Nos expertises

Plan d’actions et stratégie bas carbone

Mis à jour le 14/12/2017

Une fois le Bilan Gaz à effet de serre (BEGES) réalisé, vous êtes en mesure de mettre en place une stratégie bas carbone et réaliser un plan d'actions efficaces d'atténuation de vos émissions.

Si réaliser un bilan GES est une étape indispensable pour connaître les émissions de son activité, ce n’est en aucun cas une finalité ! 

Il est préférable de définir, hiérarchiser et planifier ses actions par une démarche itérative. 

  1. la définition des potentiels technico-économiques de réduction des émissions de Gaz à effet de serre (GES) selon chaque source. Ceci pouvant être alimenté par la réalisation d'études complémentaires plus approfondies de type : audit énergétique, analyse de flux de matière ;
  2. la définition d'objectifs de réduction relatifs à ces potentiels et à un horizon de temps donné ;
  3. la description de la série d'actions concrètes, chiffrées et dont les impacts sur la réduction des émissions et sur tous les autres critères propres à sa structure seront estimés ;
  4. l'identification des synergies et antagonismes entre actions, puis réajustement des objectifs ou du plan d'action pour assurer une cohérence d'ensemble.

Un plan d'actions de réduction des émissions de GES peut s'appuyer sur 3 grandes catégories d'actions que l'on peut présenter et illustrer de la façon suivante :

Les actions de réduction de la consommation directe d'énergie 

  • Exemple d’actions sur les transports : réduction du nombre de mes déplacements, utilisation de modes de transport actifs ou partagés ;
  • Exemple d’actions sur les bâtiments : isolation des parois extérieurs, changement du système de chauffage par du matériel plus performants, installation d'énergies renouvelables ;
  • Exemple d’action dans l’industrie : améliorer le rendement énergétique de mes procédés, de mes utilités ;

Les actions de réduction de la consommation indirecte d'énergie carbonée 

  • Exemple : actions portant sur l'évolution de mes pratiques de consommation vers des produits éco-conçus, vers la location d'un bien plutôt que l'achat lorsque que mon besoin est ponctuel.

Les actions sur les sources d'émissions non énergétiques 

  • Exemple : actions portant sur les émissions et/ou le stockage de GES liés à l'affectation d'une parcelle : prairie, parking bitumés, rétention d'eau ;
  • Exemple : actions portant sur la nature et l'utilisation d'engrais dans les sols cultivés.


Les leviers d’actions sont variés et multiples et il revient à chacun de choisir les actions qui lui sont les plus appropriées.

L'appui de l'ADEME

Pour guider les acteurs (collectivités, entreprises, particuliers) dans l'élaboration de leurs stratégies et plans d'actions et la mise en œuvre de ceux-ci, l'ADEME intervient à plusieurs niveaux, parmi lesquels on peut citer :

  • l'élaboration de documents stratégiques et de prospective ;
  • la contribution à des travaux de normalisation nationale et internationale ;
  • le soutien à des travaux de R&D, à des outils d'aide à la décision, à l'investissement, à l'animation territoriale ;
  • des conseils méthodologiques, techniques, tant à des collectivités locales, des entreprises, des ministères ;
  • la participation et l'animation de réseaux d'acteurs nationaux et territoriaux ;
  • l'offre de formations, de publications, d'informations.

Retrouvez l'offre de l'ADEME selon les 3 catégories d'acteurs suivants : Collectivités et secteur public, Entreprises et monde agricole, Particuliers et éco-citoyens ou directement sur le Centre de Ressources Bilans GES de l'ADEME