Nos expertises

Les pictogrammes sans signification écologique

Mis à jour le 01/02/2017

Des pictogrammes sans signification écologique sont intégrés par certaines marques sur leurs emballages afin de valoriser leur image. Cela ne signifie pas que le produit est plus respectueux de l’environnement.

Les pictogrammes des éco-organismes

Poussés par les directives européennes découlant du principe de Responsabilité élargie du producteur (REP) et des réglementations sur la gestion des produits en fin de vie (véhicules, équipements électriques et électroniques, etc.), les fabricants se sont organisés pour mieux gérer la fin de vie de leurs produits de manière collective, donnant naissance aux éco-organismes.

Ce dispositif permet aux producteurs de transférer leur responsabilité issue desdites réglementations à l’éco-organisme auquel ils adhèrent, et dont ils peuvent éventuellement être actionnaires. En contrepartie, celui-ci perçoit de leur part une éco-contribution pour mettre en œuvre une organisation visant à répondre à l’ensemble des obligations réglementaires de gestion des déchets issus des produits qu’ils ont mis sur le marché.

Dans la majeure partie des cas, le logo de l’éco-organisme n’apparaît pas sur les produits. Deux cas particuliers existent :

  • dans le cas des emballages, l’ensemble des metteurs sur le marché des emballages ménagers contribuant à l’éco-organisme apposent le Point vert sur les produits ;
  • dans le cas des papiers graphiques, la plupart des metteurs sur le marché apposent la Boucle papiers sur les produits.
 
Le logo Point vert
Le logo Boucle papier
Éco-organisme Point vert :
Éco-emballages ou Adelphes
Filière concernée : déchets d’emballage ménagers
Éco-organisme La Boucle papier : Écofolio
Filière concernée : déchets de papiers graphiques

Il est donc important de savoir que les logos des éco-organismes apposés sur les produits ne signifient en aucun cas que le produit qui le porte est plus respectueux de l’environnement.
À noter qu’une entreprise n’a pas obligation de cotiser à un éco-organisme (excepté pour les papiers graphiques), à condition qu’elle trouve son propre système de gestion de fin de vie de ses produits.
 

L’anneau ou boucle de Möbius

Cette représentation du logo de Möbius signifie : « ce produit ou cet emballage est recyclable ».
Celle-ci signifie : « ce produit ou cet emballage contient 50 % de matières recyclées ».

La boucle de Möbius, très largement répandue, signifie généralement que le produit ou l’emballage qui le porte est recyclable. Il s’agit là d’une caractéristique technique des matériaux qui ne présuppose en rien de l’effectivité du recyclage après utilisation dudit produit. Le recyclage effectif dépend de bien d’autres facteurs (existence d’un système de collecte séparative, d’une filière de recyclage, de débouchés industriels, etc.). Dans le cas cité, si le consommateur perçoit que le sigle en question se réfère au recyclage, la distinction entre techniquement recyclable ou effectivement voué à être recyclé lui échappe généralement.
 

Les pictogrammes d’identification des matériaux

Le logo Acier
Le logo Polyéthylène haute densité
Le logo Aluminium

Ils servent à identifier les matériaux lors du tri des produits usagés et de leurs emballages en vue d’en favoriser le recyclage. Ils ne présument donc pas du recyclage effectif du produit qui les porte.
 

Le pictogramme « Tidy Man »

D’autres logos ont pour objet d’inviter le consommateur à respecter l’environnement dans ses gestes quotidiens. C’est le cas du « Tidy man », simple invitation à jeter l’emballage du produit dans une poubelle : il n’a donc aucun rapport avec les caractéristiques écologiques du produit qui l’arbore.
Le Tidy Britain Group est une organisation anglaise indépendante créée en 1954 pour lutter contre l’amoncellement de détritus dans les rues anglaises (« Keep Britain Tidy ») et officialisée en 1961 par le gouvernement britannique.
En 1961, le logo international « Tidy man » a été inventé pour la campagne « Keep America Beautiful » et il est apparu pour la première fois sur les canettes et les emballages anglais.