Particuliers et éco-citoyens

Une nouvelle étiquette énergie pour 2021

Mis à jour le 24/03/2020

L'étiquette énergie va être simplifiée. Fini les sigles +++ pour revenir à une étiquette plus simple allant de A à G.

Le 17 septembre 2019, le parlement européen a donné son accord pour simplifier l'étiquette énergie.

Le classement de A à G, qui existait depuis 1994, était devenu obsolète en raison de l'évolution technologique des appareils. La fabrication d'appareils plus performants avait nécessité la création de catégories supérieures allant jusqu'à A+++, prêtant à confusion.
Pas facile pour le consommateur de comprendre que la différence entre des appareils A et B et des appareils A et A+ est la même. Tous les appareils en A leur semblent performants alors que pour certains appareils le classement en A+ est attribué au produit le moins performant sur le marché.

Sept équipements concernés par la nouvelle étiquette énergie à partir de mars 2021

Une nouvelle étiquette, plus simple à lire pour les consommateurs car elle ne contiendra plus de sigles +++, sera affichée en magasin ou sur Internet sur :

  • les téléviseurs
  • les réfrigérateurs ;
  • les congélateurs
  • les machines à laver ;
  • les machines lavantes-séchantes ;
  • les lave-vaisselle ;
  • les ampoules.

 

Pour les appareils de chauffage et les chauffe-eau, qui ne disposent de l'étiquette énergie que depuis 2015,  la nouvelle étiquette énergie ne devrait être apposée qu’à partir de 2030 !
 

Les principales modifications

 
  • Les équipements seront classés sur une échelle allant de A (plus économe - en vert) à G (moins économe - en rouge). Les classes énergétiques les moins bonnes, qui ne concerneront quasiment plus aucun produit, seront progressivement grisées ;

Des classes énergétiques toujours plus ambitieuses

 

Avec la nouvelle étiquette énergie, plusieurs années seront nécessaires avant que les classes A et B ne concernent beaucoup d’appareils.

La Commission européenne a prévu une révision rapide des échelles énergétiques :

  • dès que 30 % des produits mis sur le marché seront classés A ;
  • ou dès que 50 % des appareils mis sur le marché seront classés A et B.