Recherche et innovation

ZYMALGO - Bioraffinerie de la matière algale : valorisation des micro-algues par un éco-procédé enzymatique

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 1
Date de fin : Janvier 4
Appel à projets de recherche : GRAINE - Gérer, produire et valoriser les biomasses : une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique
Année de l’appel à projets : 2021
Programme de la stratégie de Recherche : Déchets et matière, collecte, tri, recyclage et valorisation
Programme de la stratégie de Recherche : Production durable des matières agricoles et forestières
Programme de la stratégie de Recherche : Caractérisation, mobilisation et valorisation de la biomasse
Programme de la stratégie de Recherche : Gestion durable des sols, sites pollués et stockage du CO2
Organisme coordinateur : BIOLIE
Partenaires : Université de Lorraine - LIBIO
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Grand-Est / Meurthe-Et-Moselle / VANDOEUVRE-LES-NANCY

Le projet ZYMALGO a pour objectif de développer une méthode performante et respectueuse de l’environnement pour l'extraction de molécules d’intérêt dans les micro-algues.

Le projet ZYMALGO fait suite à un travail de thèse entre le laboratoire LIBio et la société BIOLIE dont l’objectif était d’avoir une connaissance très fine de la grande diversité des parois des microalgues pour en cibler les méthodes d’extraction propre. Fort de ces résultats, ce projet de bioraffinerie a pour objectif général de proposer une méthode performante et respectueuse de l’environnement pour le fractionnement doux et efficace de micro-algues rendu difficile en raison de leurs particularités structurelles. Le procédé proposé ici concernera principalement l’éco-extraction aqueuse et enzymatique couplée, si nécessaire, à d’autres procédés alternatifs pour améliorer la déstructuration des parois des micro-algues (micro-ondes, ultrasons, méthode biomimétique) et à l’exclusion de tout emploi de solvant organique. Un des points clés est le développement de mélanges enzymatiques adaptés à ces spécificités et personnalisables rapidement pour s’adapter à la grande diversité des organismes et des extraits ciblés.

Dès lors, plusieurs objectifs de natures variées mais complémentaires permettront d’aboutir avec succès au procédé ad-hoc depuis (i) la conception d’une technologie de criblage haut-débit et de mélanges enzymatiques optimaux dédiés, (ii) le couplage de procédés tout en veillant à l’impact environnemental, (iii) la production de plusieurs lots d’ingrédients “propres” et l’évaluation de leurs activités, (iv) la validation des performances de ces outils en réacteurs et enfin (v) la quantification des impacts environnementaux.

L’objectif premier du projet ZYMALGO est de développer un procédé enzymatique provoquant la lyse des micro-algues pour l’extraction de molécules d'intérêts. Considérant les limites des procédés actuels, les bénéfices apportés par ce procédé enzymatique seront nombreux :
•    Réduction du coût énergétique ;
•    Faible impact environnemental ;
•    Facilité d’adaptation à de nouvelles espèces ;
•    Risque diminué à la mise en œuvre pour les opérateurs et pour l’environnement.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

55 personnes ont trouvé ce contenu utile