Entreprises et monde agricole

Exemples d’investissement

Mis à jour le 28/08/2017

Voici deux exemples d'investissement pour lutter contre les polluants organiques persistants qui, dans deux cas de figure distincts, ont rapidement porté leurs fruits.

Système de traitement de dioxines/furanes par adsorption sur charbon actif - Haut-Rhin

Le Syndicat intercommunal de traitement des déchets de Colmar et environs (SITDCE) transformait environ 80 000 tonnes d’ordures ménagères par an en énergie thermique (121 000 MWh/an). La mise en place d’un système d’injection de charbon actif, intégré à un traitement de fumées par voie semi-humide, lui a permis à la fois de traiter les dioxines/furanes et de parfaire la capture du mercure. Les concentrations en dioxines/furanes émises sont ainsi inférieures à 0,1 ng TEQ/m³.

Système de traitement de dioxines/furanes par utilisation d’un adsorbant (coke de lignite) en lit fixe - Pas-de-Calais

La société Recytech assure le recyclage et la valorisation de déchets riches en métaux volatils, majoritairement des poussières d’aciéries riches en zinc (80 000 t/an). En 1998, Recytech était l’un des plus gros sites émetteurs de dioxines identifiés avec 130 ng TEQ/Nm³, soit une émission annuelle de 205 g TEQ. L’installation de lits fixes de coke de lignite, en complément d’un refroidissement rapide des gaz (pour éviter la plage 200-450 ℃) et d'un dépoussiérage efficace par filtre à manches a permis de réduire significativement les émissions de dioxines/furanes, à un niveau inférieur à 0,75 g TEQ/an. Ce dispositif a, en outre, permis de faire baisser les émissions de mercure.