Particuliers et éco-citoyens

L'affichage environnemental sur les produits

Mis à jour le 20/11/2018

Depuis juin 2018, certains magasins affichent les impacts environnementaux de leurs produits sous forme d'une note A, B, C, D ou E. Elle permet aux consommateurs de comparer les produits et de choisir les plus respectueux de l’environnement.

L'affichage des impacts environnementaux

Certains magasins affichent les impacts environnementaux de leurs produits sous forme d’une note A, B, C, D ou E (A étant la meilleure note). L'affichage se fait soit sur le produit lui-même, soit en rayonnage ou encore sur Internet. Cette note permet aux consommateurs de comparer les produits entre eux et d’orienter leurs achats vers les produits les plus respectueux de l’environnement.
L’affichage environnemental incite les fabricants et les distributeurs à initier et valoriser leurs démarches d’éco-conception en calculant précisément les impacts environnementaux de leurs produits ou services. 
 

Un affichage environnemental pour quels produits ?

Depuis début 2017, plusieurs secteurs pilotent se sont engagés pour déplaoyer l'affichage environnemental sur leurs produits ou services :

  • les appareils électroniques ;
  • l’habillement ;
  • l’ameublement ;
  • les produits alimentaires ;
  • l’hôtellerie (impacts environnementaux d’une nuit d’hôtel avec petit déjeuner).
     

Quelles informations apporte l’affichage environnemental ?

L’affichage environnemental permet aux consommateurs de connaître l’impact des produits/sevices sur :

  • le changement climatique (émissions de gaz à effet de serre) ;
  • la pollution de l’eau et de l’air ;
  • l’utilisation des ressources naturelles (renouvelables ou non).

Ces impacts sont calculés sur l’ensemble du cycle de vie du produit (depuis l’étape de production jusqu’à la fin de vie du produit, en passant par le transport et l'utilisation).

L’affichage environnemental n’est pas un label ou une marque de qualité : il montre les impacts environnementaux des produits tels qu’ils sont (importants ou faibles).

Le cycle de vie, c’est quoi ?

Le cycle de vie d’un produit est l’ensemble des étapes de sa vie, depuis l’extraction des matières premières nécessaires à sa fabrication jusqu’à sa fin de vie en passant par la distribution (emballage, transport) et par son utilisation (consommation de ressources). A chaque étape de son cycle de vie, le produit génère plus ou moins d’impacts sur l’environnement par les quantités de matières premières et d’énergie qu’il nécessite et les rejets qu’il génère, ce qui est susceptible de modifier sa environnement à l’échelle régionale ou planétaire : pollution de l’eau, épuisement des ressources naturelles, changement climatique…

L’éco-conception permet de limiter les impacts environnementaux d’un produit ou d’un service et de faire des choix dès sa conception : matières premières utilisées pour sa fabrication, prévision de la réparation pour augmenter la durée de vie, consommation réduite d’eau ou d’énergie lors de l’utilisation par exemple.
 

Télécharger le descriptif détaillé du visuel (RTF - 46,29 ko)

À quoi ressemble cet affichage environnemental ?

c'est une planète bleue accompagnée du libellé « Impact environnemental » et de la note (A, B, C, D ou E ou un indice numérique pour les produits alimentaires).


Les entreprises ont le choix soit d’afficher seulement la note obtenue ou de détailler les valeurs obtenues pour chaque indicateur pris en compte dans la note (2 à 4 indicateurs selon la catégorie de produits).


 

Où trouve-t-on cet affichage environnemental ?

L’affichage environnemental peut s’effectuer dans les rayonnages ou sur Internet.

Quelques entreprises volontaires se sont engagées dans l’affichage environnemental :

L’affichage environnemental est-il obligatoire ?

L’affichage environnemental est une démarche engagée en 2009 afin de sensibiliser les consommateurs aux impacts environnementaux des produits et services, reprise dans la loi de la transition énergétique pour une croissance verte du 18 aout 2015, qui oblige les fabricants et distributeurs à tenir à disposition des consommateurs les données techniques utilisées pour communiquer sur la performance environnementale de leurs produits.

Les entreprises mettent en place cet affichage de façon volontaire et encadrée : elles doivent respecter les règles communes et le visuel commun.
L’affichage environnemental est assujetti à un contrôle classique au titre de la lutte contre la publicité mensongère ou trompeuse.
L’entreprise est responsable de la véracité des « données spécifiques » qu’elle doit renseigner pour chaque produit affiché.