Nos expertises

Aact-air pour des actions en faveur de la qualité de l’air dans les territoires

Mis à jour le 30/06/2021

L’Aide à l’action des collectivités territoriales et locales en faveur de l’air (Aact-air) est un appel à projets dédié aux collectivités pour les encourager à mettre en œuvre des actions d’amélioration de la qualité de l’air extérieur et intérieur.

Les politiques qui sont menées aux niveaux national et européen visent à améliorer globalement la qualité de l’air. Les acteurs locaux, notamment les collectivités territoriales, ont un rôle essentiel pour réduire au niveau local la pollution de l’air extérieur. Mais une collectivité seule peut se heurter à des interrogations techniques, organisationnelles ou juridiques. Il lui est donc utile d’être accompagnée dans sa mise en œuvre d’actions ou d’expérimentations, et de bénéficier des retours d’expérience d’initiatives sur d’autres territoires.


 

Un programme d’aide pour les actions des collectivités territoriales en faveur de l’air

Qui peut candidater ?

Les collectivités territoriales ayant soit des problèmes de qualité de l’air extérieur liés aux polluants réglementés avec dépassement ou risque de dépassement des valeurs « cibles » ou des valeurs « limites » nationales et/ou des problèmes de qualité de l’air intérieur.

Quels projets sont attendus ?

Des études ayant pour objectif d’aboutir à des actions concrètes d’amélioration de la qualité de l’air à déployer par la collectivité dans les domaines des transports et la mobilité, l’urbanisme, la gestion des déchets verts, le chauffage au bois, les changements de pratiques individuelles et collectives.
Une attention toute particulière est aussi portée sur l’équité sociale et la lutte contre la précarité (notamment énergétique).

La prochaine édition d'Aact-air sera lancée début 2022.

Bilan des appels à projets Aact-air

Chaque dossier retenu fait l’objet d’une convention avec l’ADEME ce qui permet au porteur du projet et ses éventuels partenaires de bénéficier d’un soutien technique et financier de l’ADEME. Les travaux sont ensuite valorisés à l’initiative propre des porteurs de projets ou via les journées de restitution organisées par l’ADEME.
 

Pour en savoir plus :