Médiathèque

Valorisation d'une cendre d'incinération d'ordures ménagères traités par le procédé Revasol® dans des bétons hydrauliques

Description du tableau
Auteur(s) : AUBERT JE
Organisme : UNIVERSITE TOULOUSE III-PAUL SABATIER, LABORATOIRE MATERIAUX ET DURABILITE DES CONSTRUCTIONS, SOLVAY, ADEME
Description : décembre 2002 - 194 p.
Type de contenu : These
Disponibilité : Contacter le Centre de documentation de l’ADEME Angers (téléphone 02 41 20 41 89 / documentation@ademe.fr)

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé : Le devenir et la gestion des ordures ménagères est, aujourd'hui, un problème très préoccupant dans notre société de consommation. Jusqu'à présent, la majorité des déchets était mise en décharge. L'incinération constitue une alternative à la mise en décharge mais présente l'inconvénient de produire à son tour des déchets : les mâchefers (250 à 300 kg/m 3 d'ordures ménagères), les cendres volantes et les résidus d'épuration des fumées (25 à 50 kg/m 3 d'ordures ménagères). Les mâchefers sont déjà valorisés pour la plupart en technique routière mais les cendres volantes et résidus d'épuration sont considérés comme des déchets ultimes dont la seule destination réglementaire est la mise en décharge. Pour trouver un éventuel emploi des cendres volantes, qui éviterait leur mise en décharge, la société SOLVAY a développé un procédé (REVASOL®) qui vise à la fois la récupération du sodium et l'inertage (ou l'élimination) des métaux lourds et des sels solubles. L'étude présentée porte sur la valorisation dans les bétons hydrauliques des cendres traitées. Dans un premier temps, ces dernières sont caractérisées de manière approfondie. Leur comportement dans les matériaux cimentaires est ensuite étudié. Les cendres peuvent techniquement être utilisées dans des bétons hydrauliques et le potentiel polluant du matériau incorporant les cendres est jugé acceptable. Par contre, des éléments indésirables (sulfates et aluminium métallique) pénalisent le comportement des cendres. Aussi, dans un second temps, des modifications apportées au traitement sont envisagées afin d'éliminer ces éléments. Les nouvelles cendres obtenues sont caractérisées et l'influence des modifications sur les propriétés des cendres dans les matériaux cimentaires est analysée. Les objectifs visés sont atteints et les cendres présentent une activité non négligeable dans les matériaux cimentaires auxquels elles sont incorporées.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : ETUDE EXPERIMENTALE, GENIE CIVIL, VALORISATION, DECHETS DES MENAGES, CENDRE VOLANTE, INCINERATEUR DE DECHETS, BETON, PHOSPHATE
Date de mise en ligne : décembre 2002
Date d'édition : décembre 2002
Langue : FR
Type de support : pdf/A4
Cible(s) concernée(s) : Entreprises et Monde Agricole, Recherche et Innovation
Public : Monde de la recherche