Entreprises et monde agricole

Le saviez-vous ?

Mis à jour le 18/09/2018

Les moteurs électriques sont très présents dans l’industrie et y constituent une part conséquente de la consommation d’énergie.

Chiffres relatifs aux moteurs électriques

Dans l’industrie, 71 % de la consommation électrique est due aux moteurs électriques. Le gisement technique d’économies d’énergie dans les systèmes motorisés est estimé à 19 TWh (source : Énergie et climat - ADEME - 2012).

Sur l’ensemble de sa vie, le coût d’achat d’un moteur ne représente que 2,5 %, le coût de maintenance 1,5 % alors que celui de l’électricité consommée est de 96 %. Il est donc très intéressant d’acheter des moteurs à haut rendement qui consommeront moins d’énergie.

Point sur la réglementation

La norme CEI 60034-30 définit les exigences de rendement de moteurs électriques de moins de 375 kW. Ils sont répartis en trois classes : de IE1 à IE3 (par ordre croissant de performance). Le règlement européen N°4/2014 (PDF - 708 Ko) fixe une obligation progressive de performance pour la mise sur le marché des moteurs :

  • depuis le 16 juin 2011, les moteurs vendus doivent être de classe IE2 au minimum ;
  • depuis le 1er janvier 2015, les moteurs doivent être de classe IE3 minimum pour des puissances comprises entre 7,5 et 375 kW ou de classe IE2 couplé à un variateur ;
  • depuis le 1er janvier 2017, les moteurs de puissance comprise entre 0,75 et 375 kW doivent être de classe IE3 ou de classe IE2 couplé à un variateur.

La classe IE4, ayant des rendements supérieurs, est en cours de développement.

Financement

Bpifrance et le ministère du Développement durable ont lancé le Prêt Éco-Énergie (PEE) le 1er février 2012.
Ce prêt s’adresse aux TPE et PME de plus de trois ans, sans demande de garantie, ni caution personnelle, ni bancaire. Le montant du prêt varie entre 10 000 euros et 50 000 euros pour une durée de cinq ans. Son taux fixe est bonifié de 2 %.

Le mécanisme des Certificats d’économies d’énergie (CEE) permet de financer en partie certaines solutions d’économies d’énergie. Les moteurs électriques sont couverts par le mécanisme. La variation de vitesse fait partie des fiches CEE les plus utilisées.