Recherche et innovation

NATURPRADI - Le numérique au service de la nature en ville

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Décembre 2016
Date de fin : Décembre 2019
Appel à projets de recherche : MODEVALURBA - Modélisation et évaluation au service des acteurs des territoires et des villes de demain
Année de l’appel à projets : 2016
Programme de la stratégie de Recherche : Actions transversales
Programme de la stratégie de Recherche : Préservation et amélioration de la qualité de l'air
Programme de la stratégie de Recherche : Energie, Environnement et Société
Organisme coordinateur : LAVUE
Partenaires : MNHN
Partenaires : MEDIALAB
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Île-De-France / Paris / PARIS

Coordonné par le laboratoire LAVUE, le projet  Naturpradi étudie comment les nouvelles technologies numériques modifient et favorisent la végétalisation des milieux urbains. Un projet collaboratif qui implique les habitants, leurs projets et leurs retours d'expérience.

En ville, la nature contribue à la résilience et à l’adaptation au changement climatique. De plus, elle favorise les pratiques de socialisation urbaine. Pour favoriser son essor, plusieurs sites web et applications pour smartphone se sont développées : vegetalisons.paris.fr, jardinons-ensemble.org, agricultureurbaine-idf.fr, association-espaces.org, jagispourlanature.org, etc. Mais plus largement, comment le numérique peut modifier et favoriser les pratiques de végétalisation en ville ? C'est la question explorée par le projet "Nature(s) urbaine(s) en pratique(s) digitale(s)", alias Naturpradi.

Coordonnée par le Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement (LAVUE), Naturpradi s'est fixé 4 grands objectifs :

  • analyser comment les outils numériques aident à produire plus de nature en ville, avoir un impact sur les formes urbaines  et produire un nouveau type de gouvernance urbaine ;
  • co-construire l’offre de services numériques en matière de nature en ville et définir de nouvelles méthodes d’accompagnement et de diagnostic de projets urbains ;
  • favoriser l’émergence des nouvelles formes de gouvernance urbaine pour stimuler de nouveaux projets  de végétalisation “bottom up” et tester de nouvelles modalités de collaboration entre acteurs ;
  • suivre et évaluer en “temps réel” le développement de nouvelles surfaces végétalisées et recenser les projets de nature en ville existants.

Une plateforme numérique et un atlas

A partir d'un logiciel en open source (Lutèce), l'équipe de Naturpradi a aussi développé une plateforme numérique baptisée "Végétalisons Paris", co-construite entre les chercheurs, la ville, les habitants et les porteurs de projet. Tous ensemble, ils ont recensé sur cette plateforme des espaces urbains à végétaliser ou déjà végétalisés.

Les informations ainsi récoltées ont été cartographiées et sont visualisables en temps réel via un "compteur d'espaces verts" et des données sur les surfaces potentiellement végétalisables. Objectif : inciter les habitants à y déclarer leurs projets et retours d’expérience. La plateforme est totalement opérationnelle depuis fin 2017. Le projet s'est achevé avec la publication d'un Atlas sur la nature en ville à Paris. Au final, Naturpradi a permis de guider la ville de Paris pour définir de nouvelles méthodes d'accompagnement et de diagnostic de projets urbains.

La plateforme "https://vegetalisons.paris.fr/vegetalisons/" a vu le jour en 2016, avec comme but d'activer des projets urbains multi-acteurs pour la co-construction de la nature en ville. A ce jour (fin 2019), plus de 1500 projets ont émergés.

Plus d'infos: ""https://naturpradi.wordpress.com/"

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

56 personnes ont trouvé ce contenu utile