Médiathèque

Recherche de la signature biologique de la dégradation du chlordécone dans le sol des Antilles françaises

Description du tableau
Description : avril 2015
Type de contenu : These
Disponibilité : Contacter le Centre de documentation de l’ADEME Angers (téléphone 02 41 20 41 89 / documentation@ademe.fr)

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé : L'utilisation du chlordécone (CLD) pour éradiquer les populations de charançon noir dans les bananeraies des Antilles françaises (Guadeloupe et Martinique) entre 1972 et 1993 a conduit à la contamination des sols et de l'environnement. Cet insecticide organochloré très hydrophobe persiste dans les sols d'où il transfère lentement vers les ressources en eau et vers les biotes terrestre et aquatique (plantes, animaux, poissons, crustacées). Réputé « indégradable », le CLD résiste à la photolyse, à l'hydrolyse et à la biodégradation. A ce jour, il n'existe pas de méthode pour remédier les 20 000 hectares de sols pollués avec cet insecticide. Compte-tenu de l'étendue de la pollution avec le CLD, les procédés biologiques de décontamination paraissent appropriés au contexte antillais.
Objectif du travail de thèse : explorer les possibilités de transformation microbienne du CLD et l'impact écotoxicologique du CLD sur la communauté microbienne des sols.
Pour cela, l'auteur a développé une méthode d'analyse du CLD dans les sols et les cultures microbiennes basée sur l'isotopie stable.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : POLLUTION DU SOL, AGRICULTURE, INSECTICIDE, IMPACT SUR LA SANTE, ECOTOXICOLOGIE
Date d'édition : avril 2015
Langue : FR
Type de support : Cdrom
Cible(s) concernée(s) : Recherche et Innovation
Public : Monde de la recherche