Entreprises et monde agricole

Le saviez-vous ?

Mis à jour le 18/09/2018

La consommation d'électricité pour l'éclairage dans l’industrie est un paramètre à ne pas négliger.

Chiffres relatifs à l'éclairage

La consommation d'électricité pour l'éclairage dans l’industrie est soumise à de fortes disparités selon les activités. Elle représente 4 % pour l'ensemble de l'industrie mais, par exemple, 9 % pour la construction mécanique (source : Énergie et Climat 2012 – Chiffres clés - ADEME).
Des gains d’énergie de 30 à 70 % sur le poste éclairage sont réalisables en travaillant sur la sensibilisation du personnel, la performance des équipements et l’optimisation de la régulation.
Un comportement responsable du personnel peut conduire à des économies de plus de 15 %.

Point sur la réglementation de l'éclairage

Le code du travail (article R232-7-2) fixe les exigences minimales d’éclairement en fonction des types de zones éclairées et la norme NF EN 12464-1 précise les niveaux recommandés.

Financement

Bpifrance et le ministère du Développement durable ont lancé le Prêt Éco-Énergie (PEE) depuis le 1er février 2012. Ce prêt s’adresse aux TPE et PME de plus de trois ans, sans demande de garantie ni de caution personnelle, ni bancaire. Le montant du prêt varie entre 10 000 et 50 000 euros pour une durée de cinq ans. Son taux fixe est bonifié de 2 %.
Plusieurs actions d’économies d’énergie sur l’éclairage sont applicables.

Le mécanisme des Certificats d’économies d’énergie (CEE) permet de financer en partie certaines solutions d’économies d’énergie. L’éclairage est couvert par le mécanisme.