Nos expertises

Les centres de tri des déchets non dangereux

Mis à jour le 06/05/2015

Les centres de tri des déchets non dangereux trient les déchets non dangereux (issus d'activités économiques) qui n’ont pu être triés à la source, et des encombrants des ménages.

L’objectif de ces installations est de produire des flux de matières premières recyclées, mais également, pour certaines, en l’absence de filière de recyclage mature, un flux combustible solide de récupération (CSR) destiné à la valorisation énergétique.

Camion triant des déchets non dangereux

Le parc d’une capacité approximative de 4 millions de tonnes peut être décomposé en trois grands types de niveau technologique :

  1. Les unités de « type pelle à grappin » ;
  2. Les installations de type chaîne mécanisée ;
  3. Les installations automatisées.

D’une installation à l’autre, la fraction des déchets qui n’est pas dirigée vers la valorisation dépendra particulièrement de la composition du flux entrant et du niveau de technologie mis en œuvre. Une installation n’utilisant qu’une pelle à grappin pour le tri produira en moyenne plus de 80 % de refus (flux orienté vers l’élimination sans valorisation énergétique), alors qu’une installation de tri automatisé visera un taux de refus a minima inférieur à 50 %.

Afin d’alimenter le développement de l’économie circulaire, ce parc de centre de tri devra produire plus de matières premières recyclées, à un niveau de qualité améliorée. Pour atteindre ces objectifs, le territoire français doit se doter d’installations de tri plus performantes. Ceci peut être atteint grâce aux nouvelles technologies disponibles et à une capacité de traitement plus importante, mais dépendra fortement de la structuration des filières de recyclage en aval et de mesures de restriction sur l’élimination en stockage des déchets et refus, voie aujourd’hui moins onéreuse.

Le développement du tri des déchets d’activité économique est générateur d’emplois. La sécurité et la protection de la santé des personnels d’exploitation et de maintenance est une préoccupation qui doit être prise en compte dès la conception des centres de tri. L’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) met à disposition un guide de prévention pour la conception dans ces centres de tri.