Recherche et innovation

PROGRES - Optimiser et mieux gérer les réseaux d'énergie

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 1
Date de fin : Janvier 3
Appel à projets de recherche : APRED - Énergie durable : production, gestion et utilisation efficaces
Année de l’appel à projets : 2021
Programme de la stratégie de Recherche : Cadre Bâti , des territoires durables aux bâtiments performants
Programme de la stratégie de Recherche : Transports et mobilités
Programme de la stratégie de Recherche : Systèmes énergétiques intelligents
Programme de la stratégie de Recherche : Ecoconception et écoefficience des systèmes de production
Programme de la stratégie de Recherche : Production, gestion et stockage de vecteurs énergétiques
Programme de la stratégie de Recherche : Déchets et matière, collecte, tri, recyclage et valorisation
Organisme coordinateur : Armines
Partenaires : Agence Collet
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Hauts-De-France / Nord / Aulnoy-les-Valenciennes

Coordonné par le Centre efficacité Energétique des Systèmes (CES), le projet Progres développe un logiciel pour optimiser la conception et la gestion prédictive de « réseaux intégrés de froid et de chaleur ». Il sera testé sur le terrain dans un écoquartier près de Valenciennes.

Dans les bâtiments, une grande part de l'énergie consommée sert à produire du froid (climatisation, réfrigération...) et du chaud (chauffage, eau chaude...). Très souvent, ces sources de chaleur et de froid proviennent de systèmes totalement indépendants, et sont acheminés par des réseaux séparés. En cause notamment :  des besoins en chaud et en froid qui diffèrent au cours d'une même journée, mais aussi au gré des saisons.

Chaud et froid intégrés en un seul système

Grâce à des systèmes dits "intégrés", on peut récupérer la chaleur rejetée par les systèmes produisant du froid, et mieux valoriser les sources d'énergie renouvelables à faible température (solaire thermique, géothermie...). De tels systèmes nécessitent d’une part, des moyens de conversion thermodynamique (pompes à chaleurs, cogénération...), d’autre part, des moyens de stockage journaliers et saisonniers comme la géothermie,  les matériaux à changement de phase ou le stockage thermo-chimique. A la clef, un important potentiel d’économies d'énergie et de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

Le projet PROGRES (Plateforme de Recherche sur l’Optimisation et la Gestion des Réseaux d’Energies) développe un logiciel open source pour optimiser la conception et la gestion prédictive de ces réseaux de chaleur et de froid intégrés :

  • côté conception, cet outil permettra d'optimiser le choix et le dimensionnement des équipements de conversion et de stockage, en fonction des profils et des besoins des utilisateurs, de leurs comportements de consommation de chaud et de froid, du prix des énergies, etc.
  • côté conduite des réseaux, une gestion prédictive, permettra deplanifier l’utilisation des équipements de conversion et de stockage d’énergie et le type d'énergie mis à profit ; elle s'appuiera sur les prévisions météo, le coût des énergies, l'anticipation des besoins et des indicateurs environnementaux.

In fine, le tout sera testé en conditions réelles, dans l'écoquartier "Cité-Serre" imaginé par le projet ANR ATESTOC. En construction près de Valenciennes, il sera doté de 400 logements.. Ce quartier met largement à profit l'énergie solaire et permet un stockage d'énergie saisonnière (par aquifère caloporteur et géothermie de nappe en profondeur).

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

34 personnes ont trouvé ce contenu utile