Médiathèque

ReQualification et RéEmploi / Réutilisation de Composants de Construction (REQUALIF)

Conditions de développement de filières spécifiques de réemploi / réutilisation d'isolants et de fenêtres en bois, déchets du BTP

Description du tableau
Organisme : EMMAUS, CSTB, CSFE, CONSEIL REGIONAL ILE-DE-FRANCE
Collection : Expertises
Description : novembre 2017 - 105 p. - 53 p.
Type de contenu : Etude, Rapport

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé : Le Programme National de Prévention des Déchets 2014-2020 fixe des priorités d'actions dont celle qui consiste à identifier et utiliser les leviers d'actions pour développer le réemploi de matériaux du secteur du BTP.
Les isolants thermiques (laines minérales et mousses polyuréthanes en panneaux rigides), estimés à 10 millions de m² déposés par an, ont des caractéristiques qui induisent de les conserver pour un réemploi en tant qu'isolants. Leur requalification est un préalable avant toute nouvelle application aux propriétés isolantes.
Les fenêtres en bois déposées, estimées à 5 à 6 millions d'unités par an, apparaissent trop éloignées des normes applicables aux fenêtres neuves pour être conservées à des fins constructives. Leur réutilisation s'envisage au travers d'un processus de développement de produits issus de la valorisation des matériaux obtenus en première transformation.
Les travaux sur les isolants ont été confrontées aux difficultés d'accès à un gisement exploitable et nécessite une meilleure compréhension des conditions d'accès au gisement pour du réemploi, du cadre réglementaire et des paramètres économiques. Le rapport établi sur les isolants dans le cadre du projet porte sur :
  • l'analyse du cadre réglementaire et de son évolution,
  • la méthodologie de caractérisation des produits isolants à haute densité (laines minérales) posés en système d'étanchéité sur bac acier, avec une élaboration de critères de sélection de chantiers et d'un compte-rendu type pour leur observation.
Dans le cas de fenêtres en bois, les opérations menées ont permis d'identifier des méthodes et de relever des données assurant un potentiel de réemploi intéressant pour une activité d'insertion :
  • observations de chantiers de dépose de fenêtres en bois,
  • caractérisation du gisement des fenêtres captées avec près de 3 000 traitées. La caractérisation porte sur les dimensions, l'état, les familles d'essences de bois ainsi que sur les différents types de profils,
  • mise place de deux ateliers de démantèlement (première transformation) aux Chantiers Peupins et chez Retrilog,
  • mise en place d'un atelier de seconde transformation pour la réalisation, en insertion, de prototypes aux Chantiers Peupins, et de commandes en série,
  • mise en place de formations de type « Reconnaissance des essences de bois », « Consignes de sécurité » et « Utilisation de machines manuelles de menuiserie industrielle »,
  • sélection des marchés et des produits-tests, sur la base de critères et de pré-études des caractéristiques d'achat et d'usages des clients,
  • mise en place d'un processus de conception et de développement de produits de première génération à partir de fenêtres en bois, avec test de vente, enquêtes clients et enquêtes de mise en usage avant commercialisation.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : DECHETS DU BATIMENT, ISOLATION THERMIQUE, ECONOMIE CIRCULAIRE, FENETRE, REEMPLOI, REGLEMENTATION, CARACTERISATION DES DECHETS
Date de mise en ligne : juin 2018
Date d'édition : novembre 2017
Langue : FR
Type de support : pdf/A4
Cible(s) concernée(s) : Entreprises et Monde Agricole
Public : Entreprises et fédérations professionnelles