Nos expertises

Conférence Madrid 2019 - COP25

Mis à jour le 03/04/2020

La 25e Conference Of the Parties (COP25) s'est tenue à Madrid du 2 au 13 décembre 2019 dans le but d’accroitre les engagements des pays membres d’ici 2020. 

Cette 25e édition visait également à souligner le rôle des océans dans la lutte contre le changement climatique, d’où son surnom « COP bleue ».

Établir un plan d’action concret

Les émissions globales de Gaz à effet de serre (GES) sont en constante augmentation, et la température de la planète est déjà 1 ℃ supérieure par rapport à l’ère préindustrielle. Les conséquences du changement climatique sont déjà visibles.

Afin de limiter cet impact, l’Accord de Paris signé en 2015 lors de la COP21 engage les membres à maintenir l’augmentation de la température en dessous de 2 ℃. Cependant, pour atteindre cet objectif, les pays doivent redoubler d’efforts.

Selon un rapport de 2019 du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), nous ne réduisons en effet pas assez nos émissions de GES et le réchauffement risque de dépasser les 3 ℃, avec des conséquences irrémédiables pour l’Homme.

Les attentes de la COP

Cette COP avait donc pour objectif de convaincre les membres à renforcer leurs engagements avant 2020. Un sommet spécial sur le climat avait par ailleurs été convoqué par l’ONU en septembre 2019 pour appeler les États à présenter des plans de réduction de leurs émissions de 45 % sur les dix prochaines années et à les supprimer totalement d’ici 2050.