Nos expertises

La performance énergétique

Mis à jour le 24/10/2016

Au regard de son activité économique, l’intensité énergétique de l’agriculture est comparable aux autres secteurs économiques.

Consommation d’énergie et agriculture

En 2012, la consommation d’énergie finale de l’agriculture représente environ 4,4 Mtep, soit 2,8 % de la consommation nationale avec des profils et des charges de consommation très hétérogènes entre les filières agricoles. L’agriculture est dépendante des énergies fossiles et également de ses intrants, dont la fabrication est très énergivore. La consommation d’énergie indirecte, notamment les engrais, se situe au même niveau que la consommation d’énergie directe. L’agriculture doit donc réduire sa dépendance aux énergies fossiles pour pouvoir pérenniser ses filières et garantir la viabilité économique et environnementale de ses pratiques.

Agriculture, énergies et matières renouvelables

L’agriculture est également au cœur du développement des énergies et matières renouvelables :

  • biomasse énergie ;
  • méthanisation ;
  • biocarburants ;
  • solaire photovoltaïque ;
  • éolien ;
  • bioproduits, etc.
Le secteur a donc un rôle majeur à jouer sur les futures filières d’approvisionnement énergétique.