Recherche et innovation

Édito de la Lettre Recherche n° 30

Mis à jour le 27/03/2020

 

En 2015, l’ADEME a lancé un appel à intention de recherche en sciences humaines et sociales alors assez précurseur « GASPI-IR – Mobilisation de la notion de gaspillage ». Depuis lors, le terme de gaspillage a été développé et explicitement mobilisé par les politiques publiques et, plus récemment, dans la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.

Pour répondre au défi d’engager la France dans une transition écologique, moins consommatrice de ressources, générant moins d’impacts environnementaux et plus solidaire, nos modes de production et de consommation doivent évoluer.

Ce changement suppose une implication du consommateur, une remise en cause de ses pratiques de consommation ou de ses modes de vie. Comment la recherche permet-elle d’explorer les comportements des Français autour du gaspillage ? Comment l’aversion spontanée des Français face au gaspillage alimentaire peut-elle constituer un levier pour les mobiliser plus largement sur les enjeux liés aux ressources finies de la planète ?
 
Marc Cheverry
Directeur économie circulaire et déchets à l’ADEME