Nos expertises

Des marchés et des emplois

Mis à jour le 25/08/2020

Depuis 2008, l’ADEME dresse chaque année un état des lieux des marchés et des emplois relatifs aux principales activités liées à l’amélioration de l’efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables et de récupération (EnR&R).

Cette étude porte un regard rétrospectif de 2006 à aujourd’hui et donne une projection aux horizons de temps des politiques énergétiques de la France telle que la Programmation pluriannuelle de l’énergie. Son périmètre vise l’exhaustivité des activités et comprend 15 filières de production d’énergie renouvelable qu’il s’agisse d’électricité ou de chaleur renouvelable et comprend aussi bien les installations chez les particuliers (poêle à bois par exemple) que les installations dites collectives de plus grande envergure (parc éolien par exemple). L’étude considère également la production des biocarburants.

À partir de données publiques officielles, l’étude donne une estimation des marchés et des emplois directs par filière. Le plus souvent, les marchés et les emplois sont répartis en trois catégories : les investissements domestiques (études de faisabilité préalables, travaux et pose de l’installation, fabrication des équipements…), l’exploitation et la maintenance une fois que l’installation fonctionne et enfin l’exportation d’équipements.
 

Des emplois pérennes

Entre 2006 et 2018, les emplois directs liés aux énergies renouvelables et de récupération ont bondi de près de moitié en passant respectivement de 60 550 à 90 120 emplois directs (équivalent temps plein ou ETP). En fonction des filières, on observe quelques fluctuations dans le temps qui sont principalement liées à l’évolution du contexte règlementaire et de soutien public et aux couts des technologies.

Les emplois identifiés correspondent majoritairement à des emplois pérennes et non délocalisables implantés sur l’ensemble des territoires. Près de la moitié des emplois sont liés à l’exploitation et à la maintenance des installations qui sont en fonctionnement.

L’effectif employé en 2018 dans les filières des pompes à chaleur domestiques et de la géothermie collective atteint 24 400 ETP (+30 % par rapport à 2016). Cela représente 27 % de l’ensemble des emplois dans les EnR&R. Le bois-énergie domestique et collectif emploie quant à lui 21 290 ETP en 2018 (stable par rapport à 2016), soit 24 % du total des EnR&R. Les filières des EnR électriques affichent des effectifs moins élevés, mais toutefois en augmentation : 15 220 ETP en éolien (+15 % par rapport à 2016), 11 880 ETP en hydroélectricité (+2 %) et 6 210 ETP en photovoltaïque (+35 %).
 

Un marché en expansion

Entre 2006 et 2018, les marchés liés aux énergies renouvelables et de récupération ont été multipliés par 2,4 en passant respectivement de 11 à 27 milliards d’euros par an.
 
En 2018, les principales EnR électriques, que sont l’éolien, le photovoltaïque et l’hydroélectrique, réalisent les plus importants chiffres d’affaires de toutes les EnR&R. L’éolien est en tête du classement avec un marché de 5,8 milliards d’euros (+20 % par rapport à 2016), devant le photovoltaïque qui totalise 4,1 milliards d’euros (+14 %) et l’hydroélectricité (3,2 milliards d’euros, -3 %). Toutefois, le bois-énergie domestique et collectif totalise 4,6 milliards d’euros en 2018 (+3 % depuis 2016), ce qui le place au second rang de toutes les EnR&R. Parmi les EnR thermiques, les PAC domestiques et la géothermie collective totalisent aussi un fort chiffre d’affaires à 3,5 milliards d’euros (+29 %). Les biocarburants de la filière gazole figurent aussi parmi les marchés dépassant les 3 milliards d’euros en 2018.

La France exporte son savoir-faire à l’étranger avec des exportations d’équipements et de biocarburant qui s’élèvent à 2,1 milliards d’euros en 2018, soit deux fois plus qu’en 2006.
 
Marchés liés au secteur des énergies renouvelables et de récupération
Graphique des marchés liés au secteur des énergies renouvelables et de récupération.

Emplois associés au secteur des énergies renouvelables et de récupération
Graphique des emplois associés au secteur des énergies renouvelables et de récupération.