Recherche et innovation

ORSAT - Organiser la résilience des systèmes alimentaires territoriaux

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Appel à projets de recherche : TEES - Transitions écologiques, économiques et sociales
Année de l’appel à projets : 2019
Programme de la stratégie de Recherche : Energie, Environnement et Société
Organisme coordinateur : MNHN - UMR 7204
Partenaires : LGA - Les Greniers d'Abondance
Partenaires : UP7D - LIED
Partenaires : ENPC - LEESU
Partenaires : SOLAGRO
Partenaires : GrandAngoulême
Partenaires : UL2
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Nouvelle-Aquitaine
Rhone
Paris

Le projet ORSAT vise a` caractériser les principaux critères de résilience des systèmes alimentaires et a` détailler les moyens pouvant être déployés a` l’échelle des communes et des Etablissement Public de Coopération Intercommunale pour les renforcer.

Contexte actuel du système alimentaire

La résilience d’un système alimentaire correspond a` sa capacité a` maintenir ses fonctions essentielles lorsqu’il est soumis a` des perturbations. Nos systèmes alimentaires contemporains reposent sur des moyens de production intensifs en capital matériel et en ressources non renouvelables, et sur des chaînes d’approvisionnement complexes faisant intervenir une multitude d’acteurs en amont comme en aval de l’activité strictement agricole. Ces systèmes sont tributaires d’une stabilité économique, géopolitique et climatique aujourd’hui gravement menacée par la déplétion des énergies fossiles et des matières minières, autant que la dégradation des cycles géochimiques, des écosystèmes et de leurs fonctionnalités.

Le projet ORSAT se divise en 4 opérations :

  • Diagnostiquer les vulnérabilités du système alimentaire et proposer des indicateurs de résilience
  • Détailler des leviers à disposition des collectivités permettant d’améliorer la résilience de leur territoire, et concevoir des méthodes indicatives de mise en œuvre opérationnelles
  • Décliner le diagnostic et les actions à mettre en œuvre à l’échelle d’un territoire pilote : Grand Angoulême
  • Accompagner un projet de résilience alimentaire sur le territoire de Grand Angoulême et analyser l’expérience in situ et en temps réel.

 

Extensions et objectifs du projet ORSAT

 

Les résultats scientifiques et opérationnels, ainsi que les connaissances idoines produites au cours du projet feront l’objet de plusieurs formes de valorisation destinées au grand public, aux acteurs opérationnels et académiques : articles scientifiques, livre blanc destiné aux futur.e.s maires élu.e.s en 2020, jeu sérieux pour les acteurs des systèmes alimentaires, journées d’études et de partage d’expériences acteurs-chercheurs.

Nous prévoyons également une journée de dialogue recherche-action pour la restitution des résultats, de manière à enrichir le groupe des acteurs mobilisés par ORSAT et les chercheurs partenaires.

Si les recommandations en termes de politiques publiques sont destinées aux élus et aux collectivités, les résultats du projet ORSAT s’adressent plus généralement à l’ensemble des personnes intervenant dans les systèmes alimentaires : agriculteurs, coopératives, agro-fournisseurs, entreprises de transformation et de distribution, citoyens et associations, etc. La présentation d’expériences de transition diverses et intégrées à un schéma systémique cohérent de résilience pourra inspirer ces acteurs et les aider à adapter leurs pratiques aux enjeux actuels.

 

Le projet a fait l’objet d’une attention particulière de la part d’un partenaire associatif : Les Greniers d’Abondance mobilisent depuis presque un an leurs adhérents pour défricher le sujet. Réalisée en collaboration avec différents experts et acteurs de terrain, ce projet sera mobilisable et opérationnel dans le cadre des politiques publiques locales.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

39 personnes ont trouvé ce contenu utile