Recherche et innovation

Participer aux Programmes de collaboration technologiques (PCT)

Mis à jour le 15/10/2021

   

Les programmes de collaboration technologiques sont au service des acteurs de la transition énergétique. Ces PCT communiquent sur les résultats obtenus de recherche, et facilitent la participation aux travaux collaboratifs internationaux de recherche sur les différentes technologies d’énergie.

La participation collaborative permet d'envisager les enjeux de demain, et de gagner en efficacité par la mise en commun des fonds et des capacités. Elle peut être éligible à un financement apporté par l’ADEME.
 
Énergies
renouvelables
Bioénergie
Géothermie
Énergies marines
Éolien
 Photovoltaïque
 Solaire thermique
 Solaire thermodynamique
 
Réseaux
et stockage
         
 Hydrogène
 Réseaux chaleur et froid
 Réseaux intelligents
 
 Stockage d’énergie
 Stockage de carbone
   
Applications  Bâtiment et énergie
 Équipements
Industrie
 
Pompes à chaleur
 Transport
   

 

Qui participe déjà aux programmes de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) ?

Le fichier Excel permet d’avoir une vue détaillée sur la participation française. Vous pouvez appliquer des filtres sur les programmes, les types et les noms d’acteurs.

 

Comment sont pilotés ces programmes ?

La France est membre de l’AIE, qui offre une plateforme pour des programmes internationaux de recherche sur les sujets concernant l’énergie. Des accords signés par le ministère français (plus précisément la DGEC) permettent aux acteurs français (grandes entreprises, PME, universités, laboratoires publics de recherche et associations) de participer aux projets de recherche.

La France est représentée dans les comités de pilotage (ExCo). Ces comités veillent sur la pertinence de la stratégie et sur la communication des programmes, et décident de nouvelles thématiques à traiter. Vous trouverez le nom de la personne qui représente la France sur la page dédiée de chaque programme. N’hésitez-pas à la contacter si vous avez des questions, ou si vous souhaitez participer à une tâche.

Comment sont financés ces programmes ?

L’ADEME est impliquée dans 17 de ces PCT et contribue au financement global de ceux-ci.

Les programmes fonctionnent de trois manières différentes. Ils peuvent être :

  1. « Task shared » : dans ce cas, les acteurs participants sont autofinancés ou ont obtenu des financements (la plupart des PCT sont de ce type) ;
  2. « Cost shared » : dans ce cas, les acteurs participants sont financés par le programme, suite à un appel à projets (le cas de DHC) ;
  3. « Hybrides » : où les acteurs participants financent les couts du coordinateur d’une tâche ou d’une annexe (le cas de Wind et de HPT).


Si une tâche ou annexe correspond à une priorité de recherche de l’ADEME, une demande d’aide peut être déposée. La participation peut être éligible à un Appel à projets de l’ADEME. Des activités de coordination par des experts français pourraient profiter d’un financement gré à gré. Vous êtes invité à consulter le tableau « priorités de recherche », sur la page présentant chaque programme individuel.