Entreprises et monde agricole

Optimiser mon poste d'eau chaude sanitaire

Mis à jour le 12/12/2018

Pour maîtriser la production et l’utilisation d’eau chaude sanitaire dans votre commerce, vous trouverez ici de nombreux conseils.

Légende

Facilité Temps de retour sur investissement (TRI) Coût

*

Facile

+

Court terme

Faible

**

Moyennement facile

+/-

Moyen terme

€€

Modéré

***

Difficile

-

Long terme

€€€

Élevé

  

Diminuer sa consommation d’eau chaude sanitaire

  Facilité TRI Coût

Utiliser une robinetterie hydro-économe : mitigeur, mousseur, robinet thermostatique, pommette de douche à turbulence. Cette dernière technologie casse les gouttes afin d’augmenter la surface de contact entre le corps à laver et l’eau. Cela engendre des économies de 50 à 60 %.

*

+

Installer des robinets automatiques : allumage lors de détection d’un corps. Ces robinets n’étant pas actionnés mécaniquement, leur durée de vie est augmentée.

**

+

  

Mettre en place une production optimale d’eau chaude sanitaire

  Facilité TRI Coût

Préchauffer l’eau chaude à l’aide de capteurs solaires.

**

-

€€€

Renforcer l’isolation du ballon d’eau chaude.

**

+/-

€€

Mettre en place le ballon dans une position verticale plutôt qu’horizontale. Cela permet une stratification plus claire de l’eau par niveau de température, et augmente ainsi l’efficacité du ballon.

*

+/-

Entretenir la chaudière régulièrement, ce qui permet d’atteindre des économies de 8 à 12 %.

*

+

Utiliser un système d’accumulation à condensation, présentant des rendements énergétiques intéressants (aux alentours de 98 % pouvoir calorifique inférieur).

**

-

€€€

Utiliser un chauffe-eau solaire. Notez que la mise en place d’un tel système nécessite de faire appel à un professionnel.
Cette solution est éligible aux Certificats d'économies d'énergie (CEE) par la fiche BAT-TH-111.

**

-

€€€

Utiliser un chauffe-eau thermodynamique (géothermique ou aérothermique), qui est parfaitement adapté aux besoins importants des salons de coiffure, par exemple.
Préférer d’ailleurs un chauffe-eau thermodynamique fonctionnant avec de l’air extérieur. En effet, si le système fonctionne avec de l’air intérieur, le local sera refroidi et nécessitera un chauffage plus conséquent.

**

-

€€€

Utiliser un système de production renouvelable, comme la chaudière biomasse, ou le raccordement à un réseau de chaleur.

***

-

€€€

 

Optimiser la distribution d’eau chaude sanitaire

  Facilité TRI Coût

Renforcer l’isolation de la tuyauterie. Il existe à cet effet des tubes pré-isolés présentant des performances énergétiques intéressantes.
Cette solution est éligible aux CEE avec la fiche BAT-TH-119, si les travaux sont effectués sur un réseau existant.

**

+/-

€€

Détecter les fuites sur le réseau de distribution.

*

+

Récupérer la chaleur perdue dans les eaux usées (appelées eaux grises) pour le préchauffage de l’eau entrante. Des systèmes existent en sortie de douche, lavabos ou lave-vaisselle. Cette solution permet de réduire sa consommation de 40 à 60 %.

**

+/-

€€

Diminuer la pression dans le réseau à l’aide d’un réducteur de pression. La baisse de 50 % de la pression engendre une réduction de 25 % du débit.

*

+