaluations macro-économiques montrent que cette transition constitue un levier de croissance et de création d’emplois à court comme à long terme. Bien qu’important en volume, le surcroît d’investissement nécessaire au financement de la transition bas-carbone ne représente que 2,3 % des investissements à venir dans l’économie française d’ici à 2035. L’accès des investisseurs à des crédits bancaires est cependant crucial pour maximiser les gains au niveau de l’économie et éviter que les investissements relatifs à la transition bas-carbone ne se fassent au détriment d’autres dépenses. Les ménages sont notamment des acteurs importants de cette transition, en particulier dans le domaine du logement. Le développement d’un service intégré de la rénovation énergétique est donc nécessaire pour massifier le nombre et la qualité des travaux. Sont également à soutenir les réflexions sur le reporting climat des institutions financières et des entreprises, et sur les outils de réorientation de leurs stratégies vers une économie bas-carbone.

    Les sujets abordés :

     

    • La transition bas-carbone : un levier de croissance à court et à long terme ;
    • La rénovation énergétique du bâtiment appellera la majorité des besoins de financement ;
    • Impulser le financement de la rénovation énergétique du logement privé ;
    • Au-delà du bâtiment, il s’agit d’orienter les investissements vers les projets bas-carbone.

    Lire La lettre Stratégie n° 49

    • Imprimer
  • 28 Juin 2016

    Mots-clés : DECHET, COLLECTIVITE TERRITORIALE

    L'ADEME publie trois études sur l'économie ciruclaire

    À l’occasion des Journées techniques nationales 2016 - Économie circulaire, les 28 et 29 juin à Paris, l’ADEME a publié les résultats de trois études :
     

    Ces Journées techniques étaient centrées autour du thème « Collectivités, comment atteindre les objectifs déchets de la loi de transition énergétique ? ». Parmi les thèmes qui ont fait l’objet d’ateliers-débat figuraient notamment la tarification incitative pour optimiser et moderniser le service de prévention et de tri, la planification à l’échelle régionale, la mise en place d’un projet de territoire, la réduction du gaspillage alimentaire et la généralisation du tri à la source des déchets organiques.
     

    Consulter notre rubrique consacrée aux déchets des collectivités et secteur public
    Lire l’article « Journées Techniques Nationales Déchets. L’ADEME aux côtés des territoires » sur notre blog presse

    • Imprimer
  • 23 Juin 2016

    Mots-clés : DEVELOPPEMENT DURABLE, ECOLOGIE, HYDROGENE, INNOVATION

    Découvrez le palmarès 2016 des Deauville Green Awards

    Les lauréats de la 5e édition des Deauville Green Awards, festival du film pour l’écologie et le développement durable dont l’ADEME est partenaire, ont été dévoilés le 16 juin 2016. Les trois Grands Prix par catégorie :

      Les participants de cette édition ont mis en lumière de nombreuses tendances et initiatives innovantes, telles que le slow food, les smart cities, le biomimétisme, l’art du compostage, etc. Ils ont également illustré les risques du greenwashing et des mécanismes de régulation, et l’importance d’une communication plus responsable.
     

    Retrouvez le palmarès complet et visionnez les films sur le site des Deauville Green Awards

    • Imprimer
  • 17 Juin 2016

    Mots-clés : CHANGEMENT CLIMATIQUE, ENTREPRISE, CLIMAT, GAZ A EFFET DE SERRE

    La lettre ADEME & Vous Internationale n° 37 est publiée

    Le 37e numéro de La lettre Internationale dresse le bilan des évolutions depuis la COP21 de décembre 2015. 177 pays ont déjà signé l’accord de Paris et 16 ont franchi l’étape de la ratification. Les présidences française et marocaine de la COP poursuivent leurs efforts afin que les pays responsables d’au moins 55 % des émissions des gaz à effet de serre le signent à leur tour d’ici 2020. Le Lima-Paris Action Agenda, qui met en valeur les engagements des acteurs non étatiques, recense également plus de 70 initiatives impliquant plus de 10 000 partenaires dans 180 pays. L’ADEME apporte son expertise à plusieurs de ces initiatives afin de soutenir l’innovation, accélérer l’implication des entreprises dans l’économie « bas carbone », promouvoir des bâtiments durables à grande échelle, etc. Les résultats concrets seront présentés lors de la COP22, à Marrakech, dans la continuité de la dynamique engagée en 2015 à Paris.

    Au sommaire :
     

    • Entreprises : vers des stratégies climat mesurables ;
    • Évaluer les plans d’action nationaux d’Amérique latine ;
    • La convention des maires s’exporte en Afrique.

    Lire La lettre Internationale n° 37

    • Imprimer
  • 16 Juin 2016

    Mots-clés : PRECARITE ENERGETIQUE

    L’Observatoire national de la précarité énergétique renforcé pour la période 2016-2018

    Dans le cadre du renforcement de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) pour la période 2016-2018, c’est le président de l’ADEME, Bruno Lechevin, qui se voit confier sa présidence. À ses côtés, Jérôme Vignon, président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, en assurera la vice-présidence. Les ministres de l’Environnement, Ségolène Royal, et du Logement, Emmanuel Cosse, ont également annoncé le 14 juin 2016 la mise en place de nouveaux outils et soutiens financiers pour lutter contre la précarité énergétique :
     

    • le chèque énergie permettra aux ménages d’obtenir une aide au paiement de leur facture pour toutes les énergies (électricité, gaz, fioul, bois, etc.) ;
    • les certificats d’économies d’énergie dédiés à la lutte contre la précarité : environ 1 milliard d’euros y sera consacré par les vendeurs d’énergie en 2 ans pour soutenir les économies d’énergie chez les ménages aux revenus les plus faibles ;
    • le programme « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l’habitat : 150 000 logements habités par des ménages aux revenus modestes ont été rénovés depuis 2012, auxquels s’ajoutent les objectifs de 2016 (70 000) et 2017 (100 000), avec une économie moyenne de 40 %.

    La loi de Transition énergétique pour la croissance verte prévoit la rénovation de 500 000 logements par an à partir de 2017, dont au moins la moitié occupée par des ménages aux revenus modestes, visant ainsi une baisse de 15 % de la précarité énergétique d’ici 2020.

    Lire l’article « Observatoire National de la Précarité Energétique renforcé pour
    2016 - 2018 » sur notre blog presse

    Consulter notre page consacrée à l'ONPE

    • Imprimer
  • 14 Juin 2016

    Mots-clés : DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIE CIRCULAIRE, BIODIVERSITE, INNOVATION, ECOPRODUIT

    Participez aux Prix Entreprises et Environnement 2016

    Entreprises, vous avez jusqu’au 23 septembre 2016 pour candidater à l’édition 2016 du concours national Prix Entreprises et Environnement, organisé par le ministère de l’Environnement et l’ADEME. Il récompense les actions et projets exemplaires dans le domaine de l’environnement. À la clé : une reconnaissance officielle de votre projet à travers de larges campagnes de communication (reportage vidéo, site internet, dossier de presse, etc.).

    Cinq catégories sont ciblées :

    • Écoproduit pour le développement durable : produits ou services apportant des progrès dans le sens du développement durable ;
    • Innovation dans les technologies : entreprises de tous secteurs ayant mis sur le marché une innovation qui a permis de faire progresser significativement une filière ;
    • Économie circulaire : entreprises qui minimisent leurs prélèvements nets de ressources et émissions polluantes sources d’impacts environnementaux et sanitaires négatifs ;
    • Intégration du développement durable par l’entreprise : entreprises qui mettent en œuvre un système de management ou prennent des initiatives allant dans le sens du développement durable ;
    • Biodiversité et entreprises : entreprises qui développent les meilleures pratiques sur la préservation ou la restauration de la biodiversité.

    Parmi ces cinq catégories, les projets qui feront le lien avec la lutte contre le changement climatique seront également récompensés, en écho à la COP21 et la valorisation des solutions concrètes en faveur du climat.

    Téléchargez les dossiers de candidature et le règlement du concours sur le site du ministère de l’Environnement

    • Imprimer
  • 09 Juin 2016

    Mots-clés : TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, CONSOMMATION D'ELECTRICITE

    Entreprises : un nouvel outil pour réduire la consommation électrique de vos équipements informatiques

    L’ADEME et l’Association des décideurs du numérique (ADN) Ouest ont présenté début juin 2016, le Livre blanc « Consommation énergétique des équipements informatiques en milieu professionnel ». Cet outil d’aide à la décision propose des recommandations aux directeurs des services informatiques dans la mise en œuvre de démarches de réduction des consommations d’énergie de leurs équipements informatiques basées sur la synthèse de l’étude de l’ADEME et de ses partenaires « Conso Informations Technologies (IT) ».

    Les enseignements-clés de l’étude :

    • la consommation des équipements informatiques représente une part très variable de la consommation électrique totale des organisations : de 2,9 % dans l’industrie à environ 25 % dans le secteur tertiaire ;
    • un quart de la consommation électrique des équipements informatiques pourrait être évité, soit 2 150 GWh/an (la consommation annuelle de 800 000 foyers), ce qui permettrait près de 260 millions d’euros d’économies ;
    • les outils de bureautique représentent en moyenne 53 % de la consommation des équipements informatiques, les serveurs 27 % et les commutateurs réseaux (switch) 20 %.

    Les deux principaux leviers d’actions proposés :

    • sensibiliser les usagers : seuls 12 % des personnes interrogées se sentent bien informées sur les économies d’énergie liées aux équipements informatiques
    • rationaliser le paramétrage et l’optimisation du parc d’équipements informatiques.

    Consulter le Livre blanc « Consommation énergétique des équipements informatiques en milieu professionnel »
    Lire notre article sur les technologies de l’information et de la communication

    • Imprimer
  • 07 Juin 2016

    Mots-clés : CHANGEMENT CLIMATIQUE

    Trophées Adaptation au changement climatique & Territoires 2016 : les candidatures sont ouvertes !

    L’ADEME a lancé le 1er juin 2016, les « Trophées de l’Adaptation au Changement Climatique et Territoires ». Ce concours a pour but de récompenser et de mettre en avant les territoires menant des actions concrètes en faveur de l’adaptation au changement climatique.
    Les collectivités territoriales, territoires de projet, groupements d’acteurs socio-économiques portés par des collectivités territoriales, et acteurs socio-économiques en association avec une collectivité territoriale peuvent présenter leurs actions dans l’un des thèmes suivants :
     
    • Aménagements, infrastructures et bâtiments ;
    • Écosystèmes et ressources naturelles ;
    • Méthodes de conception et de mise en œuvre de politiques publiques.
    Les lauréats gagneront :
    • une participation à la remise des prix dans le cadre des Assises Européennes de la Transition énergétique à Bordeaux en janvier 2017 ;
    • une valorisation internationale (actions presse, clip vidéo, publications...) ;
    • une invitation à la Conférence européenne sur l’adaptation au changement climatique (ECCA) à Glasgow les 6-8 juin 2017.
    La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 septembre 2016.

    Retrouvez tous les modalités d’inscription à ce concours dans la rubrique changement climatique
    L’ADEME organise également les « Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée »
     
    • Imprimer
  • 06 Juin 2016

    Mots-clés : BATIMENT, ENERGIE

    Rénovation énergétique du logement : les chiffres 2015

    Le ministère de l’Environnement et l’ADEME présentent le 6 juin 2016 les résultats de la campagne 2015 de l’Observatoire permanent de l’amélioration énergétique du logement (OPEN). Cet outil d’observation à l'échelle de la France, permet d’évaluer le nombre et type de rénovations énergétiques dans les logements privés (hors travaux de copropriété) ainsi que l’effet de levier de diverses politiques publiques sur le territoire national. 

    Les chiffres-clés de la campagne OPEN 2015 :

     
    • plus de 3,5 millions de rénovations de logements achevées en 2014, dont 288 000 rénovations performantes ou très performantes. Cette montée en puissance montre que l’objectif de rénover 500 000 logements par an d’ici 2017, fixé par le président de la République dans le cadre du Plan de rénovation énergétique de l’habitat, est atteignable. Cet objectif est réaffirmé par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, qui a significativement renforcé les outils et moyens relatifs à la rénovation énergétique du parc de logements ;
    • ces rénovations représentent une dépense totale de près de 35 milliards d’euros ;
    • la dépense moyenne par ménage s’élève à près de 10 000 €, mais les aides financières ont permis de diminuer la facture des travaux de rénovation des ménages de 17 % en moyenne (soit d’environ 1 700 €) ;
    • les travaux sur les fenêtres sont les plus fréquents, mais ceux sur la toiture et/ou les combles génèrent la dépense totale la plus importante.

    Consulter la synthèse de la campagne 2015 de l’Observatoire permanent de l’amélioration énergétique du logement

    • Imprimer
  • 02 Juin 2016

    Mots-clés : GASPILLAGE ALIMENTAIRE, PREVENTION DES DECHETS, VALORISATION, ECONOMIE CIRCULAIRE, ECOLOGIE

    Déchets : l’économie circulaire en marche

    Le 96e numéro du Mag ADEME & VOUS est dédié aux déchets et à l’économie circulaire. L’un des objectifs phares de la loi de transition énergétique pour la croissance verte est de réduire la masse des déchets produits, et valoriser au maximum ceux qu’on ne peut pas éviter. Afin de faire entrer la France dans un cercle plus vertueux, cette loi fixe des objectifs ambitieux, notamment en termes d’économie circulaire. Ces engagements se concrétisent peu à peu grâce aux actions menées par l’ADEME sur tout le territoire et en direction de tous les publics, en particulier dans le domaine des déchets de toutes natures.

    Également au sommaire du Mag :
     

    • Décryptage : « Les pertes et gaspillages alimentaires sont considérables et… peu visibles ! » - Antoine Vernier, chargé de mission pertes et gaspillages alimentaires à l'ADEME ;
    • Recherche : GREEN TECH - Le numérique au service de la transition ;
    • Projets :
      • Biomasse : Conversion réussie pour la chaufferie d’Antigone (Montpellier),
      • Performance énergétique : Le CHU de Poitiers certifié pour ses bonnes pratiques,
      • Transition énergétique : La démarche de Malaunay à l’honneur (Normandie),
      • Biodéchets : Un restaurateur met la main à la pâte (Ile-de-France : Stéphan Martinez, Moulinot Compost & Biogaz);
    • Faits et chiffres-clés : Le gaspillage alimentaire en France;

    Lire le Mag ADEME & VOUS n° 96

    • Imprimer
  • 01 Juin 2016

    Mots-clés : TRANSITION ENERGETIQUE, ENERGIE, BATIMENT, REHABILITATION DU BATIMENT

    Chèque énergie : une aide pour lutter contre la précarité énergétique

    Le ministère de l’Environnement crée le chèque énergie afin lutter contre la précarité énergétique en aidant les ménages modestes à payer leurs factures d’énergie ou des travaux de rénovation. Distribué depuis la deuxième quinzaine de mai 2016 dans quatre départements (Ardèche, Aveyron, Côtes-d’Armor et Pas-de-Calais), il sera généralisé sur toute la France en 2017. Le chèque énergie est attribué en fonction des ressources du foyer et de la composition familiale. Pour le recevoir, aucune démarche administrative n’est nécessaire, l’administration fiscale établissant chaque année la liste des bénéficiaires.

    Le chèque énergie est utilisable jusqu’au 31 mars de l’année suivante, et peut servir à payer :
     

    • les factures d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) ;
    • les charges de chauffage incluses dans votre redevance, si vous êtes logés dans un logement-foyer conventionné ;
    • certains travaux de rénovation énergétique réalisés par des professionnels Reconnus garants de l’environnement (isolation du toit, des murs, remplacement de fenêtres, installation d’un poêle à bois, etc.). Pour vous faire accompagner dans votre projet, appelez le 0808 800 700, ou contactez un conseiller sur le site renovation-info-service.gouv.fr.

    Les dépenses de carburant automobile ne sont pas prises en charge.

    Plus d’informations dans notre article consacré au chèque énergie
    Pour savoir si vous êtes éligible au chèque énergie, visitez le site chequeenergie.gouv.fr

    • Imprimer
  • 26 Mai 2016

    Mots-clés : GASPILLAGE ALIMENTAIRE, CONSOMMATION DES MENAGES, ALIMENTATION HUMAINE

    Gaspillage alimentaire : « Ça suffit le gâchis ! »

    L’ADEME et le ministère de l’Environnement lancent ce 26 mai 2016 la campagne nationale de sensibilisation « Ça suffit le gâchis ! ». L’objectif est d’impliquer les consommateurs, entreprises et collectivités dans la lutte contre les pertes et gaspillages alimentaires, et de redonner de la valeur aux aliments. Son message central « les pertes et gaspillages sont l’affaire de tous » sera décliné à la télévision, dans la presse et sur le web pour encourager les consommateurs à adopter les bons gestes lors de l’achat, la préparation et la consommation des aliments.
     

    À l’occasion du lancement de cette campagne, l’ADEME publie l’étude inédite « Pertes et gaspillages alimentaires : l’état des lieux et leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire ». L’étude mesure le total des pertes et gaspillages générés sur 26 filières alimentaires représentant plus de 80 % des produits consommés en France, et identifie certains leviers de progrès en présentant des initiatives de terrain pouvant inspirer chacun.

    Visitez le site de la campagne « Ça suffit le gâchis ! »
    Découvrez le dossier de presse de l'étude « Pertes et gaspillages alimentaires : l’état des lieux et leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire »
    • Imprimer
  • 25 Mai 2016

    Mots-clés : CHANGEMENT CLIMATIQUE

    Participez aux Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée

    L’ADEME et ses partenaires méditerranéens lancent le 25 mai 2016 les 1ers Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée. Le concours a pour but de faire émerger des solutions concrètes d’adaptation aux impacts du changement climatique. Lancés à l’occasion de la conférence sur la transition énergétique en Méditerranée, les trophées s’adressent aux acteurs publics, en particulier les collectivités territoriales et les universités, et aux ONG associées à des acteurs publics locaux pour la mise en œuvre d’actions d’adaptation dans l’aire bioclimatique méditerranéenne.

    Les projets présentés doivent porter sur une des thématiques suivantes :
     

    • aménagements, infrastructures et bâtiments ;
    • écosystèmes et ressources naturelles ;
    • méthodes de conception et de mise en œuvre de politiques publiques.

    Les trois lauréats seront invités à participer à la COP22 du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, et leurs actions seront valorisées dans une publication dédiée et lors de colloques internationaux. Les partenaires de l’ADEME pour les trophées sont l'Association méditerranéenne des agences nationales pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables (MEDENER), l’Union pour la méditerranée (UpM), la Commission méditerranée de cités et gouvernements locaux unis (CGLU Med), le Plan bleu ainsi que le Réseau d’experts méditerranéens du changement climatique (MedECC).

    La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 16 septembre 2016.

    Retrouvez les modalités d’inscription dans l’article « Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée »
    Visitez le site de MEDENER

    • Imprimer
  • 18 Mai 2016

    Mots-clés : TRANSPORT DE MARCHANDISES, TRANSPORT DE VOYAGEURS, TRANSPORT, EFFICACITE ENERGETIQUE, Mobilité

    Lancement du programme « Objectif CO2 : Les transporteurs s’engagent »

    Le programme « Objectif CO» et le lancement du « Label Objectif CO2 » ont été officialisés le 18 mai 2016, à Paris. Ce programme d’accompagnement a pour but de réduire les émissions de Gaz à effet de serre (GES) des entreprises françaises de transport de marchandises et de voyageurs, ainsi que d’améliorer l’efficacité énergétique du transport routier. Porté par le ministère de l’Environnement, en collaboration avec l’ADEME, l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport et les organisations professionnelles du secteur, « Objectif CO2 » conjugue deux démarches complémentaires et co-construites avec la profession :
     

    • une démarche de progrès, qui s’appuie sur la charte d’engagement volontaire « Objectif CO2 ». Cette charte met à la disposition des entreprises des outils et une méthodologie fiable pour évaluer leurs émissions de GES et définir un plan d’action sur trois ans ;
    • une démarche de performance par la création du label « Objectif CO2 », qui permet aux entreprises les plus vertueuses de bénéficier d’une reconnaissance de leur niveau de performance énergétique et environnementale.

    Sur la période 2016-2017, 3 000 entreprises devraient être sensibilisées, puis 1 500 accompagnées. À terme, l’objectif est de 400 entreprises engagées dans la charte « Objectif CO2 » et 300 entreprises labellisées.

    En savoir plus sur la Charte et le Label « Objectif CO2 » sur www.objectifco2.fr
    Lire le communiqué de presse sur www.aft-dev.com

    • Imprimer
  • 09 Mai 2016

    Mots-clés : RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT, INNOVATION, HYDROGENE, Mobilité, RESEAU ELECTRIQUE

    Lancement d’un appel à projets « Territoires Hydrogènes »

    L’hydrogène est un vecteur énergétique à fort potentiel qui permet de nombreuses applications (stockage d’énergie, électro-mobilité…). Afin d’accompagner l’émergence d’une économie de l’hydrogène dans toute la France, le ministère de l’Environnement a lancé le 4 mai 2016 un appel à projets intitulé « Territoires Hydrogènes ». Porté par la Nouvelle France Industrielle, il vise des projets qui intègrent une chaîne complète de production, conditionnement, distribution et valorisation d’hydrogène dans des applications finales.

    Ils pourront servir à différents usages :

    • électro-mobilité ;
    • alimentation embarquée ou autonome ;
    • lissage des énergies intermittentes ;
    • secours électrique ;
    • cogénération ;
    • injection dans le réseau de gaz ;
    • usages industriels…

    Différents territoires seront retenus pour valider des modèles économiques et énergétiques variés : urbain, rural, zones d’activités, ports et aéroports, territoires insulaires. Cet appel à projets fonctionnera comme un guichet unique vers les différents dispositifs d’aide existants (européens, nationaux, locaux), faisant bénéficier aux lauréats d’un comité de suivi dédié regroupant l’ensemble des financeurs publics (Programme d’Investissements d’Avenir, ADEME, BPI France, Caisse des Dépôts et Consignation, représentants régionaux…) afin d’accélérer le montage et le financement des projets. Il pourra être complété par de nouveaux dispositifs de soutien, le cas échéant.

    Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 30 septembre 2016.

    Consulter l’appel à projets « Territoires Hydrogènes »
    En savoir plus sur la Nouvelle France Industrielle

    • Imprimer
  • 22 Avril 2016

    Mots-clés : RECYCLAGE DES DECHETS, VALORISATION, GASPILLAGE ALIMENTAIRE, ECOCONCEPTION, REDUCTION DES DECHETS

    Investissements d’Avenir : deux nouveaux appels à projets « Initiative PME »

    L’ADEME et le Programme d’Investissements d’Avenir ont lancé le 20 avril 2016 deux appels à projets Initiative PME « Éco-conception, économie de la fonctionnalité, réduction des déchets et du gaspillage alimentaire » et « Recyclage et valorisation des déchets ». Seront cofinancés des projets innovants et à fort potentiel pour l’économie française, en particulier créateurs d’emplois. 

    Les projets présentés pour l’appel à projets Initiative PME « Éco-conception, économie de la fonctionnalité, réduction des déchets et du gaspillage alimentaire » doivent porter sur une ou plusieurs des thématiques suivantes :
     
    • éco-conception ;
    • économie de la fonctionnalité ;
    • réduction des déchets et du gaspillage alimentaire, assistance au changement de comportement ;
    et pour celui sur le « Recyclage et valorisation des déchets » :
     
    • collecte, tri et préparation des déchets ;
    • transformation, utilisation et réintégration des matières issues de déchets dans de nouveaux produits ;
    • optimisation de la valorisation énergétique de déchets.
    La date de clôture des deux appels est fixée au 12 septembre 2016.
    • Imprimer
  • 11 Avril 2016

    Mots-clés : BATIMENT, ENERGIE, AIDE PUBLIQUE

    Profitez d’aides financières publiques et de conseils gratuits pour rénover votre logement

    Si vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans votre logement, vous pouvez bénéficier :
     

    • d’un cumul de l’éco-prêt à taux 0 et du Crédit d’impôt (nouvelle mesure du dispositif d’aides financières aux particuliers) ;
    • de l’accompagnement d’un Conseiller Rénovation Info Service.

    Pour en savoir plus, appelez le 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’un appel), ou rendez-vous sur www.renovation-info-service.gouv.fr. Retrouvez cette campagne de l’ADEME et du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer en radio sur le web et dans la presse.

    Écouter les spots radio sur les aides et l'accompagnement à la rénovation énergétique :



    Pour en savoir plus sur les aides financières 2016 à la rénovation énergétique, téléchargez notre guide
    • Imprimer
  • 31 Mars 2016

    Mots-clés : RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT, ENERGIE, INNOVATION

    ADEME & VOUS la Lettre Recherche n° 14 est parue

    La transition énergétique repose en partie sur l’utilisation de nouvelles solutions technologiques ou organisationnelles dont les stades de maturité sont différents. Pour les solutions dont le concept est validé en laboratoire ou par le marché, l’ADEME apporte son soutien au travers d’appels à projets de recherche et développement. Ces appels à projets évoluent pour mieux prendre en compte les usages ou encourager les approches système… Cela suppose pour les équipes de chercheurs une nouvelle façon de travailler et des espaces d’échanges pour partager et collaborer.

    Au sommaire de ce 14e numéro dédié à la recherche sur l’énergie :
     

    • des approches couplant usages, production et efficacité énergétique en complément de recherches plus thématiques ;
    • des résultats significatifs sur les solutions innovantes de gestion de l’énergie à différentes échelles ;
    • et enfin, un échange croisé entre Laurent Rossez, directeur Stratégie & innovation du groupe Architectes ingénieurs associés, et Jean-Michel Parrouffe, chef de service Réseaux et énergies renouvelables à l’ADEME sur la nécessaire simplification des approches transversales sur les questions d’énergie.

    Lire la Lettre ADEME & VOUS Recherche n° 14


     
    • Imprimer