Recherche et innovation

ECO3VIC - Une démarche d'écoconception participative pour l'accompagnement au changement de pratiques en viticulture

statut du projet | En cours
Détails de la manifestation
Date de début : Janvier 1
Date de fin : Janvier 4
Appel à projets de recherche : GRAINE - Gérer, produire et valoriser les biomasses : une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique
Année de l’appel à projets : 2021
Programme de la stratégie de Recherche : Déchets et matière, collecte, tri, recyclage et valorisation
Programme de la stratégie de Recherche : Production durable des matières agricoles et forestières
Programme de la stratégie de Recherche : Caractérisation, mobilisation et valorisation de la biomasse
Programme de la stratégie de Recherche : Gestion durable des sols, sites pollués et stockage du CO2
Organisme coordinateur : GROUPE ESA - Direction recherche et valo
Partenaires : CA44
Partenaires : CDA49
Partenaires : TERRA VITIS LOIRE
Partenaires : INRA
Partenaires : Cave Robert et Marcel
Zone d’implantation
des porteurs du projet :
Indre-Et-Loire
Pays-De-La-Loire / Loire-Atlantique
Pays-De-La-Loire / Maine-Et-Loire

L'objectif principal du projet Eco3Vic est de fournir une démarche d’écoconception participative pour l’accompagnement au changement de pratiques en viticulture. Le projet s'appuiera sur l'analyse des freins et leviers sociotechniques et économiques identifiés auprès des parties prenantes de la profession viticole : conseillers, viticulteurs, caves coopératives. Il s’attachera à apporter des éléments de réponse à la fois à l’échelle des parcelles et à l’échelle de l’exploitation.

Le projet s’inscrit pleinement dans les enjeux majeurs de l’agriculture rappelés dans le PNDAR 2014-2020, dans les objectifs de développement durable de l’agenda 2030 du Ministère de l’Environnement et aussi dans le cadre européen du PAQUET ENERGIE Climat 2014. Il vise à fournir des éléments de démarches et méthodes pour accompagner l'aide à la décision pour un changement de pratiques en viticulture afin de contribuer à la réduction des impacts environnementaux.

Les filières agricoles en général et la filière viticole en particulier, sont confrontées au triple enjeu d’exigences de performance environnementale de leur production, de qualité des produits et de compétitivité économique dans un contexte changeant. Si des réponses techniques ont pu être identifiées face à ces enjeux, la question de leur mise en œuvre au sein de systèmes de culture est encore à approfondir. Il est donc important que les acteurs de la recherche et du développement accompagnent les viticulteurs et co-construisent avec les différentes parties prenantes sur le territoire, c’est-à-dire les techniciens, conseillers, coopératives, syndicats et interprofessions, les solutions individuelles et collectives pour répondre aux demandes et inquiétudes des viticulteurs en termes de démarches agro-environnementales et d’évolution du contexte réglementaire.

Les enjeux scientifiques et techniques du projet sont les suivants :
- Eco-concevoir collectivement des itinéraires techniques viticoles en intégrant l’analyse du cycle de vie (ACV) couplée à des indicateurs économiques ;
- Co-construire des outils et méthodes d'accompagnement au changement à l’usage de la profession viticole à partir des méthodes d’évaluation et indicateurs de précédents projets scientifiques ;
- Analyser les freins et leviers de la mise en œuvre du changement de pratiques en prenant en compte les principaux éléments du système sociotechnique impliqués dans le processus d’innovation ;
- Répertorier et évaluer d’un point de vue économique et environnemental les pratiques viticoles les moins impactantes sur l’environnement.

Notre démarche contribuera à l’amélioration de la performance environnementale des itinéraires techniques viticoles, par l’intégration de pratiques identifiées comme vertueuses, tout en maintenant une qualité de produit.
Au minimum, deux terrains d’étude sont ciblés pour le développement de la démarche : 2 groupes Dephy en Maine-et-Loire et Touraine animés par la CA49 en partenariat avec la Cave Robert et Marcel - Saumur et l’association Terra Vitis, soit environ 20 producteurs directement impliqués dans les ateliers. Plusieurs voies de transfert seront testées : un collectif sous cahier des charges privé (Terra Vitis) et les conseillers de terrain des Chambres d’Agriculture de la région Pays de Loire (élargi au réseau des Chambres du Val de Loire) avec des perspectives à l’échelle nationale.

Trois principaux livrables seront fournis à l’issue du projet :
- Une démarche d’écoconception collective validée, généralisable et transférable aux services d’appui à l’agriculture et aux collectifs professionnels ;
- Un tableau de bord des freins et leviers au changement de pratiques à l’attention de la profession, des prescripteurs et des politiques publiques ;
- Une base de données répertoriant les pratiques viticoles les moins impactantes sur l’environnement, leurs coûts et leurs impacts environnementaux et des ITK viticoles éco-conçus adaptés aux terrains d’étude cibles.

ce contenu vous a-t-il été utile ? OUI

53 personnes ont trouvé ce contenu utile