Recherche et innovation

FOURCROY - Quelle gouvernance des marchés d’épandage des digestats de méthanisation ?

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 2020
Date de fin : Janvier 2023
Appel à projets de recherche : AAC Thèses - Appel à candidatures Thèses ADEME
Année de l’appel à projets : 2020
Programme de la stratégie de Recherche : Cadre Bâti , des territoires durables aux bâtiments performants
Programme de la stratégie de Recherche : Transports et mobilités
Programme de la stratégie de Recherche : Systèmes énergétiques intelligents
Programme de la stratégie de Recherche : Ecoconception et écoefficience des systèmes de production
Programme de la stratégie de Recherche : Production, gestion et stockage de vecteurs énergétiques
Programme de la stratégie de Recherche : Captage et valorisation du CO2
Programme de la stratégie de Recherche : Déchets et matière, collecte, tri, recyclage et valorisation
Programme de la stratégie de Recherche : Production durable des matières agricoles et forestières
Programme de la stratégie de Recherche : Caractérisation, mobilisation et valorisation de la biomasse
Programme de la stratégie de Recherche : Gestion durable des sols, sites pollués et stockage du CO2
Programme de la stratégie de Recherche : Préservation et amélioration de la qualité de l'air
Programme de la stratégie de Recherche : Evaluation des impacts environnementaux et sanitaires
Programme de la stratégie de Recherche : Energie, Environnement et Société
Programme de la stratégie de Recherche : Actions transversales
Programme de la stratégie de Recherche : Autres (SHS, Santé,...)
Programme de la stratégie de Recherche : Changement climatique
Programme de la stratégie de Recherche : Economie circulaire / Déchets
Programme de la stratégie de Recherche : Energie
Programme de la stratégie de Recherche : Mobilité / Transport
Programme de la stratégie de Recherche : Qualité de l'air
Programme de la stratégie de Recherche : Sols / Agriculture / Forêt
Programme de la stratégie de Recherche : Urbanisme/Bâtiment
Organisme coordinateur : INTERACT
Partenaires :
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Hauts-De-France / Oise / Beauvais

Ce projet de thèse a pour but de comparer et d’analyser les marchés d’épandage des digestats de méthanisation en France et en Allemagne afin de comprendre leur fonctionnement et leurs spécificités. Des études de cas d’épandages controversés ou non seront menées afin de comparer les mécanismes et les structures de gouvernance associés à des contextes locaux spécifiques. La thèse a pour but de proposer des recommandations de bonne gouvernance des marchés d’épandage adaptées aux territoires afin de pérenniser la filière.

Le secteur de la méthanisation connaît une forte croissance depuis quelques années. La méthanisation permet de produire du biogaz dit renouvelable, car produit à partir de biomasse, contribuant ainsi aux objectifs de développement des énergies de sources renouvelables, et au recyclage des déchets organiques. La méthanisation produit également un co-produit, le digestat. Ce digestat sert généralement de fertilisant pour les sols agricoles. Il contient en effet des nutriments essentiels à la croissance des végétaux, tels que l’azote, le phosphore et le potassium. Cependant, face à l’+accroissement de la production de digestats en Europe, des craintes et des contestations voient le jour à propos de l’impact réel de l’épandage des digestats sur, par exemple, la biodiversité, la structure des sols, la qualité des eaux ou les émissions de GES… En effet, de nombreuses incertitudes subsistent sur des caractéristiques importantes des digestats : présence de métaux lourds, de composés traces organiques, de résidus de pesticides, comportement de l’azote organique dans le sol…Ces incertitudes et ces craintes peuvent fragiliser sur le long terme l’ensemble de la filière méthanisation. Elles se traduisent souvent par un climat de défiance et des tensions entre porteurs de projets d’usines de méthanisation et opposants aux projets. Le choix de la gouvernance de ces projets est souvent la clé de la réussite et de l’acceptation de l’épandage des digestats, ou du rejet de la part des élus locaux, des riverains et de certains agriculteurs.

Les études de cas sélectionnées :

-des cas controversés et non controversés d’épandage en France et en Allemagne, leader mondial du biogaz

-des types de méthaniseurs différents, en termes de : types d’intrants (agricoles, industriels…), volumes de digestats produits, caractéristiques physico-chimiques des digestats…

-des porteurs de projets différents : industriels, collectifs d’agriculteurs, structures publiques.

-des contextes environnementaux différents : contexte géologique, pédologique, agronomique…

-des contextes socio-économiques différents : tourisme, patrimoine esthétique et culturel…

-des mécanismes et des structures de gouvernance différents

L’analyse de ces études de cas aura pour but de comprendre l’émergence des controverses autour des épandages de digestats et leurs liens avec le type de gouvernance instaurée dans ces contextes spécifiques. Il s’agira alors de proposer des solutions de bonne gouvernance adaptées à des contextes différents.

Méthodologie du projet :

 

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

48 personnes ont trouvé ce contenu utile