Nos expertises

La performance énergétique

Mis à jour le 20/10/2021

Au regard de son activité économique, l’intensité énergétique de l’agriculture est comparable aux autres secteurs économiques.

Consommation d’énergie et agriculture

Avec 4,5 millions de tonnes équivalent pétrole par an, la consommation d'énergie finale de l'agriculture représente 3 % de la consommation totale d'énergie de la France et une facture énergétique d'environ 3,2 milliards d'euros. Dans un contexte où les prix de l'énergie sont prévus à la hausse, la poursuite de la diffusion des solutions d'efficacité énergétique en agriculture est une réelle nécessité pour limiter la dépendance des exploitations à ces fluctuations.

De multiples solutions d'économie d'énergie existent pour les différentes productions agricoles. Certaines solutions sont déjà appliquées dans les exploitations, en particulier dans les bâtiments d'élevage et les serres. De nouvelles solutions dont certaines nécessitent d'être expérimentées et testées, ont un potentiel de diffusion conséquent à terme.

 

Agriculture, énergies et matières renouvelables

En 2015, le monde agricole a contribué directement et indirectement à la production de 20 % des EnR nationales. En définitive, les exploitations agricoles participent autant à la production d'EnR qu'elles ne consomment d'énergie (4.5 Mtep).

A ce jour, cette contribution est essentiellement liée à la production de biomasse pour les biocarburants et au développement de l'éolien sur des terres agricoles. A l'horizon 2030, la contribution des exploitations agricoles serait multipliée par 2, pour atteindre, en 2050, 15.8 Mtep, grâce au développement de la méthanisation, du photovoltaïque et de l'éolien notamment.

Les EnR constituent par conséquent une nouvelle filière pour le monde agricole. Elles représentent une opportunité économique qu'il faut nécessairement organiser et accompagner.