Recherche et innovation

TRANSAGRINA - Trajectoires de transition de l’agriculture en Nouvelle-Aquitaine

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 2019
Date de fin : Janvier 2021
Appel à projets de recherche : TEES - Transitions écologiques, économiques et sociales
Année de l’appel à projets : 2019
Programme de la stratégie de Recherche : Energie, Environnement et Société
Organisme coordinateur : U-BORDEAUX - CED
Partenaires : FDCUMA640 - Fédération des Cuma 640
Partenaires : Bio Nouvelle-Aquitaine - FRAB Nouvelle-A
Partenaires : Interbio
Partenaires : UNIVPOITIERS - GRESCO
Partenaires : UPPA - PASSAGES
Partenaires : UNIVPOITIERS - CECOJI
Partenaires : BORDEAUX SCIENCES AGRO - ISPA, UMR 1391
Partenaires : U-BORDEAUX - CRDEI
Partenaires : INRA - IRISSO
Partenaires : CNRS DR17 - DCS
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Nouvelle-Aquitaine

Le projet TRANSAGRINA vise à explorer les freins et incitations à la transition écologique et énergétique en région Nouvelle-Aquitaine. La perspective adoptée est celle des filières agroalimentaires, constituées d’acteurs en lien avec l’agriculture – depuis la production jusqu’au consommateur final –, mais également la société civile.

L’agroécologie, nouvelle stratégie face au changement climatique

L’agriculture et ses filières sont à la fois impactées par le changement climatique et contributrices du phénomène. Elles le subissent, l’accompagnent et sont, face à cet enjeu, sommées de s’écologiser depuis un certain nombre d’années. En France et au-delà, l’agroécologie s’affirme comme une voie d’atténuation et d’adaptation aux effets du changement climatique.

L’adoption et l’institutionnalisation de pratiques agroécologiques ne relevant pas d’une logique unique, le projet s’intéresse aux différentes parties prenantes des filières, depuis la production jusqu’à la commercialisation : quelles pratiques agroécologiques se développent dans les filières pré-existantes ? Dans quelle mesure reconfigurent-elles leur structuration ? Quel rôle les politiques publiques jouent-elles dans ces manifestations de la transition agroécologique ? Comment ces normes se traduisent-elles par des pratiques et modes de conduite agricoles ?

Définition de réseaux, compréhension de contexte et pérennité

Le projet TRANSAGRINA s’articule en 3 étapes :

Il faudra, dans un 1er temps, cartographier, à partir d’une enquête à la fois qualitative et quantitative, les acteurs, types de réseaux et dispositifs mis en œuvre autour des innovations agroécologiques sur le territoire néo-aquitain, en ciblant plus particulièrement celles qui s’inscrivent dans la lutte contre le changement climatique.

 

Dans un second temps, il sera nécessaire de mieux comprendre le contexte réglementaire dans lequel sont pris les différents acteurs des filières agricoles et agro-alimentaires et d’analyser ses effets sur les stratégies individuelles et collectives déployées dans les contextes de transition écologique néo-aquitaine.

 

Enfin, un 3eme temps servira à évaluer la pérennité et la robustesse des initiatives et configurations d’acteurs mises en œuvre sur le territoire régional en faveur de la transition écologique en contexte de changement climatique.

 

Le projet vise à développer une démarche collaborative avec les acteurs. Leur ancrage dans les territoires, leurs compétences professionnelles ainsi que leur expertise, en font des intermédiaires et interlocuteurs privilégiés pour ce projet. Il s’agira ainsi de travailler ensemble autour de l’élaboration des hypothèses de recherche et des démarches empiriques. Cette collaboration avec les acteurs permettra d’assurer à la fois le bon déroulement des enquêtes et la valorisation de la recherche.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

62 personnes ont trouvé ce contenu utile