Médiathèque

ISCO : l'oxydation chimique in situ

Cahiers du SKB

Description du tableau
Organisme : ADEME, FONDATION SKB, RESEAU SNOWMAN
Description : juin 2014 - 58 p. - Réf. 7759
Type de contenu : Synthèse

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé : Le secteur du traitement des sols recourt depuis quelques années à l'oxydation chimique in situ. Cette technique est désignée par l'abréviation ISCO (In Situ Chemical Oxidation). Le traitement par oxydation chimique in situ consiste à injecter un agent oxydant puissant dans le sol. Lorsque celui-ci entre en contact avec une contamination, celle-ci est chimiquement décomposée (oxydée). Cette réaction produit des composés de dégradation non nocifs. La simplicité relative de mise en oeuvre et la rapidité de dégradation de la contamination font que cette technique jouit d'une popularité croissante. Cet engouement s'explique également par la rapidité avec laquelle un volume important de contamination peut être traité. De plus, la phase de suivi - la période pendant laquelle la contamination résiduelle doit être suivie afin d'en définir l'étendue et l'évolution - est atteinte plus rapidement et les concentrations résiduelles obtenues sont souvent inférieures à celles atteintes avec d'autres techniques in situ.
Les différents sujets sont abordés à partir d'une série de questions fréquentes. Les sujets et les questions sont adaptés aux différents groupes cibles susceptibles d'être concernés par cette technique. Les groupes cibles retenus pour ce cahier sont les suivants :
  • la partie concernée par le problème ou le maître d'ouvrage ;
  • l'évaluateur ou l'autorité compétente ;
  • le consultant d'un petit bureau d'étude.

Le cahier se présente en trois parties contenant des informations sur la technique à des degrés de spécialisation différents et spécifiquement adaptées aux groupes cibles évoqués. La première partie permet à tous les groupes cibles de se faire une idée générale de la technique. Les parties rédigées pour le maître d'ouvrage et les autorités compétentes ont pour but de donner une idée générale des possibilités et limites de l'oxydation chimique in situ. La partie destinée aux consultants approfondit le côté théorique, la pratique et la conception même de la technique. Cette partie se compose à son tour de trois parties destinées à fournir au consultant suffisamment d'informations pour pouvoir mettre en oeuvre lui-même la technique.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : AIDE A LA DECISION, METHODOLOGIE, POLLUTION DU SOL, TRAITEMENT CHIMIQUE
Date de mise en ligne : juillet 2014
Date d'édition : juin 2014
Langue : FR
Type de support : pdf/A5
Cible(s) concernée(s) : Collectivités et Secteur Public, Entreprises et Monde Agricole, Recherche et Innovation
Public : Bureaux d'études, Collectivités territoriales, Entreprises et fédérations professionnelles, Monde de la recherche, Secteur public