Médiathèque

Intérêt des outils biologiques pour évaluer les transferts et les effets de contaminants d'un sol pollué dans le cadre d'un projet d'aménagement urbain

Application des outils biologiques sur le site des prairies Saint-Martin (PSM)

Description du tableau
Organisme : UNIVERSITE BESANCON- FRANCHE-COMTE, INRA RENNES
Collection : Expertises
Description : septembre 2015 - 40 p. - 12 p.
Type de contenu : Etude, Rapport

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé : Cette étude montre l'intérêt des outils de type bioindicateurs en tant qu'outils de diagnostic complémentaires aux analyses physico-chimiques dans le cadre d'un projet de réaménagement sur sol urbain dégradé. Elle a été initiée dans le cadre du futur projet de réhabilitation et de réaménagement d'une friche urbaine en un Parc Naturel Urbain (PNU).
Parmi les six bioindicateurs mis en oeuvre :
  • 3 renseignent sur la biodisponibilité et les effets liés à la contamination des sols :
    • Deux bioindicateurs de bioaccumulation (CET: végétaux et SET escargots) qui renseignent sur la biodisponibilité et les transferts des métaux grâce à la comparaison des concentrations dans les tissus à des valeurs de référence.
    • Un bioindicateur d'effet (Indice Oméga 3) qui évalue les effets délétères liés à la composition du sol (causes multiples : contaminants métalliques ou organiques...) sur la composition en acide gras des végétaux présents sur le site.
  • 3 bioindicateurs sont utilisés pour rendre compte d'un état biologique des sols (biomasse microbienne, communauté de nématode et communauté lombricienne). Au-delà d'être sensibles à leur environnement, ces organismes du sol sont aussi acteurs dans le fonctionnement des écosystèmes(dégradation de la matière organique (minéralisation), structuration des sols).
Ces premiers résultats obtenus sur différents types de sols montrent la nécessité de mettre en place une surveillance sur certaines zones. Cette surveillance permettra de vérifier que le sol joue bien son rôle dans la rétention et dégradation potentielle des contaminants, que les crues successives ne dégradent pas la qualité des milieux actuels, et qu'une diversité des espèces végétales et animales s'implantent petit à petit afin de recoloniser le milieu sol en améliorant son rôle d'habitat.
Ces outils peuvent être utilisés sur des zones urbaines qui présentent un fort enjeu écologique (trame verte, trame bleu) ou lorsque le projet conduit à développer de nouveaux usages de type jardins d'ornement. Ainsi cette opération de démonstration pourrait être déployée dans le cadre d'autres projets de réaménagement urbain avec un objectif de requalification des sols sur des zones présentant un enjeu écologique fort.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : POLLUTION DU SOL, BIOINDICATEUR, BIODIVERSITE, FORET, ESPACE VERT, ZONE URBANISEE
Date de mise en ligne : février 2019
Date d'édition : septembre 2015
Langue : FR
Type de support : pdf/A4
Cible(s) concernée(s) : Collectivités et Secteur Public
Public : Secteur public