Particuliers et éco-citoyens

Choisir ses vacances

Mis à jour le 20/11/2018

Passer des vacances écologiques, c'est possible en choisissant bien sa destination et en privilégiant les hôtels et campings engagés dans une démarche environnementale, certifiés par l’Écolabel européen ou affichant leur étiquette environnementale.

Choisir des hébergements engagés dans une démarche environnementale

Des hébergements avec un label environnemental

Pour reconnaître ces hébergements engagés, fiez vous aux labels environnementaux.

De plus en plus d'hôtels, de gîtes, de chambres d'hôtes et de campings mettent en place des actions pour limiter leurs impacts sur l'environnement.

Par exemple, pour obtenir l’Écolabel Européen, les hébergeurs prennent des mesures écologiques strictes et quantifiées, parmi lesquels :
  • L’utilisation et l’achat d’énergie renouvelable (ex : au moins 50 % de l’électricité achetée doit être produite à partir de sources d’énergies renouvelables) ;
  • Une consommation réduite d’énergie (ex : 80 % des ampoules électriques de classe A) ;
  • La préservation de la ressource en eau (ex : débit d’eau des robinets / douches inférieur ou égal à 8,5 litres/min) ;
  • L’achat de produits éco-responsables (ex : détergents utilisés pour le nettoyage des chambres) ;
  • La valorisation des déchets et la lutte contre le gaspillage (ex : interdiction des portions individuelles pour certains aliments proposés aux petits-déjeuners) ;
  • Une sensibilisation des employés et des clients aux éco-gestes.

En mars 2018, la France compte 322 établissements (hôtels, villages vacances, centres de vacances, campings, auberges de jeunesse, chambres d'hôtes, gîtes...) titulaires de l'Écolabel européen.

 

Des hébergements affichant leur étiquette environnementale

L'affichage environnemental des hôtels est une démarche d'amélioration continue dans laquelle les hôteliers décident de s'engager volontairement pour limiter les impacts environnementaux d'une nuit avec petit déjeuner, et proposer à leurs clients des pratiques de consommation plus durables.

À l'aide d'une note A, B, C, D ou E, l'étiquette environnementale informe les voyageurs sur les impacts environnementaux de leur nuit à l'hôtel. Quatre indicateurs sont pris en compte pour la calculer : émissions de CO2, consommation d'eau, consommation de ressources non renouvelables, pourcentage de produits certifiés bio ou écolabellisés utilisés.

Cette note prend en compte l'ensemble des étapes du cyle de vie des équipements de l'hôtel, des produits alimentaires pour le petit déjeuner, des produits d'hygiène et d'entretien, de leur fabrication à leur fin de vie, en passant par leur transport et leur utilisation.

Voir la liste des hôtels calculant leurs impacts avec l’affichage environnemental (PDF - 211,54 ko)
 

 

Partir moins souvent mais plus longtemps

Les offres commerciales pour des escapades de quelques jours à l’étranger abondent mais ces trajets s’effectuent presque toujours en avion, mode très émetteur en gaz à effet de serre. En limitant ce genre de formule et en privilégiant les séjours plus longs, vous profiterez davantage du pays visité et limiterez vos émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement planétaire et des changements climatiques.