Nos expertises

Le GIEC et ses scénarios

Mis à jour le 08/08/2018

Créé par l'ONU, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) synthétise chaque année dans son rapport d’évaluation, les résultats des études climatologiques parues dans la littérature scientifique mondiale.

Un groupe international d’experts a défini quatre scénarios de référence, qualifiés de profils représentatifs d’évolution des concentrations (pour Representative concentration pathways (RCP)) de Gaz à effet de serre (GES), d’ozone et de précurseurs des aérosols pour le XXIe siècle et au-delà. Ces scénarios peuvent correspondre à des efforts plus ou moins grands de réduction des émissions de GES au niveau mondial.

Pour chacun de ces quatre « profils représentatifs », les climatologues déduisent les conditions climatiques et les impacts du changement climatique associés. En parallèle, les sociologues et les économistes travaillent sur des scénarios présentant diverses caractéristiques de développements socio-économiques et diverses stratégies d’adaptation et d’atténuation. Cinq familles de scénarios, nommés Shared socioeconomic pathways (SSP), ont ainsi été définies.

Une telle approche permet un travail en parallèle et en cohérence des climatologues et des économistes :

  • en septembre 2013, est sorti le premier volume du rapport sur les éléments scientifiques du changement climatique ;
  • le deuxième volume sur les impacts, les vulnérabilités, l’adaptation est sorti en mars 2014 ;
  • le troisième volume sur l’atténuation du changement climatique est sorti en avril 2014 ;
  • enfin, le rapport de synthèse est sorti en octobre 2014.

Consulter le 5e rapport du GIEC sur climatchange2013.org
Le 5e rapport du GIEC décrypté sur leclimatchange.fr