Nos expertises

Les technologies de l’information et de la communication

Mis à jour le 14/06/2017

Les technologies de l’information et de la communication recouvrent un large ensemble d’équipements et services. Pour les activités professionnelles, et en termes d’efficacité énergétique, il s’agit ici d’équipements informatiques et bureautiques.

Les éléments présentés dans cet article concernent l’efficacité énergétique à l’usage principalement des technologies de l’information et de la communication (TIC). Sans vouloir négliger les autres phases du cycle de vie des TIC, on se rapportera aux rubriques sur l’analyse de cycle de vie, l’affichage environnemental, le recyclage et la fin de vie des équipements électriques et électroniques présentés dans d’autres rubriques du site, et qui couvrent en tout ou en partie ces équipements et services sur les phases en question.
 

Le choix des équipements

Les ordinateurs : PC de bureau, portables et tablettes 

Afin de caractériser l’efficacité énergétique de ces produits, on relève leur consommation d’énergie sur un temps donné. Pour les ordinateurs individuels et les écrans, on mesure la consommation électrique typique (TEC – Typical Energy Consumption) correspondant à des cycles de fonctionnement mettant en œuvre la plupart des modes de fonctionnement disponibles sur l’appareil et sur des durées d’utilisation ou d’état représentatives de ces modes. En général, pour cette catégorie d’équipement, les TEC sont exprimées sur une base annuelle. Niveau de performance énergétique généralement constaté :
 
Type d’équipement TEC (en kWh/an)
Ordinateur portable  de 30 à 100
Ordinateur de bureau de 120 à 250
Client léger de 45 à 65
Écran d’ordinateur de 60 à 180


Une trop grande diversité de l’offre ne permet pas de donner de fourchette de prix par type d’équipement. Éléments de chiffrage des économies d’énergie réalisées ou du coût global :
 
Type d’équipement Facture électrique sur 5 ans (EUR)  
Performant
Facture électrique sur 5 ans (EUR) 
Non performant
Ordinateur portable  13 45
Ordinateurs de bureau 50 120
Client léger 20 30
Écran d’ordinateur 30 80
 
Informations sur les écolabels existants ou sur les critères des écolabels européens : Il est recommandé d’exiger a minima des performances énergétiques répondant aux spécifications Energy Star. D’autres critères que l’on trouve dans les écolabels (Écolabel européen, certification Tjänstemännens Centralorganisation (TCO) ou écolabel privé Electronic Product Environmental Assessment Tool (EPEAT)) peuvent être ajoutés. Dans le cas du dispositif EPEAT, des niveaux d’exigence au-delà du niveau de base peuvent être demandés (ces niveaux se rapportent à d’autres critères environnementaux que l’efficacité énergétique).

Référentiels Energy Star en vigueur (en anglais):

Le matériel d’impression : photocopieurs, imprimantes

Afin de caractériser l’efficacité énergétique de ces produits, leur consommation d’énergie est calculée sur une durée donnée. Pour les équipements d’imagerie et suivant leurs fonctionnalités, on mesure soit la TEC correspondant à des cycles de fonctionnement mettant en œuvre la plupart des modes de fonctionnement disponibles sur l’équipement et sur des durées d’utilisation ou d’état représentatives de ces modes ; soit les modes de fonctionnement (OM – Operational Modes) proprement dits.  
En général, pour cette catégorie d’équipement, les TEC sont exprimées sur une base hebdomadaire. À des fins d’harmonisation avec les ordinateurs, les TEC ont été extrapolées sur une base annuelle.

Niveau de performance énergétique généralement constatée :
 
Type d’équipement TEC (en kWh/an)
Photocopieur, imprimante ou télécopieur monochrome  de 45 à 600
Photocopieur, imprimante ou télécopieur couleur de 180 à 800
Appareil multifonction monochrome 650 à 1 300
Appareil multifonction couleur de 200 à 1 600

Dans le tableau précédent, les équipements les plus performants sont ceux qui présentent la TEC la plus faible dans chaque fourchette pour la catégorie concernée.

Coût raisonnable pour des équipements énergétiquement performants (source : Topten France) :
 
Type d’équipement Fourchette de prix d’achat (EUR)
Imprimante ou photocopieur à jet d’encre 35 à 215
Imprimante laser monochrome 100 à 1 000
Imprimante laser couleur 1 à 20 ppm 100 à 1 200
Imprimante laser couleur 20 à 100 ppm 260 à 1 260
Appareil multifonction à jet d’encre 40 à 120
Appareil multifonction laser monochrome 1 à 20 ppm 140 à 1 000
Appareil multifonction laser monochrome 20 à 40 ppm 400 à 6 000
Appareil multifonction laser couleur 1 à 20 ppm 300 à 5 000
Appareil multifonction laser couleur 40 à 100 ppm 350 à 6 500


Éléments de chiffrage des économies d’énergie réalisées ou du coût global (source : Topten France) :
 
Type d’équipement Facture électrique sur 5 ans (EUR)
Performant
Facture électrique sur 5 ans (EUR)
​Non performant
Imprimante ou photocopieur à jet d’encre 4 à 7 18
Imprimante laser monochrome 20 à 200 320
Imprimante laser couleur 1 à 20 ppm 20 à 80 200
Imprimante laser couleur 20 à 100 ppm 65 à 110 470
Appareil multifonction à jet d’encre 3 à 10 50
Appareil multifonction laser monochrome 1 à 20 ppm 20 à 40 110
Appareil multifonction laser monochrome 20 à 40 ppm 40 à 90 330
Appareil multifonction laser couleur 1 à 20 ppm 30 à 80 240
Appareil multifonction laser couleur 40 à 100 ppm 60 à 90  330

Informations sur les écolabels existants : Il est recommandé d’exiger a minima des performances énergétiques répondant aux spécifications Energy Star. D’autres critères que l’on trouve dans les écolabels (écolabel européen ou écolabel privé EPEAT) peuvent être ajoutés ou, pour le dispositif EPEAT, des niveaux d’exigence au-delà du niveau de base peuvent être demandés (ces niveaux se rapportent à d’autres critères environnementaux que l’efficacité énergétique).

Consulter le Référentiel Energy Star en vigueur (en anglais).

 

Mise en œuvre et gestion des équipements bureautiques

Pour optimiser les consommations d’énergie des équipements bureautiques, il faut :

  • éviter les consommations dues aux veilles par la mise en place d’un système coupe-veille (11 % d’économie dans les bureaux avec très peu d’investissement) ou de blocs multiprises avec interrupteur permettant de supprimer toutes les consommations de veille et d’arrêt, une fois tous les équipements branchés sur la multiprise éteints individuellement ;
  • mettre en œuvre (au niveau de la direction des systèmes d’information pour les grandes entreprises ou des responsables des équipements informatiques pour les petites structures) un logiciel d’optimisation énergétique du parc d’ordinateurs avec la possibilité de valoriser cette action par un certificat d’économie d’énergie ;
  • remplacer les équipements de bureautique fixes par du matériel moins énergivore (notamment ordinateurs portables, voire tablettes).

Téléchager le livre blanc « Consommation énergétique des équipements informatiques en milieu professionnel »
Télécharger le Guide sectoriel 2012 « Technologies numériques, information et communication (TNIC) » - Réalisation d’un bilan des émissions de gaz à effet de serre