Nos expertises

Les centres de tri des déchets

Mis à jour le 26/06/2018

Le tri constitue une étape incontournable entre la collecte plus ou moins sélective de flux de déchets et l’introduction dans la production industrielle d’une matière première de recyclage.

Pour être transformés en ressources, les déchets collectés doivent généralement être triés et préparés. Cette étape de tri permet notamment d’atteindre un niveau de pureté nécessaire pour qu’un flux de matières soit incorporé à la production d’un nouvel objet.
Tous déchets non dangereux et non inertes confondus, le parc de centre de tri est estimé à environ 450 installations ayant une capacité de tri de 7 millions de tonnes.

Un large panel de techniques est disponible pour trier les déchets allant du tri manuel réalisé par un opérateur au tri dit automatisé (comme l’utilisation de technologie par spectrométrie proche infrarouge qui prendra en compte la composition du déchet), en passant par des procédés mécaniques (un crible qui prendra en compte la taille du déchet par exemple).

En raison des caractéristiques d’un flux de déchets (part des déchets plastique, taille et forme des déchets) et des filières de valorisation visées, le process d’un centre de tri peut être plus ou moins spécialisé.
Au-delà des matériaux destinés au recyclage, les refus peuvent à leur tour faire l’objet d’un tri complémentaire pour une valorisation énergétique. On parle alors de production de combustible solide de récupération, ou CSR.