Médiathèque

Enzymes du sol : étude de leurs potentialités bioindicatrices de contaminations par des métaux et des polluants organiques

Description du tableau
Auteur(s) : FLOCH C
Organisme : UNIVERSITE AIX-MARSEILLE III, ADEME
Description : décembre 2008 - 236 p.
Type de contenu : These
Disponibilité : Contacter le Centre de documentation de l’ADEME Angers (téléphone 02 41 20 41 89 / documentation@ademe.fr)

Partager cette fiche

Description du tableau
Résumé : L'objectif principal de ce travail de recherche a été de déterminer le potentiel bioindicateur de certaines activités enzymatiques pour caractériser le fonctionnement et la qualité des sols dans un contexte de pollutions métalliques et organiques (i.e. pesticides et modes de gestion agricoles conventionnel, organique ou biologique et intégré). Dans un premier temps, l'activité des phénoloxydases a fait l'objet d'une mise au point méthodologique permettant sa quantification dans les sols, et d'une étude plus approfondie sur sa sensibilité vis-à-vis de certains métaux. Par la suite, différentes approches ont été appréhendées au travers d'incubations en conditions contrôlées de laboratoire et d'observations de terrain, réalisées à des échelles spatiales allant de la parcelle au paysage. Les enzymes étudiées sont impliquées dans le fonctionnement des principaux cycles biogéochimiques du C (cellulase, hydrolase de la fluorescéine diacétate, b-galactosidase, b-glucosidase et phénoloxydase), N (arylamidase), P (phosphomonoestérases acide et basique, phosphodiestérase et phosphotriestérase) et S (arylsulfatase). Les résultats ont clairement démontré la variabilité des patrons de réponses des activités enzymatiques, notamment en fonction du type de contamination et des caractéristiques physico-chimiques des sols. Ceci souligne la difficulté de sélectionner des bioindicateurs enzymatiques universels de qualité des sols applicables à une large gamme de perturbations. Toutefois, certaines enzymes, telles que les arylamidases et les phénoloxydases, se sont révélées à plusieurs reprises être des indicateurs particulièrement sensibles aux perturbations appliquées aux différents sols de cette étude. Une suite intéressante à ce travail serait donc d'intégrer l'étude de ces bioindicateurs potentiels à des réseaux de mesure de la qualité des sols. Enfin, d'autres paramètres microbiens ont également été étudiés, il s'agit de la diversité fonctionnelle des communautés bactériennes (Biolog® Eco) et des densités bactériennes et fongiques, mais ceux-ci se sont révélés être des bioindicateurs moins pertinents de la qualité des sols que les activités enzymatiques.

Détails

Description du tableau
Mots-clés : ETUDE EXPERIMENTALE, POLLUTION DU SOL, AGRICULTURE, ENZYME, BIOINDICATEUR, BACTERIE, METAL LOURD, POP, PESTICIDE
Date de mise en ligne : décembre 2008
Date d'édition : décembre 2008
Langue : FR
Type de support : pdf/A4
Cible(s) concernée(s) : Entreprises et Monde Agricole, Recherche et Innovation
Public : Monde de la recherche