Nos expertises

La qualité des sols

Mis à jour le 24/10/2016

Les sols sont considérés comme une ressource naturelle non renouvelable, indispensable aux activités agricole et sylvicole.

Les sols, une ressource naturelle non renouvelable fragile

Les risques de perte de matière organique et de biodiversité, d’érosion, de salinisation sont accrus avec le réchauffement climatique. La préservation du stock de carbone dans les sols constitue, selon le GIEC, l'une des principales contributions possibles de l’agriculture à la lutte contre le réchauffement climatique. Les sols agricoles et forestiers constituent au niveau français une réserve de carbone qu’il convient de préserver par des choix d’occupation et des modes de gestion adaptés. En métropole, on estime que les 30 premiers cm de sol séquestrent entre 3 à 4 milliards de tonnes de CO2.