Nos expertises

Qu'est-ce qu'une COP ?

Mis à jour le 21/07/2015

Depuis 1995, les Conference of the Parties (COP) œuvrent à l’évolution de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, en se fondant sur les rapports des experts du GIEC. Le protocole de Kyoto (2005) en est une des étapes.

Les négociations internationales sur la lutte contre le changement climatique font l’objet, depuis 1995, d’une conférence internationale annuelle organisée par les Nations Unies : la Conference of the Parties (COP). Les COP visent à faire évoluer la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) créée en 1992 au Sommet de Rio et qui met en place un cadre global de l’effort intergouvernemental pour faire face au défi posé par les changements climatiques. Cette convention-cadre a été signée par plus de 190 pays à ce jour et la COP en est l’autorité de décision.
 
Plus d’informations sur la page « Négociations internationales sur le climat »

Depuis 1995 (Berlin), les COP rassemblent chaque année dans un pays différent les représentants des États signataires, ainsi que les acteurs de la société civile que sont les ONG, entreprises, collectivités locales, scientifiques et citoyens.
La signature du Protocole de Kyoto, conclu en 1997 et entré en vigueur en 2005, constitue une étape essentielle de la mise en œuvre de la convention. Il entérinait pour la première fois des engagements quantitatifs et juridiquement contraignants pour les pays signataires.

Les travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) constituent la base scientifique sur laquelle reposent les décisions des États pour lutter contre le changement climatique. Créé en 1988 par l’ONU, le GIEC établit un état des lieux de la science climatologique. Ce groupe est indépendant et informe régulièrement les COP du contenu de ses différents rapports.

Plus d’informations sur la page « Le GIEC et ses scénarios »