Particuliers et éco-citoyens

Les idées reçues sur les vacances et les voyages

Mis à jour le 28/11/2018

Nous aimons tous partir en vacances et faire du tourisme mais savez-vous quels sont les impacts réels de nos déplacements, courts et longs, sur l’environnement ?

Idée reçue #18 – On consomme plus de carburant en roulant vite qu’en étant bloqué dans les bouchons. Faux

D’après l’ADEME, une voiture consomme en moyenne deux fois plus de carburant dans les bouchons qu’en roulant à pleine vitesse, soit 16 litres tous les 100 kilomètres (16 litres/100 km). Pour économiser du carburant dans les bouchons, il est recommandé de couper son moteur au-delà d’un arrêt prolongé de plus de 10 secondes. En effet, un moteur en mode arrêt/démarrage va consommer moins qu’un moteur en marche au-delà de 10 secondes.

Lire l’article « Carburant : réduire sa consommation de près de… 40 % ? »
 

Idée reçue #19 – Le tourisme "nature" c’est forcément « écolo ». Faux

Nous partons en vacances pour le plaisir afin de découvrir de nouveaux horizons, de nous reposer, de partir à la rencontre de personnes et de cultures différentes. Pourtant, le plus souvent, nous ne réalisons pas que, d’une part, nos choix de vacances ont des impacts sur notre lieu de destination et sur ses habitants, et que, d’autre part, le fait même de voyager comporte des implications au niveau environnemental mondial, notamment en matière de changement climatique.

Ainsi, partir se ressourcer en pleine nature n’est pas forcément écologique si vous y allez en avion par exemple ou que les infrastructures dans lesquelles vous séjournez ont été construites sans respecter la faune et la flore locales.

Quelques conseils pour passer des vacances écoresponsables :

  • Si vous partez loin et que vous devez prendre l'avion, partez moins souvent mais plus longtemps ;
  • redécouvrez des destinations pleines de charme en France ;
  • choisissez de préférence un hébergement avec un label environnemental (hôtel, gîte, camping, etc.).
Le Passeport Vert sur le site du Programme des Nations Unies pour l’Environnement
Lire notre dossier « passer des vacances plus écologiques »
Consulter l'infographie "des vacances au kilomètre"

 

Idée reçue #20 – Les vacances au ski ont peu d’impacts sur l’environnement. Faux

En hiver, les stations de montagne restent une destination privilégiée pour beaucoup d’entre nous. Cependant, l’activité des stations de sports d’hiver a des impacts sur l’environnement : remodelage des pentes, forte consommation d’eau et d’énergie, production de déchets, trafic automobile important…

Cependant, vous pouvez réduire vos impacts sur l’environnement en séjournant dans une station verte, en privilégiant le train pour vous y rendre, en louant le matériel de ski plutôt qu’en achetant du matériel neuf, en conservant vos bonnes habitudes et écogestes sur place.

Lire notre article sur les sports d’hiver