Recherche et innovation

REZOMODECO - Mode circulaire dans les Hauts de France : mobilisation et engagement des parties prenantes pour un écosystème transformatif.

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 2019
Date de fin : Janvier 2021
Appel à projets de recherche : TEES - Transitions écologiques, économiques et sociales
Année de l’appel à projets : 2019
Programme de la stratégie de Recherche : Energie, Environnement et Société
Organisme coordinateur : Université de Lille
Partenaires : ENSAIT GEMTEX
Partenaires : SKEMA
Partenaires : Majdouline Sbai - Nordcrea
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Hauts-De-France

Le projet REZOMODECO vise à étudier les solutions les plus pertinentes visant à réduire l’impact environnemental des vêtements sur l’ensemble de la chaine de valeur (amont et aval) et à proposer les business models et leurs écosystèmes les plus vertueux tant au niveau environnemental, économique et social.

Le modèle « fast-fashion » remis en cause

Le secteur de la mode est actuellement dominé par un modèle économique dit « fast-fashion », de type linéaire, reposant sur le renouvellement rapide de lignes de prêt-à-porter courtes, à prix faibles et provoquant des externalités négatives à chaque étape du cycle de vie des vêtements. En opposition, un mouvement de marché a vu le jour sous la dénomination de « slow fashion » et porte une remise en cause des fondamentaux du modèle dominant.

Dans ce contexte, le projet REZOMODECO propose de partir du mouvement initial de la slow fashion, pour mieux comprendre comment la notion de mode circulaire peut désenclaver les pratiques de production, de distribution et de consommation responsables dans le secteur textile, et les diffuser à une plus grande échelle. A partir de plusieurs types d’offres visant à consommer moins et mieux, ces dernières feront l’objet d’une analyse à 3 niveaux : micro (analyse des produits/ services et des attentes des consommateurs), meso (analyse des business models) et macro (analyse des écosystèmes d’acteurs).

Une analyse multi-échelles

Le programme de travail du projet REZOMODECO va calquer ses étapes sur la grille d’analyse micro-meso-macro proposée.

Concernant l’analyse micro, les questions de recherche portent sur la façon dont les consommateurs valorisent l’offre de mode circulaire proposée et sur le sens qu’ils accordent au(x) produit(s). Pour cette première phase, la méthodologie repose à la fois sur une étude qualitative de type entretiens individuels et entretiens de groupe mais également sur une analyse technique des produits en laboratoire afin d’identifier le degré de circularité de ces offres.

Au niveau meso, nous nous attacherons à décrypter les éléments des business models (BM) dans chaque type d’initiative innovante en lien avec la mode circulaire. Les questions de recherche se focalisent sur le degré d’innovation des BM, leur architecture et leur système de captation de valeur. La méthodologie s’appuie sur des entretiens de type récit de vie avec les entrepreneurs, un suivi longitudinal de la création entrepreneuriale ainsi qu’une veille online des réseaux sociaux des initiatives sélectionnées.

Concernant l’analyse macro, le projet s’intéressera à deux types d’écosystèmes : l’écosystème institutionnel, c’est-à-dire l’ensemble des acteurs institutionnels qui concourent au développement d’activités centrées sur le développement durable et l’écosystème entrepreneurial qui relève de la manière dont l’entrepreneur va solliciter l’écosystème institutionnel pour créer un réseau d’acteurs qui aidera son activité à se développer puis à se pérenniser La méthodologie repose sur une cartographie des acteurs institutionnels en Hauts de France et une étude qualitative reposant sur des entretiens avec les entrepreneurs.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

55 personnes ont trouvé ce contenu utile