Entreprises et monde agricole

Le saviez-vous ?

Mis à jour le 18/09/2018

Les fours, qui assurent un traitement thermique (chauffage, cuisson, etc.), sont un procédé permettant de réaliser la production industrielle.

L’étude du bilan énergétique d’un four est indispensable dans la recherche de l’optimisation énergétique. Les voies d’amélioration sont les mêmes que pour le séchage :

  • isolation ;
  • suppression des fuites ;
  • diminution des ouvertures ;
  • régulation adaptée (une régulation inadaptée peut conduire à des surconsommations de plus de 30 %) ;
  • paramètres de conduites ;
  • récupération d’énergie (la chaleur contenue dans les gaz d’échappement d’un four tunnel peut représenter jusqu’à 40 % de l’énergie fournie par le combustible) ;
  • brûleur performant…
Dans le cas de certaines applications, qui nécessitent une étude préalable avant modification, l’utilisation d’infrarouges ou d’ultraviolets en préchauffage ou en remplacement d’un système à air chaud permet d’économiser de 50 à 80 % de la consommation d’énergie.
De même, dans des cas très spécifiques, les technologies utilisant des micro-ondes ou des hautes fréquences permettent des gains parfois supérieurs de 70 % à la consommation d’énergie de fours classiques.