L'ADEME

Édito

Mis à jour le 21/09/2018


 

Enjeu important de la transition énergétique, la biomasse est une énergie compétitive, et la filière des appareils domestiques de chauffage au bois génère près de 20 % des emplois liés aux EnR. Cependant, dans certaines situations, le chauffage au bois, notamment domestique, peut contribuer à la pollution de l’air. Développer les appareils les plus performants, utiliser les combustibles les plus efficaces et identifier les conditions optimales d’utilisation de ces équipements sont donc des enjeux de recherche importants, ainsi que la connaissance de la formation et donc de la concentration des polluants dans l’air. L’ADEME soutient des projets de recherche sur le chauffage domestique au bois depuis 2005, et organise avec le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), dans le cadre de leur programme de recherche conjoint PRIMEQUAL, un colloque sur le thème du chauffage individuel au bois le 25 septembre 2018 à Lyon. Destiné aux décideurs et acteurs de la qualité de l’air et aux acteurs de la filière bois énergie, ce colloque fera le point sur l’état des connaissances acquises et mettra les résultats des recherches en perspective avec l’action publique.

Marie-Christine Prémartin
Directrice exécutive des programmes à l’ADEME