Entreprises

La mise en œuvre d’un Plan de mobilité

Mis à jour le 21/02/2018

La mise en œuvre d’un Plan de mobilité peut être aménagée en interne ou à l’aide de consultants extérieurs spécialisés. Elle nécessite quatre grandes étapes.

Première étape d'un Plan de mobilité (PDM)

Évaluer l’intérêt des différents partenaires à s’engager dans cette démarche et leur capacité à s’investir dans le projet.

Deuxième étape d'un PDM

Réaliser un bilan de l’existant et, sur cette base, concevoir les méthodes et moyens nécessaires à l’optimisation qualitative des déplacements liés à l'activité de l'entreprise en particulier ceux de son personnel. Le PDM passe par l’élaboration d’un catalogue d’actions et de mesures, assorti d’un budget et d’un calendrier.

Troisième étape d'un PDM

Accompagner la mise en œuvre du PDM, d’une communication et d’une concertation volontaristes en interne (autour d’une personne coordonnant le projet), afin de convaincre chacun de l’intérêt de la démarche, et ainsi pérenniser les actions dans un processus d’évolution continue.

Quatrième étape d'un PDM

Évaluer la perception qu'ont les salariés de la mise en œuvre du plan mobilité, afin de cerner les besoins d’ajustement éventuels et les possibilités d’extension de certaines actions.